planning prépa HEC

Comment organiser son travail en Prépa HEC ? Le Planning.

Nous allons t’expliquer comment t’organiser avec un planning que tu pourras tenir.
Nous t’avons construit un modèle à télécharger et compléter ici.

Quelles matières travailler en priorité pour bien s’organiser ?

En prépa, il est facile de se laisser submerger par la charge de travail dans chaque matière, ou de travailler au feeling, sans se poser de questions. Et tu t’en doutes, c’est la pire des idées.

Dans l’ensemble, trois comportements nuisibles se dégagent :
– Primo, les élèves tendent à travailler davantage les matières qu’ils aiment. Par exemple, tu auras tendance à surtravailler les Maths, car tu es plutôt doué(e) et que la matière te passionne. Problème : il y aussi l’ESH/la Géopo, la CG, les Langues…
– Deuxio, les élèves ont tendance à travailler en fonction du DS ou des Khôlles de la semaine. C’est un énorme danger, car cela empêche de s’inscrire dans du long terme, on travaille trop vite, sous stress, bref on bâcle et on déséquilibre totalement son travail.
– Tersio, on observe que certains professeurs considèrent qu’il n’y a que leur matière à bosser… Dans tous les cas, il est primordial que tu gardes à l’esprit qu’à la fin, seuls les concours comptent et que toutes les matières ne se valent pas, c’est ce que nous allons voir.

Pour t’aider à t’organiser et à déterminer tes priorités, nous t’invitons à suivre ce triptyque.
Son objectif ? Rentabiliser ton temps. Tu devras donc répartir ton temps par matière selon :

fiabilité des matières pour s'organiser

Les types de matières en prépa HEC.

Nous avons un scoop, malgré ce que peut dire chaque professeur prêchant pour sa chapelle, toutes les matières ne se valent pas ! Car elles ne garantissent pas le même retour sur investissement.

Il existe donc trois types de matière :

Les matières dites « fiables » ou « exponentielles ».
Elles sont à privilégier. Ce sont des matières avec une courbe de progrès tendant vers l’exponentielle. D’où des débuts souvent plus que laborieux (avec des notes très basses qui ne font pas de cadeau aux concours), mais qui peuvent grassement payer ensuite (avec des notes très hautes). Ce sont des matières où un « déclic » se produit, c’est alors le début d’une accélération rapide des progrès.

En prépa HEC, ce sont les Maths et les Langues.
Concrètement, il y est plus dur de passer de 4 à 8 que de 14 à 18. Il est donc indispensable de les surinvestir, pour espérer de se placer en fin de courbe à l’arrivée aux concours.

Les matières dites « semi-fiables » ou « linéaires ».
Tant que tu n’as pas maîtrisé les bases, ou que tu as des lacunes, ta note dépendra du sujet, donc de ta chance. Pas terrible. En revanche, à partir du moment où tu auras parfaitement compris le fonctionnement de chaque épreuve ces matières deviendront parfaitement fiables avec un retour sur investissement parfaitement linéaire. Dans ces matières, les progrès se débloquent par paliers successifs. Il est assez facile de passer de 12 à 15.

En prépa HEC, ce sont l’ESH/ La Géopolitique, la synthèse et enfin les entretiens. Il suffit donc de les travailler régulièrement, et de mettre le paquet pour rapidement atteindre un niveau de base.

Prenons un exemple : en ESH, si tu es fragile, tu es totalement dépendant du sujet et dès lors, ta note est extrêmement variable. En revanche, à partir d’un moment où tu commences à savoir faire un plan correct, à avoir des références utiles et pertinentes, et à être à l’aise avec la théorie, les jeux sont faits.

Les matières dites « risquées ».
Ce sont des matières avec un rendement quasi aléatoire.
Même si tu peux avoir l’impression de maîtriser le cheminement intellectuel et les méthodes à la perfection, tu n’as pas l’assurance de cartonner aux concours. On ne peut que déplorer qu’un travail régulier et dense ne soit pas proportionnel en termes de résultats.

En Prépa HEC, il s’agit de la CG, et, dans une mesure un peu moindre, de la Contraction.

Mettre en place ton planning.

Pour la forme, rien de plus simple : utilise un planning sous Excel. Ou mieux, pour t’aider nous avons dessiné ce modèle, imprime-le ! 🎉

Maintenant que tu as ce précieux document entre les mains, il est important de placer toutes tes contraintes et les temps incompressibles de ta semaine.

Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Tes heures de cours, tes DS et tes khôlles (évidemment).
  • Ton heure de réveil et de coucher en prenant en compte le temps de sommeil qui t’est nécessaire pour être en forme (il faut en moyenne 7 h à 8 h), et ton sommeil est vraiment à sanctuariser.
  • Tes repas.
  • Tes temps de trajet et de transport.
  • Les évènements réguliers pendant lesquels tu sais que tu ne vas pas travailler : tes activités extrascolaires, ton temps en famille, tes sorties en amoureux…

Grise toutes ces cases sur ton planning : ce qui nous importe-ici, ce sera ton temps de travail personnel dans chaque matière ! Tu as environ le droit à 1h30 de break (déjeuner, douche, loisir) par jour. Et tu peux t’accorder un soir off par semaine. 

planning type

Chargeons ton planning et achevons de t’organiser.

Le Planning que nous allons te détailler fait 50h de travail perso par semaine. Nous te conseillons de te tenir à ce rythme, c’est lui qui assure les meilleures progressions et qui est tenu par les meilleur(e)s candidat(e)s !

Cependant, il reste évident que Paris ne s’est pas fait en un jour : tu auras besoin d’une période de transition entre ton rythme actuel et cette vitesse de croisière. Donne-toi environ 6 semaines en augmentant toutes les semaines ton temps de travail de quelques heure, avant de finalement atteindre les objectifs de ce planning.

FILIÈRE ECE :

Maths : environ 18 heures/semaine + 2h (option).
C’est l’une des matières les plus importantes et les plus fiables, c’est donc celle que tu dois travailler le plus.  Faire des progrès prend beaucoup de temps.

ESH : environ 20h/ semaine + 2h (option). L’ESH possède également un coeff important, et tu ne peux pas travailler que les maths si tu veux obtenir une bonne école en ECE. Si cette matière n’est pas fiable quand tu es très faible dans la matière. En revanche, elle le devient sensiblement plus ton niveau augmente dans la matière.

Langues : environ 10 heures à partager entre la LV1 et LV2.
Une répartition 6h LV1, 4h LV2 fonctionne. Mais nous conseillons davantage une répartition 6h Langue faible (ou langue la plus faible 🙂 ), 4h Langue Forte.

CG & Epreuves Techniques : 2h.
En Bizuth, bosser la CG de manière intensive est inutile, car tu ne traites pas du programme des écrits, et pas moyen de prendre de l’avance puisque le thème est annoncé en fin d’année scolaire. On te conseille même 0h de CG, si c’est possible. Soit stratégique ! En Carrée, ce n’est pas beaucoup plus rentable. Fais le nécessaire pour être à jour en suivant la méthode expliquée dans la partir sur comment travailler la CG.

FILIÈRE ECS :

Maths : 24h + 2h (Option) :
C’est la matière reine de la filière avec un programme plus complexe que celui des ECE. Il est normal d’y passer énormément de temps, tu ne pourras rien intégrer sans un bon niveau en Maths.

HGG : 14h + 2h (Option) :
Plus light que l’ESH en ECE. Avec une méthodologie et un cours moins lourds. Il y a tout de même beaucoup à faire.

Langues : 8h
Une répartition 6h LV1, 4h LV2 fonctionne. Mais nous te conseillons davantage une répartition 6h Langue faible (ou langue la plus faible 🙂 ), 4h Langue Forte.

CG & Epreuves Techniques : 2h
En Bizuth, bosser la CG de manière intensive est inutile, car tu ne traites pas du programme des écrits, et pas moyen de prendre de l’avance puisque le thème est annoncé en fin d’année scolaire. On te conseille même 0h de CG, si c’est possible. Soit stratégique !

En Carrée, ce n’est pas beaucoup plus rentable. Fais le nécessaire pour être à jour en suivant la méthode expliquée dans la partir sur comment travailler la CG.

Et voilà ! Il ne te reste plus qu’à afficher ton précieux planning devant ton bureau… Et à le tenir ! Ça passe par des objectifs bien fixés, et ça c’est l’objet de l’article suivant.

Besoin de plus de Méthodes ? 😉

Tu peux retrouver toutes nos méthodes intégralement expliquées en vidéo dans notre Masterclass. L’objectif de la Masterclass de Méthodologie est simple : te faire gagner une à deux années de prépa en te mettant directement au niveau méthodologique des meilleurs candidats aux concours. Tout est passé au crible : organisation générale, méthodes de travail pour chaque matière, et techniques pour exceller en DS et aux concours… Il s’agit autant de t’aider à progresser en qualité et quantité dans ton travail, tout en construisant un équilibre de vie qui te permette de réussir ces années décisives.

Cet article t’a plu ? Tu as des questions ou des idées à partager ? Fais-le en commentaire ou directement par mail à hello@les-sherpas.co, nous répondons à tout le monde ! 💖

Etienne Porche

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et cofondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, trois 20/20 en ESH, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo. Je me bats tous les jours pour construire une éducation moderne et humaine pour tous !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (35 votes, moyenne: 4,83 sur 5)