Le 4L Trophy : la folle aventure de deux Sherpas dans les dunes du Sahara ! (1/8) 🏜

4L Trophy

Nos Sherpas partent à l’aventure ! Pierre et Romane, deux vaillants Sherpas étudiants à l’ESCP, se lancent dans le 4L Trophy, une course d’orientation au Maghreb jusqu’aux dunes du Sahara réservée exclusivement aux jeunes et étudiants de 18-28 ans.

Et c’est pour la bonne cause ! Ce raid va permettre l’acheminement de dons matériels (livres, affaires scolaires, matériel médical…) et financiers dans des villages du Maghreb, dons qui profitent à pas loin de 20 000 enfants en moyenne chaque année ✨

Pierre et Romane vont donc nous faire profiter d’un feuilleton riche en rebondissements en nous racontant leurs aventures chaque mois sur le blog des Sherpas !

Assez parlé, on leur laisse la parole 😏

Participants au 4L Trophy : qui sommes-nous ? 🔥

Nous, c’est Pierre et Romane, tous les deux étudiants à l’ESCP, en première année du programme Grande École. Nous avons tous les deux fait la prépa Saint Vincent à Rennes, Pierre en voie S et Romane en E. Un Breton fan de basket et une Nantaise jeune footballeuse qui sont ravis de pouvoir partager avec toi une formidable aventure : en partenariat avec Les Sherpas, on va t’emmener avec nous tout au long du 4L Trophy !

Tout a commencé quand, en sortant du couloir des assos de notre école, nous avons aperçu un pull des plus fabuleux. De couleur sable, le dromadaire dessiné au dos nous a frappés (à ce moment-là, aucun de nous deux n’étant encore en asso, notre candeur nous rendait facilement impressionnables).

Coup de cœur unanime pour nous deux. “Mais à quoi donc ce pull fait-il référence ?”, nous sommes-nous demandé. Après quelques recherches, nous avons appris qu’il s’agissait d’un pull du 4L Trophy, course mythique de 6000 km dont 5 jours en immersion dans le désert marocain, à bord d’une Renault 4L, pour relier Biarritz à Marrakech, tout en distribuant des fournitures scolaires sur la route à des enfants de petits villages du Maghreb !

4L trophy course 2

Alors, ça fait pas rêver ? 😍

Ouais on sait, ça fait carrément rêver ! C’est pour ça qu’on a tout de suite été à fond sur la course. La perspective d’une telle expérience en Afrique nous a surmotivés (et pourtant nous ne nous connaissions que depuis quelques semaines, puisqu’on n’était pas en cours ensemble à Rennes) !

Enfin, tu t’en doutes, ce projet n’est pas une partie de plaisir… Enfin, pas que ! Il nécessite une vrai organisation en amont, de l’achat de la 4L en passant par la planification de la course elle-même… Mais malgré la quantité de travail de démarchage et de recherche de 4L qui nous attendait, l’excitation et la motivation ont été plus fortes !

D’ailleurs, le rally a attiré l’attention d’autres personnes dans notre entourage, si bien que d’autres binômes se sont rapidement formés dans notre école, dont un avec une pilote n’ayant même pas le code ! Eh oui, avec les milliers de bornes en perspective, ce précieux sésame est indispensable !

On a commencé à s’organiser… et il y a eu beaucoup, beaucoup à faire. On va t’expliquer tout ça en plusieurs étapes, tu vas donc pouvoir suivre notre projet mensuellement avec un nouvel article chaque mois qui te racontera le déroulement de notre aventure !
 

Le 4L Trophy : l’inscription à la course d’orientation 📝

Pour vraiment prendre conscience de ce dans quoi nous étions en train de nous embarquer, il a fallu attendre la préinscription. La préinscription, c’était un premier engagement qui nous coûtait 400 euros. C’est pendant un passionnant cours de marketing que nous avons décidé de passer le cap : le bulletin administratif était facile à remplir, rien de méchant : nom, prénom, âge, copilote, pilote, … On passait toutes ces étapes facilement. On pensait qu’en 5 minutes, le formulaire allait être envoyé…

Mais non, la dernière étape était la plus dure ! Autrement dit, se mettre d’accord sur notre nom d’équipage ! Comme tu peux le deviner, la préinscription a donc duré un peu plus longtemps que 5 minutes (genre 3 jours).

Après de longs débats, des arguments des deux côtés, des idées innovantes et des idées pourries comme “Désertrotteur”, “Scep Drivers” et autres propals farfelues, on s’est finalement mis d’accord sur : « En 4L Daniel ! » qui nous plaisait à tous les deux. Nous voilà donc baptisés !

Pour finaliser l’inscription, nous devions la valider en payant 3 140 euros. Un coût important qui comprend une assurance rapatriement pour chaque pilote, les repas du matin et du soir durant le raid, des mécaniciens sur chaque bivouac, deux nuits à l’hôtels à Marrakech, la soirée de clôture du 4L Trophy qui se déroule à Marrakech, les allers-retours en ferry d’Espagne au Maroc … et tout le tintouin

On vient tout juste de recevoir le montant à payer, et ça pique sacrément, surtout quand on est étudiants 😰

 

LES SHERPAS, C’EST AVANT TOUT DE BRILLANTS PROFS PARTICULIERS EN LIGNE ! 👇

 

Participer au 4L Trophy : trouver un financement pour ne pas se retrouver en négatif après le projet… 💶

La 4L Trophy : les coûts 💰

Le 4L Trophy est une aventure incroyable… mais elle a un coût !

  • La 4L, note fidèle monture : compter environ 3 000€
  • L’inscription : 400€ d’arrhes et 3 350€ d’inscription, ça tape. Il faut être sûr de s’engager jusqu’au bout.
  • D’autres frais : essence, assurance, réparation…
  • Pour ça, nous recherchons des sponsors prêts à nous financer contre une présence sur notre voiture. Et tu peux croire qu’une 4L se baladant dans Paris et jusqu’au Maroc, ça fait tourner de l’œil ! C’est chouette pour les entreprises qui nous donnent un coup de pouce. Mais encore faut-il les trouver, et le démarchage, c’est long ! Après avoir écumé les formulaires de contact de grandes multinationales, on nous a conseillé de nous tourner davantage vers des petits commerçants de quartier ou start-ups (coucou Les Sherpas).

    👉Le démarchage, c’est tout un art ! Si tu es en école de commerce, tu auras l’occasion d’apprendre ses arcanes tout ton saoul !

     

    Pas de démarchage, pas de sponsors. Pas de sponsors, pas de 4L Trophy. Pas de 4L Trophy… pas de 4L Trophy.

     

    Trouver des sponsors pour notre 4L Trophy : le démarchage 📩

    Relancer, c’est le maître-mot : tous les jours, on envoie de nombreuses demandes et relances mais et plus on se rapproche, plus on commence à stresser ! Donc même après avoir reçu de nombreuses fois la même réponse : « quel beau projet vous menez ! Malheureusement, nous ne sommes pas en mesure de vous aider … et blabla » et donc s’être pris de multiples vents par beaucoup (mais vraiment beaucoup) de boîtes, on n’a pas baissé les bras, et on continue d’envoyer des mails toujours pendant nos heures de marketing (déso pas déso).

    Pour l’instant, beaucoup de nos demandes auprès de nos proches et de notre commune sont en attente. On espère avoir des réponses positives ! Et bien sûr, tu seras le premier au courant de nos avancées dans l’article du mois prochain !

    Dans notre recherche de sponsors, on ne recherche pas non plus que des sous : on a aussi besoin de fournitures scolaires pour les enfants que l’on va rencontrer dans le désert. Pour ça on a utilisé nos pages sur les réseaux sociaux pour demander directement à notre entourage et aux personnes qui nous suivent s’ils avaient des fournitures scolaires ou des jouets dont ils voulaient nous faire dons. Si tu as envie de participer c’est possible, il suffit d’écrire aux Sherpas qui te mettront en contact avec nous !

    On a aussi sollicité nos écoles primaires et nos collèges pour faire des récoltes de fournitures scolaires sur place. On est toujours en attente de réponse, même après plusieurs relances… Ce n’est pas toujours facile, mais on y croit !
     

    LES SHERPAS, C’EST AVANT TOUT DE BRILLANTS PROFS PARTICULIERS EN LIGNE ! 👇

     

    À la recherche de LA 4L de nos rêves

    On devait surtout trouver celle qui serait capable de nous faire parcourir les 6000 km. On nous a conseillé de ne pas dépasser les 3 000€ pour ce petit bijou. Une voiture trop chère n’en valait pas la peine, et une voiture pas assez chère serait sans doute une épave. Il fallait donc essayer de viser le juste milieu, en ciblant une voiture sans trop de corrosion (même si une caisse de 30 ans en a forcément), saine, et ayant déjà participé à la course.

    Mais problème de taille : on y connaissait et on n’y connait toujours rien en mécanique… Comment avoir l’air sérieux et connaisseur devant un mec qui essaye de te rouler ? (#CetteBonneBlague)

    Tu auras aussi l’occasion d’apprendre ça en école, mais on a dû apprendre sur le terrain ! Heureusement que nos parents, qui s’y connaissaient un peu en mécanique, ont pu nous aider…

    Donc on s’est lancé ! Une première visite peu concluante avec une voiture trop chère pour ce qu’elle était. Une deuxième visite où l’on pensait tous les deux que c’était la bonne, mais où il s’est avéré que ce petit bolide paraissait bien trop fatigué par ses deux dernières virées dans le désert lors du contrôle technique… On a préféré attendre sagement la bonne. Puis une troisième visite dénichée par Pierre sur internet… On a croisé les doigts. BINGO !

    Tu t’imagines, on est super contents, et surtout super excités à l’idée d’acheter notre première voiture.
     

    Renault 4L Pierre Romane

    Tadaaaaaaa ✨

    Notre bébé à nous ! La Scarlett Johansson des Renault ! Mais il va falloir que tu attendes le mois prochain pour voir une photo de nous trois 😏

    Pour l’instant, elle réside tranquillement à Maison-Laffitte chez les grands-parents de Pierre. Bon, on t’avoue que nous avons eu un peu de mal à la ramener d’Igny, sa ville d’origine, car Pierre est un très mauvais copilote … Après s’être trompés 4, voire 5 fois de routes sur le périph de Paris et s’être pris pas mal d’appels de phares, on a réussi à la ramener saine et sauve. N’empêche qu’elle a une super conduite, on l’adore déjà !

    C’est une bonne chose de faite, les choses sérieuses vont enfin commencer ! On va déjà devoir l’emmener au garage pour voir quelles seront les éventuelles réparations à faire, même si pour nous elle est déjà parfaite !

    Mais ça, on t’en dira plus le mois prochain 🎉
     

    Pour participer à la 4L Trophy : il faut se faire connaître un maximum ! 😎

    Après avoir validé notre nom d’équipage, reçu notre numéro d’équipage, et être toujours autant motivés par notre nouveau projet, il nous fallait le faire savoir. Pour cela, quoi de mieux que les réseaux sociaux ?

    Nous avons donc créé une page Facebook dédiée à notre aventure, qui s’appelle « En 4L Daniel », que d’ailleurs tu peux aller liker tout de suite pour nous suivre ! Une page instagram a aussi été créée pour l’évènement, « en4Ldaniel », que tu peux aussi aller follow : on follow back tout le monde !

    Enfin, il nous fallait une photo de notre équipage, pour marquer le coup :

     

    En 4L Daniel

     

    C’est donc grâce à ces pages Facebook et Instagram que l’on t’informe de l’avancée de notre projet, en termes de sponsors, de notre 4L, de nos démarches, … Toutes les semaines, tu peux aller liker notre dernier post sur les réseaux sociaux. Pour nous, la visibilité est très importante pour montrer à nos potentiels sponsors qui peuvent avoir envie d’apparaître sur nos pages et donc d’avoir leur propre visibilité ! C’est un outil à ne pas négliger !

    Voilà, tu sais déjà tout sur notre début d’aventure ! Entre excitation et première galère, pour l’instant on a l’impression de s’en sortir pas trop mal.

    On a hâte de t’en dire plus le mois prochain, et on espère que ce premier article t’a tapé dans l’œil autant que notre 4L ! La bise ensablée !

    Romane et Pierre

    Hello ! Nous c'est Pierre et Romane, étudiants à l'ESCP. On est ravi de partager notre expérience du 4L Trophy avec toi sur le blog des Sherpas 🎊

    Nos lecteurs ont apprécié cet article
    Et toi ? As-tu aimé ?