Construire un planning efficace

Comment tenir son planning en prépa ?

Faire un planning c’est bien. En faire un qui te corresponde et que tu pourras suivre, c’est encore mieux!
Voici quelques astuces pour installer et suivre de bonnes habitudes pendant l’année.

En début de semaine,fixe-toi des objectifs dans chaque matière. Puis étale-les sur chaque jour de celle- ci.
Prévois des marges de manoeuvre en cas d’imprévus. Reprends tes objectifs en quelques minutes tous les week-ends.

La règle des Post-Its.

En faisant ton planning (cf. notre article si besoin), tu as construit un équilibre global pour ton travail. Il devrait te permettre de travailler intelligemment les matières en fonction de leur importance.

Il s’agit maintenant de savoir comment t’occuper au sein des créneaux que tu as choisi d’accorder à chaque matière.

Chaque soir au moment où tu fermes tes cahiers :
– Munis-toi d’un Post-it.
– Regarde les matières qui figurent dans ton planning.
– Puis, fixe tes objectifs pour chacun des créneaux. N’hésite pas à les subdiviser en objectifs intermédiaires allant de 30min (en langues notamment), à 1 ou 2h.
– Réitère cette expérience tous les jours.
– Range tes affaires avant de passer à autre chose.

Voici quelques exemples de tâches que tu pourrais mettre sur ton Post-it:
– Faire l’exercice 1 des maths Edhec 2018 (2h) + Ex 28 & 29 de la liste d’exos (1h)
– Faire 10 phrases de thème grammatical en espagnol (30min)
– Ficher mon cours d’ESH de la page 12 à la page 20h (2h).

Quelques astuces pour tenir au mieux ton planning.

1 – Chronomètre-toi, c’est indispensable.
L’obligation de travail en temps limité t’imposera d’être efficace et de ne pas te laisser aller. L’idéal pour cela ? Une montre (pas ton smartphone), ou mieux, un minuteur ou un vrai chrono de sport. Le ridicule ne tue pas 🙂

2 – Quand c’est l’heure, c’est l’heure, quand c’est plus l’heure, c’est plus l’heure.
Une fois le temps écoulé, même si une tâche n’est pas réalisée à 100%, tu dois respecter ton planning et l’arrêter. Ton Post-it suivant sera le moment d’une petite remise en question, soit tu avais mal calibré ton objectif de session, soit tu t’es laissé happé(e) par les affres de la procrastination.

3 – Conserve tes Post-Its.
En plus de faciliter ton suivi mensuel, cela t’encouragera et te permettra de prendre la mesure de ton avancée. Tu peux même rendre la chose plus ludique en t’accordant un plaisir dès que tu finis une to-do à 100% pour te féliciter.

4 – Prends en compte ta progression.
Il t’appartient ensuite d’être toujours plus ambitieux au sein de tes post-ils. Par exemple, peut-être qu’en début de prépa tu feras 2 exercices de Maths en 1h. Puis 3, puis 4… le temps avançant. À toi de progressivement rehausser la barre !

Construire un planning en prépa efficace : faire un tableau des heures de cours

Gère ton temps comme la plus précieuse de tes ressources.

Pour t’aider à tenir ce rythme, n’hésite pas à te chronométrer : mets-toi une alarme pour rythmer chacune de tes sessions et t’obliger à garder le cap, surtout si tu n’as pas la présence d’esprit de checker l’heure.  L’exercice n’est pas facile et demande de la rigueur. Mais tu pourras vite observer des résultats et en tirer une grande fierté.

Tu peux même tenir un petit tableau pour voir combien de temps tu mets en moyenne, et noter ta progression, ou encore pour noter les fois où tu as su tenir tes délais.

Et surtout, si tu bloques, n’hésite pas à passer à autre chose quitte à revenir dessus plus tard plutôt que de stagner et d’angoisser.

Évidemment, évite de procrastiner et soit à fond dans ton boulot quand tu es face à ton bureau.

Comment structurer une session de travail ?

La méthode POMODORO recommande d’alterner entre 25 minutes de travail et 5 minutes de pauses. Nous te conseillons de l’adapter pour la prépa et te recommandons de décomposer tes créneaux accordés à chaque matière en microsessions de 55 minutes de travail et 5 minutes de pause pour commencer. Avec le temps, tu vas gagner en endurance, tu pourras alors plonger tes sessions et réduire la fréquence des pauses.

Pendant tes pauses, prends le temps de souffler, bois un petit café, passe aux toilettes, vide-toi l’esprit, mais essaie de rester concentré(e). On te conseiller de garder les discussions avec tes potes pour les pauses plus longues, au risque de sinon déraper.

Il ne te reste plus qu’à prendre une grande inspiration et te voilà gonflé(e) à bloc pour une nouvelle session de travail !

Besoin de plus de Méthodes ?

Tu peux retrouver toutes nos méthodes intégralement expliquées en vidéo dans notre Masterclass. L’objectif de la Masterclass de Méthodologie est simple : te faire gagner une à deux années de prépa en te mettant directement au niveau méthodologique des meilleurs candidats aux concours. La méthode est structurée en trois piliers : nous commencerons par t’aider à construire ton système de travail en t’expliquant comment avancer au quotidien. Puis nous te dirons comment travailler précisément chaque matière. Enfin, puisque tu seras parfaitement organisé(e), il seras temps de te donner nos méthodes pour exceller à chaque épreuve du concours. Cerise sur le gâteau, le premier cours de la Masterclass est gratuit, il te suffit de t’inscrire !

William Mievre

Elève à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas, j'ai donné des centaines d'heures de cours particuliers à des étudiants en prépa et au lycée. Après avoir transmis mes connaissances pendant plusieurs années, j'écris désormais sur le Blog des Sherpas pour donner conseils et méthodes aux étudiants afin qu'ils réussissent leurs études. Au plaisir !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (7 votes, moyenne: 5,00 sur 5)