Comment construire un projet professionnel pour les entretiens ?

Après avoir suivi une scolarité au cours de laquelle les programmes ont été essentiellement choisis à ta place, tu arrives (enfin ?) au tournant de la sélection avec tes oraux, dernier passage avant plus de libertés.

Paradoxalement, les écoles cherchent à la fois des candidats qui ont tous les apports académiques nécessaires, tout en se distinguant simultanément les uns des autres. Ainsi, tu es encouragé(e), au cours d’un entretien, à mettre en avant des traits de personnalité qui te sont propres : l'état d’esprit qui t'anime, une passion qui te nourrit… ou encore mieux : des ambitions professionnelles spécifiques !

L'entretien de personnalité est l’occasion de faire le lien entre toi, ton projet professionnel, et l’école qui te donnera les moyens de tendre vers ces aspirations. Il est donc inenvisageable de ne pas préparer une ébauche de projet avant d’arriver devant le redouté jury. Cela peut pourtant sembler loin d'être évident quand on a appris la même chose que ses camarades au fil des ans et que la seule expérience du monde professionnel dont on peut se targuer remonte au stage de 3e en boulangerie… (veinard va !)

Pas de panique : voici des astuces pour te préparer à l’évocation de ton avenir avec le jury. Pose-toi les bonnes questions, et reste sincère !

1. Fais le bilan

Préparer un projet professionnel, c’est d’abord prendre le temps de se poser certaines questions sur soi :

  • Qui suis-je ? Pas cool, on commence par une colle. Quels sont les traits de personnalité qui te définissent ? N'hésite pas à faire un micro-trottoir auprès de tes proches si c’est trop dur.
  • Qu’ai-je fait ? Activités extra-scolaires, formations, stages, séjours à l’étranger… Ton parcours est semé d’expériences formatrices : valorise-les.
  • Qu’est-ce que j’aime faire ? Au sein de mes expériences, qu’est-ce qui m’a le plus plu ? Est-ce parce que j’ai été particulièrement bon ? Parce que j’ai apprécié le contenu de l’expérience ? Les interactions avec les autres ?
  • Quelles sont mes attentes ? Il arrive qu’à ce stade, on soit déjà capable de se positionner sur quelques points : un rythme de vie, une certaine façon d’être stimulé, un certain salaire, une vie à l’étranger, un travail nomade, un domaine ou un secteur qui nous attire…

Pour cette première phase : rien de plus simple ! Prends un brouillon pour inscrire en vrac tout ce qui te vient à l’esprit : adjectifs, évocation d’expériences, envies… Ne cherche pas à hiérarchiser ces informations pour commencer, car tu risques d’occulter certains éléments et de faire des conclusions hâtives.


2. Mets en évidence les liens

Il s’agit ensuite de faire une synthèse utile des éléments identifiés. Quels ponts peux-tu tracer entre :

  • Ton passé, ton présent, et ton futur ?
  • Ce que tu as fait, ce que tu sais faire, et ce que tu aimes faire ?
  • Ta formation, tes connaissances, et tes savoir-faire ?
    Sur ta feuille initiale, trace des liens en couleur, sans limites de nombre, entre divers éléments. Quels aspects ressortent ? Peux-tu mettre un mot-clé par couleur de lien ?


3. Élabore une projection

Vient enfin le moment de construire ton argumentaire pour l’entretien. Le jury souhaite déterminer si tu es capable de te projeter dans le monde professionnel. Tu devras leur montrer que ce que tu avances découle naturellement des étapes précédentes ; à savoir que tu te projettes dans l’avenir de manière cohérente avec ce que tu sais faire, ce que tu as vécu et ce qui te tiens à cœur. Cette projection doit également être réaliste.

Concrètement, cette petite FAQ devrait t'aider :

  • Faut-il avoir un projet professionnel bien défini ?
    Non. Une ébauche suffit ; le jury sait qu’il est très rare que tu aies une réelle vision arrêtée. Ce qui est en revanche fondamental, c'est de montrer que tu t'es questionné(e) !

  • Quel équilibre entre le « je ne sais pas » et le « je veux être », alors ?
    Pour nuancer ton propos, joue la carte de l’humilité ! Explique que tu as plutôt tel ou tel tempérament et que tu serais bien tenté(e) par cette orientation. Il te semble, d’après tes recherches et échanges, que tel type de poste correspondrait bien à ton profil mais tu mettras à profit ton investissement dans les cours de l’école pour affiner ces projections.

  • Le jury peut ensuite te demander "Comment êtes-vous parvenu(e) à de telles projections ? Êtes-vous suffisamment renseigné(e) ?"
    Ici, le jury a peut-être du mal à te comprendre, ou alors tu t'exprimes mal !
    Tu dois montrer ton travail d’introspection et mettre en évidence les liens logiques que tu as identifiés. Pour gagner en crédibilité et en légitimité, tu peux échanger avec des professionnels avant l’entretien. Double avantage : tu prouves que tu es proactif(ve), curieux(se) et motivé(e) ; par ailleurs il s’agit d’un excellent garde-fou contre les questions les plus ardues. Tu pourras toujours nuancer et citer la personne que tu auras rencontrée, plutôt que d’affirmer que « dans tel métier on travaille toujours comme ça ».

  • À quelles questions faut-il être absolument préparé(e) concernant l’évocation d’un projet professionnel ?
    "Quelles qualités sont nécessaires pour effectuer de telles missions ?"

"Connaissez-vous le rythme de travail de ce poste ?"

"Quels sont les acteurs ?"

"Au sein de ce secteur, pour quelle entreprise imagineriez-vous travailler ?"

"Quelles sont les problématiques de ce secteur ? Quelles actualités ?"

"Quelles sont les perspectives d’évolution de ce poste ?"

Quel salaire espérer ?"

Plus largement, nous t'invitons à consulter notre article qui répertorie les questions déstabilisantes les plus fréquemment posées en entretien. La rubrique « monde du travail » t'aidera à appréhender ce moment de l’entretien où l’on risque de te demander comment tu géreras ton équilibre vie privée / vie professionnelle, ton rapport aux tâches, à l’éthique, ta motivation… Ces questions volontairement provocatrices viennent tester la solidité de tes projections et ton intégrité.

Pour préparer parfaitement tes entretiens de motivation, certaines astuces sont aussi bien précieuses



Reunion entretien professionnel



Et, voici une dernière astuce pour la route : tu as généralement un professionnel parmi les membres du jury. Invoque son expérience et n’hésite pas à lui poser des questions. Les échanges seront grandement valorisés. Si l’on te demande en fin d’entretien si tu as une question, tu peux  :

  • Demander à l’enseignant si telle spécialisation, que tu as repérée et pour laquelle tu souhaites intégrer l’école, lui semble un choix judicieux au regard de ton projet professionnel.
  • Demander au professionnel des compléments d’information en faisant le lien entre son poste et tes aspirations.
  • Demander à l’étudiant sa spécialisation ou son projet professionnel, et si celui-ci s’est affiné au fil des apprentissages prodigués par l’école et des stages qu’il a effectués.

Besoin d'un coup de main pour passer tes entretiens? Tu peux aussi aller voir notre Masterclass spéciale entretien d'écoles de commerce !

William Mievre's Picture

Hey ! Je suis William, ancien prépa ECE, aujourd'hui élève à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas. J'aime écrire sur des sujets te permettant d'améliorer ta vie quotidienne en prépa ;) Au plaisir !