ton crew

L’Amitié en Prépa

Après le bac, tout le monde est brassé pour aller voguer vers de nouveaux horizons. Le début de la Prépa est donc souvent un peu difficile niveau amitié : on voit moins ses anciens amis, et on n’en a pas encore de nouveaux. Chez les Sherpas, on a l’habitude de rassurer nos élèves à ce sujet, on se disait donc que c’était l’occasion d’en faire un article pour que tout le monde puisse en profiter ! 😉

Tout commence par un tri.

Tu rentres doucement dans l’âge adulte. La vie, et en l’occurrence la prépa, va t’aider à faire un premier ménage dans tes relations.

Au Lycée, on grandit. Si bien qu’on n’est pas forcément ami avec tout le monde pour les bonnes raisons. Parfois on se met sans faire exprès dans des relations un peu compliquées, pas toujours réciproques. Surtout on change à vitesse grand V ! Il y a fort à parier que tu es maintenant très différent(e) de la personne que tu étais à la fin de la troisième.Tu as changé, tu vas continuer à changer, il est normal que tes amitiés évoluent : c’est plutôt une bonne chose.

Cette distance installée de fait par des études souvent différentes va te permettre de questionner tes anciennes relations et d’éprouver leur solidité. Pas besoin de te prendre la tête, d’inventer des tests chelous, ou même de t’en occuper. Cela va se faire naturellement : les personnes importantes resteront forcément, vous garderez contact, vous vous verrez de temps en temps, il n’y a aucune raison de t’en faire.

Prends des nouvelles, laisse aussi tes amis revenir vers toi. Puis voyez-vous le week-end ! Il n’y a qu’une règle, la simplicité : il faut que vous soyez réciproquement contents de vous voir. Les autres personnes s’éloigneront progressivement, et vous vous perdrez de vue. C’est la vie et ce n’est pas grave. 🙂

Laisser du temps au temps.

D’accord, mais en attendant, tu te sens certainement un peu seul(e) en ce début de prépa…et c’est bien normal !

À la rentrée, tout le monde se découvre. On tâte le terrain, on rencontre X et Y, au début le courant passe bien, puis on se rend compte qu’en fait Z est plus sympa. So what ? Prends le temps de tester. Ne juge pas les gens trop vite, et n’intellectualise pas tes relations : laisse faire ton intuition. Tu seras souvent surpris(e) de voir que tu n’as plus forcément envie de traîner avec le même type de personnes qu’auparavant.

Il est normal que ça aille moins vite qu’au Lycée : vous avez d’abord une priorité, travailler. Forcément quand on parle de boulot H24, nouer des liens, ça prend un peu plus de temps.Tu arrives aussi à un nouveau niveau de maturité où les amitiés sont plus profondes, et où les déclencheurs de relations ne sont plus les mêmes.

D’expérience, les groupes d’amis se stabilisent à partir de Décembre/Janvier… sans que rien ne soit définitif. Tu peux te lier d’amitié avec quelqu’un à tout moment de la prépa, en bizuth, en carrée, comme en khûbe. Pour cela, autorise-toi simplement à être toi-même.

amigosOui, oui… au début on est tous là à chercher ! Tu n’es pas seul(e) ! 🔎

Be yourself. Your true self.

L’Amitié, c’est de l’humain.
À part se montrer sympathique, curieux et ouvert, il n’y a pas d’autre règle que d’être soi-même.

C’est à dire ne pas jouer un rôle et ne pas s’inventer un personnage : fais tomber l’armure ! Tu peux t’autoriser à faire des blagues de merde, tu verras bien si ça passe. Être soi-même, c’est la meilleure solution pour finir avec des gens avec qui tu vas t’entendre, et pour « repousser » ceux avec qui ça ne peut pas fonctionner. Attention : ce n’est pas non plus une excuse pour oublier les règles de base de vie en société, et pour se montrer volontairement con, en se disant que ceux qui restent seront forcément les bons ! Les gens ne sont pas masos…

Il est ridicule d’arriver en prépa en se disant « je ne suis pas là pour me faire des amis ».

Les 2 à 3 années qui s’annoncent vont te marquer profondément, les passer seul(e) dans ton coin, s’isoler sans nouer une seule amitié, ce serait vraiment très dur. Il est bien plus cool de partager tes victoires, comme tes échecs, avec les copains.

Tu comprendras vite qu’en réalité, on n’est pas en concurrence avec les autres en prépa. Ton unique ennemi, c’est toi et ta capacité (ou non) à progresser.

Socialise-toi.

Mais alors il faut juste laisser le truc se faire ? L’Amitié ça marche tout seul ?

Oui et… non. Tu peux tout de même « aider » un peu le destin ! 😂

Pour être sûr(e) de rencontrer les « bonnes personnes » (on met des guillemets, car c’est très relatif : cela dépend à 100% de toi), la base, c’est de rencontrer du monde ! Et les opportunités ne manquent pas. Intéresse-toi sincèrement aux autres, écoute, ris, fais des blagues… rien de bien compliqué !

Va vers les autres, prends le temps de découvrir les gens. Socialise-toi le midi et à la sortie des cours avant de retourner bosser. Prends le temps de discuter 5 min après avoir proposé un peu d’aide à ton voisin ou ta voisine. Sortez 10 min à la boulangerie pour faire une pause (et manger des chouquettes 🤩), débriefez pendant 30min votre khôlle… et reste dîner avec tout le monde !

Amis

Ton crew pour la vie. 🎉

On ne te l’a pas encore dit, mais tes potes de prépa, il y a de fortes chances que tu les gardes très très trèèèèès longtemps.

D’où l’intérêt de se construire un Crew d’amis avec qui on s’entend bien et en qui on a super confiance (c’est vraiment la raison N°1 de passer du temps ensemble). Ensemble, vous allez vivre un rite initiatique, une des périodes les plus intense et difficile de votre vie, mais aussi une des périodes les plus passionnante et exaltante. Ce sera difficile. Mais en vous serrant les coudes, vous allez réussir à vous dépasser, en vous créant des souvenirs que vous garderez pour le restant de vos jours. Et ça, c’est juste dingue.

Si vous avez des complémentarités, c’est la configuration idéale.

Vous pourrez alors rigoler ET travailler ensemble. Dans ce cas vous pouvez vous motiver, vous débloquer, et vous dépanner (qu’est-ce que c’est cool d’avoir des potes pour garder une place au premier rang en Maths quand on habite loin…).

Cette émulation collective fait la force des étudiants de nombreuses Prépas connues, comme Ginette ou Franklin. Évidemment, cela suppose d’être capables de travailler ensemble, et donc de faire la part des choses entre sérieux et détente. N’oublie pas que vous serez seuls face à votre copie pendant les concours, le but n’est donc jamais de faire le job à la place des autres, mais plutôt de se tirer mutuellement vers le haut.

Avant de finir, nous voulions vraiment insister sur cette notion de construction : une amitié, comme toute relation humaine, n’a rien d’acquise, c’est un processus perpétuel. Elle s’entretient à coup d’efforts réciproques, de petites attentions, de bonnes rigolades, mais aussi de moments privilégiés où on sait qu’on peut dire les choses à l’autre sans se faire juger.

Prends soin de tes amis, mordez ensemble la vie à pleines dents, aidez-vous, aimez-vous, kiffez. 😉

« Un ami sincère se révèle dans l’adversité » – Cicéron

PS : Si tu préfères travailler seul(e), cela ne t’empêche pas de le faire !
Vous pouvez vous mettre dans des pièces différentes pour bosser et vous retrouver pour vos pauses…et une fois passée cette phase de socialisation où nous te conseillons de passer du temps dans ta prépa, tout le monde comprendra que tu sois plus efficace chez toi.

Et l’Amour dans tout ça ?

Amitié et Amour sont effectivement très proches…et à priori, pour l’Amitié tu es maintenant expert(e)!

En ce qui concerne l’amour et la prépa, on a déjà écrit un article pour toi ♥️.
👉🏻 Prépa Maqué(e), Prépa ratée ?…tu devrais aimer 😏

Etienne Porche

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et cofondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, trois 20/20 en ESH, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo. Je me bats tous les jours pour construire une éducation moderne et humaine pour tous !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (26 votes, moyenne: 4,81 sur 5)