Comment faire un bon studygram ? 📱

Studygram

Tu hésites à te lancer dans un studygram ? Tu en as envie mais ne sais pas par où débuter ? Voici un article qui devrait te plaire ! Alors si tu veux en apprendre plus sur cette communauté cachée sur Instagram, découvrir pourquoi je me suis lancée dans l’aventure et comment faire un studygram qui cartonne, continue ta lecture 😎

Qu’est ce qu’un studygram ? 😳

Alors c’est simple, “studygram” provient de la contraction de “study” et “Instagram”, tu as d’ailleurs peut-être déjà rencontré des “boostagram” (personne qui partage et recommande ses lectures). C’est donc un compte Instagram d’un(e) étudiant(e) qui te partage ses révisions, journées types, cours et qui parfois te montre son quotidien d’étudiant(e).

Ce partage peut se faire via des post photos ou vidéos, des textes sous les publications ou encore des stories.

Pourquoi et comment se lancer dans l’aventure ? 📲

Mon expérience personnelle 📸

Je suivais beaucoup la communauté anglophone de studygram jusqu’au jour où j’ai découvert que le côté français existait aussi, mais en beaucoup moins développé qu’aujourd’hui. L’été 2018 juste après le bac de français, j’ai donc débuté mon compte, en anglais, mais au bout de 5 mois j’ai vite compris que la quasi totalité des personnes qui me suivaient étaient françaises.

Alors tant pis, j’abandonnais l’anglais pour revenir au français. Bon je l’avoue les débuts étaient longs et j’avais l’impression de parler seule. Je me suis accrochée car j’adorais ce que je faisais, et certaines personnes sont venues me poser des questions, commenter et liker mes photos, c’était le début d’une grande aventure.
 

Un aperçu de mon studygram

Un aperçu de mon studygram 😄


 

Ouvrir un compte studygram : avant tout un plaisir ! ✨

Si tu veux créer un studygram, assure-toi bien d’abord d’avoir les bonnes raisons. Il n’existe pas, bien sûr, de mauvaise raison, mais créer un compte dans le seul but de gagner des abonnés, faire le plus de likes ou encore copier celui de quelqu’un que tu admires peut devenir nocif pour toi. Il serait bête de se retrouver dans le sombre côté d’Instagram pour qui seul le nombre de likes compte.

Alors si tu n’es pas là pour ça : lance-toi ! Le plus important dans la création de ce compte, c’est que tu prennes du plaisir à partager. Ce compte, tu le crées pour toi, alors sois créatif, invente ton propre contenu et ne te force pas à être actif lorsque tu ne le sens pas. Il ne faut surtout pas que faire des publications deviennent une obligation, cela doit rester amusant.

Tenir un compte studygram, c’est pour qui ? 🤔

Alors tu vas me demander, mais suis-je fait pour un studygram ? Qui peut en ouvrir un ? La réponse est bien sûr tout le monde. Ouvrir ce type de compte, contrairement à certains clichés, n’est pas uniquement réservé aux meilleurs étudiants. Ce que les gens cherchent, en te suivant, c’est de la motivation et la possibilité de s’identifier à ton quotidien.

Pour cela n’oublie pas d’écrire une petite description de tes études dans ta biographie pour être mieux identifié(e).

“Et si ma filière n’est pas connue ?” Ma seule réponse est : tant mieux ! Sur Instagram, on peut trouver des dizaines de comptes de PACES ou encore de prépa, alors si ta filière n’est pas très connue, c’est une chance.

Je reçois souvent des messages me demandant si je connais des comptes pour telles ou telles filières, peu connues, et malheureusement ma réponse est souvent non. Cette sous représentation pourra donc attirer plus de monde que prévu et rapidement. Sympa, non ?

Ouvrir un studygram va aussi te permettre d’interagir avec les autres comptes et les gens qui te suivent. Il peut s’avérer qu’Instagram soit au final mieux que les conseiller(e)s d’orientation et salons de l’étudiant. J’en ai moi-même fait l’expérience. Tu peux donc, découvrir le quotidien d’étudiants qui font des études vers lesquelles tu aimerais te diriger et même discuter avec eux, ce que tu seras aussi amené à faire sur ton compte.

Croyez-le ou non, mais j’ai récemment rencontré deux filles de ma prépa sur Instagram, comme quoi, le monde est petit ! Parler avec les autre comptes en général va aussi te permettre de demander des conseils ou de l’aide occasionnellement. La communauté est bienveillante et n’hésite pas à s’entraider, bon après ne t’attends pas à ce que quelqu’un fasse ton devoir non plus 😜
 

HEY, ENVIE DE TENTER LES COURS PARTICULIERS EN LIGNE AVEC LES SHERPAS ? 👇

 

Débuts difficiles ? Quelques conseils pour que ton compte démarre plus vite ! 💫

Comme tu l’as compris, j’ai vécu des petits moments de solitude au début, alors voici ce que j’aurais aimé qu’on me dise durant cette période.

Au début c’est toujours difficile. Bon, la communauté à l’époque n’était presque pas développée : ouvrir un compte aujourd’hui est sans doute plus facile. J’avais 0 abonné en juillet, 100 mi-octobre, 200 mi-décembre 2018. C’est pourquoi, il ne faut pas ouvrir son compte pour seul but de gagner des likes et abonnées, tu risques d’être déçu(e). Mais t’inquiète, avec le temps, ton compte se fait connaître ! 💪

Au début, tu auras l’impression de parler seul mais continue, le but est de maintenir une activité pour que les gens remarquent un compte actif quand ils le visiteront. N’hésite pas non plus à faire des publications avec un peu de contenu, crois-moi, ça le fait mieux qu’un compte vide auquel les gens hésiteront à s’abonner.

Il est donc important de garder une activité au début : fais des sondages en story, participer les gens qui te suivent, mais attention pas trop non plus ! Tu peux également participer aux partagent de comptes souvent lancés par des plus gros studygram qui te donneront plus de visibilité.

Par ailleurs, sois authentique mais ne te surexpose pas. Instagram reste un réseau social et il serait dangereux de trop exposer ta vie personnelle. Bien que la communauté soit extrêmement bienveillante, la plupart des gens qui te suivent restent, pour toi, des inconnus (mais quand même de très gentils inconnus). Cependant, se montrer honnête sur comment se passent tes études est très apprécié. Tout le monde se doute bien que des baisses de moral ou motivation arrivent, alors pourquoi ne pas les mentionner ?

Pour que tes post soient plus visibles, une technique assez connue est de mettre des hashtags sur tes posts. Par exemple, j’aime beaucoup utiliser #study #studygram #motivation #révisions #maths etc. Cela permet à Instagram de catégoriser ton post, qui se retrouvera propulsé dans les suggestion.
 

Un aperçu de mon studygram

 

Que partager sur un studygram ? ✏️

Sur les studygram, on retrouve souvent les même concepts. Mais il faut dire qu’ils ont l’air très appréciés. Tu peux poster ta to do list du jour en story que tu rayes au fur et à mesure que les tâches sont accomplies, tu peux emmener tes abonnées dans une journée avec toi en story pour montrer ton quotidien d’étudiant, cela plait beaucoup. Tu peux donner des conseils ou encore faires des sondages sur des sujets qui ne sont pas forcément scolaires. Ainsi, ton contenu va se diversifier !

Comment rendre son compte esthétique ? Les 5 règles d’or 🏆

Pour rendre ton compte plus esthétique, il faut un peu d’entrainement, mais ces quelques conseils t’aideront à bien démarrer. Si tu suis ces 5 règles d’or, ton studygram a une chance de sortir du lot :

Donne à ton compte studygram une image de marque 💖

Pour que ton compte ressorte du lot, il faut déjà qu’il tape à l’oeil, qu’il soit identifiable. Pour cela, choisis un pseudo qui te correspond mais pas trop spécifique non plus, le but étant de ne jamais le changer. Par exemple, si tu choisi “@unelycéenneenterminale (j’invente), tu t’imagines bien que ton pseudo va devoir être actualisé lorsque tu ne seras plus lycéen(ne), il faut quelque chose alors de plus général.

Pour ta photo de profil, c’est pareil, choisis une photo colorée et caractéristique que tu ne changeras pas. Il est important de rester identifiable à une photo et un pseudo, sinon tu risques de ne pas être reconnu, et perdre de l’audience.

 

Un aperçu de mon studygram

 

Le design des stories 🎨

Les stories sont très regardées, parfois même plus que les posts. Si tu veux que ton message soit lu et compréhensible par tous, il faut alors soigner le design de tes stories. Pour écrire un texte, privilégie les fonds unis colorés ou assez simples (évite les couleurs de base d’Instagram qui sont trop pétantes et privilégies les tons plus doux).

Il en va de même pour les polices, garde un texte lisible, va à l’essentiel et n’hésite pas à varier les polices pour rendre la lecture plus agréable. On n’y pense pas souvent non plus, mais les GIFS seront tes meilleurs amis, il en existe des milliers sur Instagram qui te permettront de mieux t’exprimer et illustrer ton propos.

Sois actif… mais pas trop ! ⚠️

Une trop grande activité risque de polluer ton compte, mais l’inactivité peut être fatale. C’est dommage mais Instagram règle ses algorithmes de sorte que tu sois le plus actif possible. Ainsi, si tu disparais pendant 1 mois, malheureusement tu ne seras plus prioritaire dans le fil d’actualité des gens qui te suivent, et tu auras peut-être même disparu. Mais pas de panique, suis ton envie et essaie de rester un minimum actif.

Envie de lire plus d’articles sur la motivation ? En voici 2 qui pourraient t’intéresser ! 💖
Comment se motiver pour travailler ?
Comment rester motivé en prépa ? 🔥

Quelques astuces pour soigner ses photos sur Instagram 🔥

Tout d’abord, privilégie un endroit lumineux pour prendre tes photos. Ainsi la moitié du travail sera faite, il ne te reste plus qu’à retoucher un peu et le tour est joué. Personnellement, j’utilise :

  • L’application Instagram elle-même : elle possède de nombreux outils de retouche qui peuvent totalement faire l’affaire. Je te conseille de ne pas utiliser les filtres tous prêts qui sont trop flagrants mais de jouer toi-même avec la luminosité, le contraste, la structure (pour une image plus nette) et la saturation (pour une intensité des couleurs).
  • L’application Snapseed (par Google) grâce à l’outil “Selective”, te permet de rendre tes photos plus blanches et lumineuses.
  • L’application Preview te permet de prévoir ton feed (organisation de tes photos sur ton profil) à l’avance. Ainsi, tu pourras choisir quelles photos publier en premier pour que ton profil soit harmonieux.
  • Petit bonus, les 10 erreurs à ne pas faire 🚫

    Voici ma petite liste de choses à éviter, ces erreurs sont tirées de mon expérience personnelle et de ce que j’ai pu observer sur Instagram. Cela te permettra de démarrer plus sereinement ton compte.

    1. Ne copie pas les photos des autres. Essaie au maximum de faire tes photos toi-même et surtout ne vole pas celles de d’autres comptes, tu risques de perdre toute crédibilité.

    2. Crée ton propre contenu. Toi-même, tu n’aimerais pas qu’on copie tes créations ! On m’a, à plusieurs reprises, copié des stories ou des concepts, et ce n’est pas très plaisant.

    3. N’envoie pas d’ondes négatives. Ta visibilité n’est pas faite pour critiquer les autres comptes ou rendre public un message envoyé par un abonné que tu n’as pas aimé. Il est possible que cela arrive, mais surtout, ne déclenche pas une guerre en story, cela risque de te retomber dessus.

    4. Ne t’expose pas trop non plus. J’ai pu observer que trop exposer son point de vue ou sa vie personnelle amenait quelques commentaires de haine et des messages pas très sympathiques. A toi de voir, mais le jeu en vaut-il la chandelle ?

    5. Ne te compare pas au travail que les autres fournissent. Chacun a ses méthodes et nous ne sommes pas tous égaux face au temps de travail. Il faut savoir aussi, que ce que tu observes sur Instagram, n’est peut-être pas la réalité non plus.

     

    Studygram

     

    6. Ne demande pas à un compte qu’il te fasse une pub s’il ne le propose pas. Il n’y a pas longtemps, il y a eu une polémique sur ça dans la communauté, et à vrai dire, les comptes qui demandent des pubs ne sont pas vraiment appréciés… Patiente et ton compte se fera connaître !

    7. Ne t’impatiente pas devant le nombre de likes ou d’abonnés. N’oublie pas, tu as ouvert ce compte pour y prendre plaisir 😊

    8. Ne passe pas tout ton temps sur Instagram. Ça peut être tentant, mais ne gaspille pas tes heures à regarder les autres travailler au lieu de toi-même travailler, et attention ça arrive vite !

    9. Ne sois pas uniquement focalisé(e) sur l’esthétique de tes photos. Tu vas peut-être vouloir écrire tes cours plus proprement pour que ça rende mieux en photo mais attention à ne pas en faire une obsession.

    10. N’oublie pas que tu fais ça pour toi, et que cela ne doit pas devenir une contrainte, sinon prends une petite pause.

    Tu es maintenant prêt à affronter le monde des studygram… T’inquiète pas, on ne mord pas 😄 Et si tu manques un peu d’inspiration, voici 5 comptes à aller voir :

    @acatinthelibrary
    @messy.julie
    @study.juliette
    @studygramdemel
    @studyduude

    thats_me_studying

    Hey ! Je suis étudiante en prépa et je tiens un compte studygram (@thats_me_studying), et je suis ravie de partager mes conseils sur le blog des Sherpas !

    Nos lecteurs ont apprécié cet article
    Et toi ? As-tu aimé ?