Comment construire un planning de révision efficace avec les sherpas ?
Construire un planning de révision efficace

Comment construire un planning de révisions efficace ?

Mayday ! Mayday ! Exams coming soon !

Échéance fixée, il est désormais temps de t’organiser au mieux pour affronter cet ouragan hostile (que dis-je : cette petite brise délicate qui va, grâce à cet article, souffler sur ta vie comme une légère caresse – au moins). Et chez Les Sherpas, on a une bonne nouvelle à t’annoncer : organiser ses révisions, c’est tout un art… et ça s’apprend !

Comment s’y prendre ? Quelles astuces peuvent faire la différence et surtout que faut-il à tout prix éviter ? Comment gérer son temps et sa motivation ? On t’offre ici un bon nombre de nos secret tips qui ont fait leurs preuves, et notamment comment faire un excellent planning.

En tant qu’apprenant, tu es unique : tes sources d’intérêt comme tes difficultés te sont personnelles, autant que le mode de fonctionnement de ta mémoire, ta motivation, ton temps disponible, ta capacité de concentration, ton efficacité, et bien sur le contenu qu’il te faut maîtriser. Nous te proposons donc de t’interroger avec nous. Prendre le temps de se poser les bonnes questions est la première clé de la réussite ! Let’s go ?

Etat des lieux

1. Quelle est la date de tes épreuves ? De combien de temps disposes-tu d’ici là ?
Renseigne-toi bien sur la date des épreuves de BAC, de concours post-prépa, de tes partiels, de tes concours et examens et n’hésite pas à les représenter sur un agenda pour visualiser l’enchaînement des épreuves et avoir un temps de révision conséquent.

2. Quels sont tes besoins de révision ? Et où sont les priorités ?
Il est important que tu identifies le temps que tu veux consacrer à chaque matière ainsi que le type d’activité que cela requiert (s’agit-il de faire des fiches de révision ? d’apprendre ? de s’entraîner ? de faire des annales ?)

Il faut également établir les priorités. Elles dépendent des coefficients des épreuves mais aussi du niveau que tu as déjà (bien sûr que c’est plus marrant de bosser une matière que tu aimes mais c’est souvent aussi là où tu as moins de difficultés). Dans la catégorie « priorisation », on ne te répétera jamais assez de ne pas faire d’impasse totale et de faire très attention aux spéculations de chacun sur les sujets auxquels s’attendre…

Enfin, repars des retours précédents qui t’ont été faits : tes professeurs te reprochent-ils systématiquement le même genre d’erreur ? Valorisent-ils cette façon directe de résoudre les problèmes, ce style rédactionnel que tu possèdes ? Condamnent-ils certaines mauvaises habitudes ? Leurs appréciations sont précieuses !

3. Quel est ton type de mémoire ?

Il existe 3 types de mémoire (tu peux faire un petit test ici).

  • La mémoire visuelle: tu es sensible aux représentations et tu transformes facilement tes apprentissages en images mentales, graphiques et objets.
  • La mémoire auditive: tu as besoin d’entendre et de lire à voix haute et te repères au son des mots.
  • La mémoire kinesthésique: tu as besoin de ressentir physiquement et émotionnellement les choses pour apprendre en mobilisant ton corps, en bougeant, en te rapprochant de ce que tu connais concrètement.
    Prend cela en compte lorsque tu révises pour optimiser ton efficacité et l’inscription dans la durée de tes connaissances.

 

Planning de Revision - Etat des lieux

4. Disposes-tu de tous les outils pour commencer tes révisions ?
Nous sommes passés par là nous aussi : Ô tristesse infinie de constater qu’un cours n’est pas fiché, qu’un paragraphe est incomplet, que certaines de tes notes sont illisibles, inintelligibles ou demandent à être éclairées, ou pire, que tu ne retrouves plus ce satané papier !

Alors, avant de commencer tes révisions, assure-toi de tout avoir avec toi pour ne pas perdre de temps et d’énergie en chasse au trésor à la conquête de l’explication mystère. Ne te perds pas forcément avec mille versions du même cours en agrégeant celles de tous tes copains ; et attention quand tu récupères du contenu à vérifier si celui-ci est pertinent et 100% véridique.

Astuce : souvent, le rangement « physique » permet le rangement mental. Prends soin d’avoir un classeur par matière, d’utiliser des codes couleurs selon les thèmes, des intercalaires, des blocs « cours » et des blocs « exercices ». Et si tu es incapable de ranger tes feuilles, (re)passe aux bon vieux cahiers (format américain), tu pourras même tout coller !  Dis-toi que si tu es satisfait du classement de tes cours, c’est que cela correspond à la représentation correcte que tu te fais de leur contenu. Un premier bon point.

Tu as tout ? Tu n’as plus qu’à construire ton planning. Allons-y !

Construction du planning de révision

Prendre le temps de construire un planning de révision est IN-DIS-PEN-SA-BLE ! Il te permettra de te rendre compte de ton avancement dans chaque matière étudiée, et de réadapter ton organisation si besoin. Avant de commencer à travailler, construis-le astucieusement.

1. Comment répartir le travail ?

Le point-clé d’une bonne méthode de révisions réside ici. Pense à alterner les matières, ainsi que les thèmes au sein des matières, en changeant régulièrement. Tu seras d’autant plus efficace si tu étudies 3 matières en 5h que si tu tentes d’engloutir une encyclopédie sur la décolonisation sur la même durée (si tes paupières n’ont pas rendu les armes avant la fin de ce temps). Sans tomber dans le zapping, essaie aussi de varier le type de tâche (fiches, relecture, entraînement, annales…). Une bonne méthode est de travailler 2h (à fond bien-sûr) une matière avant de changer.

2. Où et quand peux-tu veux-tu travailler ?

Choisis pour tes révisions un lieu unique de préférence. Cela t’évitera de jouer à l’escargot (qui-portait-sa-maison-sur-son-dos) déménageur et réfléchis à tes horaires. Accorde tes matinées à ce qui te semble le plus difficile et prend un moment le soir pour relire des cours (sans forcer le par cœur ; mais à ce moment de la journée ton cerveau est plus susceptible de mémoriser les informations).

Lève-toi à heure fixe et ménage toi du temps « bonus ». Ce temps est capital :

  • Pour pouvoir t’accorder des pauses et des moments de plaisir ! Tu aimes geeker / la trotinette / faire de la broderie ? Wonderful : consacre du temps à ce que tu aimes et aux personnes que tu aimes pour te changer les idées !
  • Pour avoir du temps pour ajuster ton planning de révisions selon l’éventuel retard que tu as pris ou les matières qui s’avèrent plus chronophages que prévu.
  • Psychologiquement, quand tu tiens ton timing, tu te sens comme James Bond devant une foule de blondes en délire. D’où l’importance de se fixer des objectifs réalistes et réalisables.

Planning de revision - créer son planning

Pendant tes révisions

C’est parti ! La période de révisions bat son plein et tu peux désormais t’appuyer sur le super planning de-la-mort-qui-tue que tu viens de construire.

1. Comment gérer ton rythme ?

N’oublie pas les horaires fixes, alimente-toi correctement et à horaires réguliers. Accorde-toi des pauses de 5 minutes toutes les heures. Cela peut simplement être pour aller t’aérer, regarder un clip, ou boire un grand verre d’eau. N’oublie pas de te déconnecter de tous les appareils électroniques qui peuvent parasiter ta concentration. Le mode avion de ton smartphone reste le meilleur allié de tes révisions !

Adapte-toi à ton avancée. Ne t’obstine pas dans l’étude d’un chapitre lorsque tu sens que tu n’es plus efficace. Au lieu de perdre du temps ou d’annuler ce module de révision, inverse-le avec l’étude d’un autre sujet. Ton programme est flexible et tes sessions peuvent être interchangées. Fais le point régulièrement sur ton avancement.

À la fin d’une session de révision, n’oublie surtout pas de ranger tes cours, sinon la séance suivante commencera par une sensation pénible de bazar.

2. Le travail en groupe : (fausse) bonne idée ?

Le travail en groupe peut être très utile pour se motiver à plusieurs, élargir ses angles d’approche sur un sujet et faire le point sur son propre avancement, compte tenu des autres. Attention toutefois à ne pas se laisser stresser par les autres apprenants qui ont souvent tendance à décharger leur anxiété sur leur entourage, ou à donner l’impression qu’ils ont bien plus avancé que ça n’est réellement le cas. Au passage, si tu papotes trop facilement avec ton/ta meilleur(e) pote, ne songez pas réviser ensemble.

Petite astuce d’organisation : mettez-vous tous dans une même salle, chacun avec une table face à un mur. Impossible de se déconcentrer en regardant les copains, mais programmez vos pauses ensemble.

Enfin, c’est super sympa (et intelligent) de ta part de proposer ton aide aux plus faibles, car cela va aussi te permettre de prendre du recul sur tes connaissances. Tente simplement d’encadrer ces moments et de les prévoir avec tes camarades de révisions (« Je t’accorde 1 heure/30min/10min, et après je me rebranche sur mes tâches perso, ok ? »).

3. Comment gérer le jour J-1 ?

Enfin, évite de réviser la veille, repose-toi plutôt ! Sur les périodes de révision longues, cette journée ne changera rien à ta maîtrise des sujets (même si tu as l’impression que c’est la 3e guerre mondiale dans ton cerveau – et justement !). Sors, aère-toi, et couche-toi à une heure raisonnable mais pas excessivement tôt, car tu risques de ne pas trouver le sommeil et de cogiter longuement… N’oublie pas de vérifier deux fois que tes affaires sont bien toutes là (ça en a sauvé plus d’un !), montre incluse (bon, tu n’es plus en CP, mais une petite barre chocolatée en rab ne fait jamais de mal) et de repérer ton itinéraire du lendemain. Ne néglige pas ton alimentation: ici, tu pourras trouver quelques conseils pour préparer aux mieux tes repas le jour de tes épreuves !

Alors, on récapitule ?

 

Planning de revision - infographie

Chez Les Sherpas, on propose un accompagnement scolaire digital pour les élèves de lycée et de prépa. En plus de tes heures de cours individuel par semaine dans la matière de ton choix, tu bénéficies également d’une heure hebdomadaire de coaching méthodologique avec nos meilleurs Sherpas, qui ont encore de nombreux conseils à te donner ! Tu veux avoir un aperçu ? La première semaine d’essai est gratuite… qu’attends-tu ?

May the force be with you.

Bon courage !

William

Hey ! Je suis William, ancien prépa ECE, aujourd'hui élève à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas. J'aime écrire sur des sujets te permettant d'améliorer ta vie quotidienne en prépa ;) Au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *