Comment se motiver pour travailler en prépa ? 🔥

Comment se motiver à travailler en prépa

Ça y est, tu es enfin rentré en prépa et ta nouvelle vie d’étudiant commence ! Mais l’excitation que tu avais à l’idée de découvrir ce nouveau monde est en train de retomber doucement… Et c’est là qu’on les voit arriver à plein nez : la flemme, la démotivation… et la pire de toutes, la procrastination.

Alors comment faire pour garder le cap et rester motivé en première, deuxième ou même troisième année de prépa ? Quelle que soit ta filière (prépa scientifique, prépa littéraire A/L ou B/L, prépa HEC ECS, ECE, ECT…), on te réunit dans cet article les meilleurs conseils à appliquer pour rester au top de ta forme en prépa et te donner toutes tes chances de réussir tes concours brillamment !

Si tu cherches des astuces pour rester motivé et garder le moral, voilà notre panoplie d’articles à ce sujet :
4 astuces pour garder le moral en prépa 🔥
Comment gérer ses mauvaises notes en prépa ? 🏋️‍♂️

La prépa : comment trouver la motivation pour se mettre au travail ? 🤨

En entrant en classe préparatoire, tu passes brusquement d’une vie lycéenne plutôt cool à un rythme de travail intense et effréné. Mais les mots “projet professionnel” n’évoquent pas grand-chose encore pour toi, et tu as du mal à t’auto-motiver à adopter le rythme de travail de prépa…Alors comment trouver la motivation pour se mettre dans le bain de la prépa et te donner à fond ?

Que tu sois en prépa scientifique, prépa littéraire ou prépa HEC, voici quelques conseils qui devraient t’aider à trouver la motivation 🔥

Pour se mettre au travail en prépa : fais un travail d’introspection 😌

👉🏻 Il est important que tu ne fonces pas tête baissée dans le travail en t’imposant des emplois du temps trop ambitieux, sans réfléchir au préalable à ce dans quoi tu te lances  !

Pourquoi es-tu en classe prépa ? Quelles sont les matières et les opportunités de carrière qui t’ont convaincu de choisir cette voie ? Qu’est-ce que tu recherches, qu’est-ce que tu veux faire après la prépa ?

Bien sûr, tu n’es pas obligé(e) d’avoir d’ores et déjà un projet professionnel fixé. En plus, la majeure partie des étudiants de prépa (surtout en classe préparatoire économique et en prépa littéraire) n’ont aucune idée de la façon dont ils vont orienter leur carrière après et ont justement choisi de faire une prépa pour “reporter” le choix du projet professionnel à plus tard.

Mais en essayant de réfléchir à tes passions et aux milieux professionnels qui t’intéressent, tu vas peut-être trouver des idées de carrière qui vont te faire rêver et te motiver pour te mettre à bosser et viser haut au moment des concours.

Pense aussi à tous les avantages que t’offrent la prépa en soi, au-delà des perspectives professionnelles. La prépa est sûrement l’un des meilleurs endroits pour apprendre à te connaître : réfléchis à ce que tu veux retirer de cette expérience, sur le plan intellectuel mais aussi humain, sur le plan de l’organisation ou encore sur ta capacité à être autonome si tu n’es plus chez tes parents.

Fixe-toi des objectifs pour te motiver 🎯

C’est important, surtout en première année, que les concours ne soient pas ton seul objectif. Bien sûr, obtenir la meilleure école possible reste une excellente motivation, mais ce sera peut motivant en Bizuth : pendant la première année de prépa, les concours sont encore un concept très obscurs et lointains : difficile de te motiver en t’appuyant uniquement là-dessus ! Il te faut donc une ou plusieurs) raison(s) à plus court terme pour te permettre d’avancer.

👉🏻Ton objectif à long terme doit être l’école (ou le groupe d’écoles) que tu vises.
On te conseille quand même de te renseigner dès la première année, car si tu trouves des écoles qui te plaisent, tu sauras vraiment pourquoi tu bosses… et ça, ça n’a pas de prix !

👉🏻Chaque école est différente, renseigne-toi sur leurs spécialités respectives , tu devras de toute façon faire ces recherches au moment des oraux, quand tu passeras tes entretiens de personnalité !

Renseigne-toi sur les double-diplômes que proposent les écoles, les éventuels campus à l’étranger, les échanges universitaires… Si par exemple tu es en classe préparatoire économique et que tu souhaites intégrer une Grande école de commerce, il faut voir quelles écoles sont plus orientées vers l’entrepreneuriat, quelles écoles plus axées sur la finance, le conseil…

✅ Si tu es en prépa HEC, voilà un article qui va t’en apprendre un peu plus sur les écoles de commerce
✅ En voici un autre qui t’aidera à fixer ton ambition en Prépa et à viser les bonnes écoles pour toi ! 🎯

👉🏻 En attendant, il faut aussi que tu réfléchisses à des objectifs de court-terme qui te permettront de tenir le cap. Tu peux t’organiser par matière, en prévoyant par exemple d’avoir au-dessus de 12 à tes trois prochains DS de maths, pas moins de 14 en colle d’anglais ce mois-ci ou encore de réussir à ficher ton cours d’histoire un peu chaque soir pour le connaître par cœur avant le prochain DS.

Essaye de te fixer des objectifs sur 2 ou 3 mois (avoir au moins 12 au prochain DS de telle matière), et des objectifs sur 1 ou 2 semaines (avoir appris tel cours d’HGG ou d’ESH, avoir fiché tel chapitre de telle matière, avoir au moins 13 à telle khôlle…), pour éviter la procrastination, ton meilleur ennemi pendant ces deux ans de prépa.

En te fixant des objectifs à court-terme et en réussissant à les réaliser, tu éprouveras une sensation de fierté qui va te motiver encore plus pour établir de nouveaux objectifs (peut-être même des objectifs plus ambitieux !)

 

Comment rester motivé en prépa sur le long-terme et rester positif durablement ? ⚡️

Ça y est, tu as chopé le rythme de la prépa, ton planning de boulot est calé et tu sais quels sont tes objectifs. Maintenant, il va falloir garder ces bonnes résolutions sur le long terme jusqu’à la fin de la prépa, ce qui n’est pas chose aisée.

Mais c’est normal d’avoir des phases difficiles en prépa : on est tous humains, on n’est pas des machines ! 😉 Le tout c’est d’arriver à rebondir sur ces moments difficiles et en ressortir plus grand. Il n’est jamais, jamais, jamais trop tard pour rebondir !

 

« Jamais trop tard pour rebondir » (les mauvais jeux de mots chez Les Sherpas, une passion avant tout !)

Trouve une bonne organisation pour travailler efficacement📝

En prépa, la clé de la réussite tient en deux mots : motivation et organisation.

Être très organisé permet de ne pas crouler sous le boulot. Un des facteurs majeurs de baisse de motivation en classe prépa, c’est d’être complètement dépassé par tes cours, d’accumuler du retard dans ton apprentissage et de te retrouver chaque soir à bosser super tard pour travailler tes cours du moment et rattraper ton retard des jours précédents. En te laissant écraser par la charge de travail comme ça, tu risques de saturer très vite ! 😰

Pour lutter contre ça, le planning est ton meilleur ami ! Attention, il faut qu’il soit réaliste : ne te fixe pas des objectifs trop ambitieux en t’illusionnant sur tes capacités à faire 6 heures de maths de suite alors que tu as tendance à fatiguer au bout de 2 ou 3 heures, par exemple. Sinon, ton planning va te décourager et te démotiver plus qu’autre chose, et voir la faible liste des objectifs non atteints sur le total d’objectifs que tu t’étais fixé va te décourager davantage encore.

On a chacun notre propre manière de fonctionner : à toi de voir quel type d’organisation te correspond le mieux et te permet d’être le plus productif. Tu préfères peut-être avoir un planning ultra précis qui va te forcer à te mettre au boulot. Ou peut-être qu’au contraire les plannings trop précis t’angoissent et te démotivent, dans ce cas, privilégie plutôt une liste des choses à faire de ta journée (ou de ta semaine, de ton mois…) avec une approximation du temps que tu devrais passer sur chaque tâche.

Ou alors tu peux couper la poire en deux et attribuer pour chaque jour de la semaine des plages horaires à chaque matière (après les cours, faire tant d’heures de maths, puis tant d’heures de physique, etc) : c’est la façon la plus classique et répandue de s’organiser en prépa.

Avoir une bonne organisation est sûrement le meilleur moyen de rester motivé. Ça te permettra de progresser et d’acquérir un niveau solide sur le long-terme : en atteignant tes objectifs au fil des jours, tu gagneras encore plus en motivation !

✅ Cet article te plaît ? Alors on te conseille de lire également nos conseils pour réussir à fixer et atteindre tes objectifs en prépa 🔥

Pour te motiver à travailler en prépa, établis les « 3 points positifs du jour »

C’est important que tu suives ta propre évolution pour voir ce que tu dois améliorer dans ton travail, et aussi pour que tu puisses te féliciter de tes propres progrès. Chaque jour, remémore-toi trois choses positives qui ont eu lieu pendant ta journée. Tu as participé en anglais, tu as réussi à finir un exercice de maths avant que le prof passe à la correction, tu as enfin compris ce que Schopenhauer pense de l’art, etc… Si tu prends en compte chaque petit progrès quotidien, tu verras que l’objectif final te semblera un peu plus atteignable chaque jour !

Tu peux bien sûr inclure là-dedans des points positifs qui ne sont pas en lien direct avec le travail : ça peut être quelque chose lié à tes activités sportives, artistiques, culturelles ou autres. N’hésite pas à trouver des sources de motivation en-dehors du strict cadre du travail en classe prépa !

Pour rester motivé sur le long terme, trouve du plaisir dans ce que tu fais 💫

Réviser ta colle d’histoire ne t’enchante pas et tu n’arrives pas à retenir ce cours sur la Révolutions russe ? Travaille avec tes amis ou ton trinôme et organisez un petit jeu dans le genre de « Questions pour un champion », en préparant des questions au préalable.

Tu galères sur un problème d’algèbre depuis une heure et tu commences à perdre patience ? Fais une pause puis reprends l’exercice en l’observant sous un autre angle. Pose-toi des questions, cherche à comprendre les enjeux, amuse-toi à manier les chiffres…Et savoure ce moment de pure fierté quand tu réussis un exo de maths hyper difficile !

En trouvant du plaisir dans ton travail, tu fais baisser la pression et tu libères ton cerveau pour ainsi décupler tes capacités. Les DMs de maths chaque weekend ou les colles de philo récurrentes seront plus agréables à aborder.

La prépa est là aussi pour t’enrichir intellectuellement. Il faut que tu appréhendes ces deux ans de travail intensif comme une opportunité de te cultiver et d’ouvrir ton esprit, développer ton esprit critique. La prépa, que ce soit une prépa ECS, ECE, ECT, une prépa littéraire ou une prépa scientifique, va t’apprendre à apprendre.

Si tu te réjouis de ça, alors le temps passera plus vite et tu auras envie d’avancer et d’apprendre chaque jour de nouvelles choses. Bien sûr, la prépa reste très difficile et éprouvante. L’idée, c’est plutôt de te faire prendre conscience de l’enrichissement culturel et intellectuel dont tu profites ✨

Savais-tu qu’il y a même des étudiants, surtout des étudiants de prépa littéraire B/L ou A/L, qui khûbent volontairement pour pouvoir profiter d’une année supplémentaire de pure culture grâce aux cours de prépa ? 😳

HEY, SI TU ES EN PREPA HEC, TENTE NOS COURS PARTICULIERS 👇

 

Comment surmonter le stress en prépa et rester motivé ? 😱

Pour réussir ta prépa et arrêter de stresser, fais de la visualisation positive 💪

Cette technique est notamment utilisée en Programmation Neurolinguistique pour arriver à atteindre un objectif ou réaliser une tâche qui semble hors de portée. Elle va surtout te servir à imaginer de façon très nette ce que tu vises, augmenter ta confiance en toi et, par conséquent, augmenter tes chances de réussite 😎

Installe-toi confortablement, dans le calme et dans un endroit où tu te sens à l’aise (évite ton lit, ça risquerait de ne pas être efficace). Ferme les yeux et visualise d’abord ton objectif. Une fois qu’il est clair, visualise-toi en train de l’atteindre. Si tu te prépares à un gros DS de maths, imagine-toi face à ta copie en train d’enchaîner les questions sereinement et sans difficulté. Si ton problème, c’est de finir dans les temps (même s’il faut bien te mettre en tête que les sujets de maths sont faits pour que ce soit impossible de les finir dans les temps), visualise-toi en train de le finir tranquillement en ayant donné le meilleur de toi-même.

Cette technique peut te paraître bizarre ou inefficace, mais on te conseille de tenter l’expérience au moins une fois…d’autant plus que l’efficacité de la visualisation positive est prouvée scientifiquement 😏 Elle conditionne ton cerveau et le met dans des conditions optimales pour réussir. Et le rapport avec la motivation dans tout ça, c’est qu’en te voyant réussir et donc en diminuant ton stress, tu te rendras vite compte que ta motivation et ta détermination à en découdre seront décuplées !

Relativise les moments difficiles dans ta prépa ! 🍀

Avoir une mauvaise note n’a jamais tué personne. Prends du recul sur ta situation, tu ne joues pas ta vie sur un test de vocabulaire d’allemand. Tu es là pour apprendre et les notes qui compteront vraiment ne sont pas celles de tes colles ou de tes DSs, alors apprends à relativiser 😊 Ta santé morale et mentale est tellement plus importante que les notes !

Ne te laisse pas ronger par la culpabilité si tu n’arrives pas à effectuer une tâche importante. Parfois, mieux vaut laisser de côté la préparation d’un devoir pour prendre un peu de répit et mieux réattaquer ensuite. Déculpabilise et vois tes forces plutôt que tes moments plus difficiles : ne vois pas tes moments de repos comme des moments de faiblesse mais comme des moments de détente bien méritée pour le bosseur que tu es 😎

Ta santé et ton bien-être passeront toujours en priorité. Assure-toi d’être en forme, et ensuite donne tout pour décrocher une super école !

 

La classe prépa : comment faire face aux « coups de blues » ? 👊

Un coup de mou peut durer trois heures, une semaine ou même parfois plusieurs mois…Dans tous les cas, ça te fait accumuler pas mal de retard, ce qui te démotive encore plus, et tu as sûrement compris qu’en prépa, il n’y a pas de temps pour la perte de temps.

Mais sache que tu ne pourras pas tenir toute l’année en ne faisant que bosser comme un dingue. Il est normal d’avoir des moments de blues, de démotivation ou tout simplement d’être crevé. Il faut simplement être prêt à réagir pour économiser ton temps 💖

Pour retrouver le moral en prépa, repose-toi ! 🌻

La prépa est un marathon émotionnel et intellectuel. Et pour réussir un marathon, il faut se mettre dans de bonnes conditions physiques et mentales !

Si tu satures, pas de panique : l’épuisement, c’est normal en prépa. Si tu n’arrives plus à travailler et que la simple idée d’ouvrir tes cahiers te donnent des boutons, ne te force pas, et va te reposer : la meilleure chose à faire, c’est de rattraper ton sommeil. Fais une sieste, ou accorde-toi une ou deux nuits d’un sommeil plus long que d’habitude.

Ne sacrifie pas ton sommeil, c’est un de tes meilleurs alliés. Il t’aide à emmagasiner toutes les informations apprises dans la journée et il te permet surtout de recharger tes batteries. Fatigué, tu n’auras jamais envie de te mettre au boulot. Alors 7 heures de sommeil par nuit, grand minimum !

 


Toi au bout de trois jours si tu ne dors que 4 heures par nuit 😩

En te couchant tous les soirs à 2h00 pour te réveiller le lendemain à 7h00, tu vas seras à bout de forces en une semaine, on te le garantit ! Et la semaine suivante, tu auras énormément de mal à tenir le rythme, tu accumuleras du retard, et tu essayeras de rattraper ça en te couchant à nouveau tous les soirs à 2h00 pour te réveiller à 7h00…Bref, en un mois à peine, tu auras complètement saturé et tu seras dégoûté de la prépa !

Prends soin de toi pour retrouver du plaisir dans ce que tu fais ! 😉

Garde un mode de vie sain. Pratique une activité sportive pour entretenir ton corps. Tu n’as pas besoin de faire un jogging par jour, mais ne serait-ce que 10 minutes de yoga avant de dormir pour désengourdir ton corps (ton corps passe des heures assis à ton bureau, il faut le stimuler !). Essaye aussi de privilégier la marche à pieds au bus pour prendre l’air et t’aérer l’esprit.

Si tu as une passion, essaye de l’entretenir malgré les cours. Tu n’es pas obligé de faire passer tous tes loisirs à la trappe en prépa ! 😊 Accorde-toi un moment chaque semaine, le dimanche par exemple, pour te consacrer à une activité qui te passionne et qui va te permettre de te déconnecter de la prépa pour deux ou trois heures (dessin, jeux vidéo, danse, musique, ou encore sport comme évoque précédemment).

Evite aussi de t’isoler : entoure-toi de personnes bienveillantes (amis dans ta classe prépa, amis du lycée, famille), car passer deux années dans ta bulle à travailler s’annonce compliqué à tenir ! Entretenir de bonnes relations avec les gens de ta classe est essentiel pour être dans un environnement aussi agréable que possible, et aussi parce que vous pourrez vous soutenir mutuellement en cas de coup de mou !

Sur ce, on espère que cet article t’a plu, et on te souhaite bien du courage et beaucoup de réussite ! 💖

 
❤️ Cet article t'a plu ? Si oui, parle de nous à tes amis, c’est la meilleure manière de nous renvoyer l’ascenseur 💫 Et comme d'habitude, tu peux nous poser tes questions en commentaires ou directement à hello@les-sherpas.co 🥳

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (66 votes, moyenne: 4,86 sur 5)