Les questions pieges en entretiens d'écoles de commerce

Les questions « piège » les plus posées en entretien !

Les questions déstabilisantes sont un incontournable des entretiens de motivation. Pourtant, celles-ci sont en fait moins intimidantes que le mythe qui plane autour d’elles. Il s’agit simplement de les apprivoiser et d’y avoir un peu pensé en avance. En domptant ces questions qui mettent mal à l’aise, tu seras en mesure de donner le meilleur de toi-même devant tes jurys.
Prépare-toi !

Retrouve aussi notre vidéo :

Pour commencer, note qu’une question piège survient principalement dans deux cas de figure :

  • Tu as fermement affirmé une qualité ou mentionné une expérience. Soit cela a déplu au jury et celui-ci souhaite tester ton état d’esprit (as-tu manqué d’humilité ?) ; soit il cherche à tester la véracité de ton propos. Aussi, ne t’avance qu’en terrain connu et garde en tête que tu ne pourras te faire piéger que de ta propre initiative !
  • Tu as fait le tour d’un sujet et la question déstabilisante qui est alors posée est une façon de changer de sujet.
    D’une manière générale, vois les questions « pièges » comme de simples prétextes pour ramener le jury vers toi. Fais le lien vers une de tes expériences, et évite l’écueil de la réponse au présent de vérité générale. Tu n’as pas à répondre à une question si celle-ci te gêne, mais il est simplement très important d’expliquer ta décision et de ne pas te fermer, ni de paniquer. Les questions déstabilisantes le sont volontairement ; leur objectif est de révéler ton comportement face à l’imprévu et la sortie de ta zone de confort. No stress, it’s strictly business !

Nous t’avons donc préparé un sympathique inventaire, évidemment non exhaustif, des questions déstabilisantes les plus fréquemment posées en entretien. Prends le temps de réfléchir à chacune d’elle, tu t’en remercieras ! Et si tu veux tester la solidité de tes réponses ou voir les nôtres, c’est aussi tout à fait possible grâce à notre formidable formule de coaching aux entretiens.

 

Les questions « piège » les plus fréquemment posées…

 

Sur l’école :

  • Pourquoi cette école ? Qu’a-t-elle de particulier ? De plus qu’une autre ?
  • Pourquoi une école de commerce ? A quoi ça sert ?
  • Quel salaire espérerez-vous en sortant de cette école ?
  • Comment financerez-vous la scolarité ?
  • À quoi renoncez-vous en rejoignant notre école ?
  • Que pensent vos proches de notre école ?
  • Quel est le plus gros point faible de cette école ?

Sur les concours et cet entretien :

  • Présentez-vous d’autres écoles ? Si vous êtes pris dans plusieurs écoles, laquelle choisirez-vous ?
  • Quelle est votre meilleure / pire matière (intérêt / résultats) ?
  • Quelles autres études auriez-vous pu faire ?
  • Pensez-vous que ce concours soit juste ? Qu’il permette de sélectionner les meilleurs profils ?
  • Avez-vous préparé cet entretien ?
  • Que pensez-vous du jury ? Lequel d’entre nous préférez-vous ?
  • Pensez-vous avoir réussi cet entretien ? Quelle note vous mettriez-vous ?
  • Qu’allez-vous faire en sortant de cette salle ?

Les questions les plus classiques. Elles servent à vérifier ta connaissance de l’école et surtout ton intérêt pour elle. Il est donc important de connaître les spécificités de chacune d’entre elles : l’ESSEC pour son parcours à la carte, l’ESCP et ses multiples campus européens, l’EM Lyon pour l’entrepreneuriat, l’Edhec pour la finance, Audencia pour la culture, GEM pour le digital, SKEMA pour ses campus internationaux… etc.
Pense à éviter le classique “j’ai toujours rêvé de faire votre école!” à moins de vraiment pouvoir le justifier 😉

Sur la société en général :

  • Comment expliquer les inégalités salariales entre les hommes et les femmes ?
  • Parlez-nous d’un fait d’actualité qui vous a récemment marqué
  • Sommes-nous libres ? Sommes-nous égaux ?
  • Lors d’un contrôle de police, lequel d’entre nous serait le plus susceptible de se faire verbaliser ? Pourquoi ?

Sur tes interactions avec la société :

  • Quelles sont vos valeurs ? Partagez-vous les valeurs de notre société ?
  • Partagez-vous les mêmes valeurs que vos proches ?
  • La famille avant tout ?
  • Quelles sont vos opinions politiques ?
  • Quel regard portez-vous sur… votre génération / la société / la politique / le monde du travail ?
  • L’amitié passe-t-elle avant l’amour ?

Sur ton rythme :

  • Comment gérerez-vous votre équilibre vie privée / vie professionnelle ?
  • Jusqu’où irez-vous pour réussir au travail ?
  • Quels sont de bons / décents / justes / efficients horaires de travail selon vous ?
  • Accepteriez-vous d’être joignable le weekend par vos collègues ?
  • Start-up ou multinationale (avec leurs corollaires et les questions piège qui peuvent à nouveau en découler) ?
  • Suivriez-vous votre conjoint(e) muté(e) à l’étranger si cela suppose de démissionner ?
  • Que pensez-vous du congé de paternité/maternité ?

Sur le leadership :

  • Qu’est ce qu’un bon manager ?
  • Un manager peut-il légitimement diriger une équipe composée de salariés plus vieux que lui ?
  • Un manager d’une Grande Ecole peut-il coordonner une équipe d’ouvriers ?
  • Une femme peut-elle manager une équipe masculine ? (Oui c’est border, mais certains la posent hélas…)

Sur ta relation au monde du travail :

  • Aimez-vous l’argent ?
  • Entre un poste stimulant mal payé et des tâches rébarbatives généreusement rémunérées, que choisissez-vous ?
  • Aimez-vous le travail d’équipe ? Quel rôle prenez-vous au sein d’un groupe ?
  • Êtes-vous ambitieux ?
  • Pourriez-vous travailler pour une multinationale peu respectueuse de l’environnement / qui bafoue les droits de l’homme / qui est impliquée dans des conflits diplomatiques ?
  • Faut-il aimer le Nutella pour travailler chez Ferrero ?
  • Quel premier salaire espérez-vous gagner ? Quel salaire espérez-vous gagner en fin de carrière ?

Sur tes centres d’intérêt :

  • Quel est le dernier film que vous avez vu ? Idem avec livre, article / journal (surtout si tu affirmes aimer lire ou suivre l’actualité !), musique, musée, oeuvre, voyage, ville du monde, lieu dans Paris, auteur, plat, couleur.
  • Que faites-vous de votre temps libre ? Êtes-vous passionné(e) ?
  • Qu’avez-vous fait ce week-end ? Hier soir ? Une heure avant cet entretien ?

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » – Rabelais
Tu dois prendre conscience de tes atouts et tes défauts pour « construire une histoire ». Par exemple, si tu es un super joueur d’échecs, ça ne doit pas rester un hobby ou un simple détail de ton parcours, on doit pouvoir se rappeler de toi, en fin de journée, comme « le super joueur d’échec » ou « le footballeur », « le musicien »… cette histoire c’est la tienne et c’est donc à toi de la vendre !

Sur tes proches :

  • Que me dirait votre frère de vous ?
  • Que pensent vos amis de vous ?
  • Êtes-vous du même avis que vos proches ? Changez-vous souvent d’avis ?
  • Comment choisissez-vous vos amis ? Que vous apportent-ils ? Que leur apportez-vous ?
  • Aimez-vous la solitude ?

Pour ces questions, le mieux est encore de demander à ton entourage en amont. N’hésite pas à demander des précisions, voire à leur demander de te décrire. Evidemment, pense à creuser un peu si jamais ils te répondent « t’es un(e) gars/fille bien ». Cela ne te sera pas très utile devant le jury 😉

Sur ta personnalité :

  • Quelle personne / personnalité vous a le plus influencé / vous inspire ?
  • Aimez-vous la confrontation ? Êtes-vous obstiné(e) / persévérant(e) / têtu(e) / influençable ?
  • Si vous étiez un animal, lequel seriez-vous (sous-entendu : et pourquoi) ?
  • Êtes-vous optimiste ? Êtes-vous désenchanté(e) ? Quel regard portez-vous sur l’avenir ?
  • Comment vous imaginez-vous dans 1 / 5 / 10 / 20 ans ?
  • Comment jugerez-vous que vous avez réussi votre vie ?
  • Quelles sont vos 3 qualités / défauts ?
  • Quelle est votre plus belle réussite ? Votre plus cuisant échec ? De quoi êtes-vous le plus fier ? De quoi avez-vous le plus honte ?
  • A qui souhaiteriez-vous ressembler ?
  • Que voudriez-vous que vos proches disent lors de votre enterrement ?
  • Que penserait un inconnu de vous dans la rue ?
  • Aimez-vous le risque ? Le pouvoir ?

Sûrement la partie la plus intéressante pour le jury, en effet, ici, c’est toi le sujet ! Il est temps de faire le show, tu dois te vendre tout en restant le plus honnête, donc il y a peu d’intérêt à vouloir t’inventer une vie à ce moment-là de l’entretien. Tu dois faire preuve de maturité et d’humilité. Pour rappel, il n’y a aucun mal à ne pas savoir où tu veux être dans 10 ans, c’est évident qu’entre 19 et 21 ans, presque personne ne peut répondre avec certitude sur son avenir. Mais il y a une forte différence entre une personne qui n’a pas travaillé son sujet et qui va répondre « je ne sais pas », et quelqu’un qui a pris le temps de préparer son projet et qui est curieux.

Tout ceci n’est évidemment qu’un simple tour d’horizon de ce sur quoi tu peux tomber, chaque entretien est unique et dépend exclusivement de toi et de ton jury !
Bon courage à tous !

Etienne

Ancien de Franklin & Commercia, je suis élève à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas. Passionné par l'éducation et fan de méthodo, je partage mon savoir à de nombreux étudiants depuis 2014 !

One comment

  • Stéphane dit :

    Merci d’avoir partagé cette liste de questions piège ! Il me reste plus qu’à les préparer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *