La crise de 1929 : entre déséquilibres économiques et sociaux 👁

wall-street-crise-de-1929

A ce jour, difficile d’évoquer la Bourse sans mentionner la grande crise de 1929. C’est sans doute la crise la plus marquante de l’histoire économique du XXème siècle ! Lorsque j’étais plus jeune, dès lors que quelqu’un tentait de m’expliquer ce qu’était une crise économique, je prenais mes jambes à mon cou.

Beaucoup d’articles, de livres et d’encyclopédies sont ponctués de termes difficiles à comprendre pour un lycéen ou collégien. C’est pourquoi je vais t’aider à en apprendre plus tout en étant claire, simple et objective ! Ma fiche de cours est divisée en différentes parties et sous-parties qui te permettent de suivre le fil conducteur de ma pensée.

De plus, j’inclus un lexique des notions clés et quelques citations te permettant d’avoir une vision d’ensemble, de solidifier tes acquis et d’illustrer tes arguments 😎

Pour commencer, il est nécessaire d’avoir une problématique auquel tu peux te rallier pour établir ton plan.

RAPPEL
Pour l’épreuve de la question problématisée, le sujet est formulé sous forme de question que tu peux reprendre en tant que problématique.

En première et en seconde, le sujet est accompagné d’éléments de construction qui te permette de construire ton plan. En terminale, on considère que tu es capable d’établir ton plan en t’aidant uniquement de la question problematisée 👍.

Pour ce chapitre, plusieurs problématiques sont possibles :
📌 Dans quel contexte naît la crise de 1929 ?
📌 Comment est-on passé d’une crise « américaine » à une crise « mondiale et globale » ?
📌 Comment la crise boursière de 1929 est-elle devenue une crise économique et sociale dans les années 30 ?
📌 Quelles ont été les politiques de mises en œuvre qui ont permis de rétablir l’économie mondiale ?

Voici la problématique que j’ai choisi pour construire mon plan :
Dans quelle mesure la crise de 1929 est-elle devenue une crise mondiale ayant des répercussions sur le plan économique et sociale et quels ont été les solutions mises en œuvre par les états pour surmonter la dépression ?

De cette problématique découle trois grands axes : la crise aux Etats-Unis (I) 🗽, l’expansion de la crise en Europe (II) 🌍 et les solutions mises en œuvre (III) 👌.

Je t’invite à proposer d’autres idées de problématiques et de plans en commentaires. On ne le répétera jamais assez, il existe plusieurs plans pour une même problématique. Maintenant, plus besoin de paniquer à la sortie d’un contrôle lorsque ton pote et toi n’avez pas le même plan 😉.

Avant de débuter le cours, je t’invite à lire les définitions des notions-clés que je vais employer tout au long de l’article. Par ailleurs, je te conseille d’utiliser un répertoire durant ton année scolaire qui te seras d’une grande utilité même pour tes études supérieures ! 😄

Je te propose aussi de réaliser une frise chronologique avec les dates que tu juges être plus importante. Cela te permettra de restituer les connaissances acquises, de te les approprier et de te faciliter les révisions avant un contrôle ou un examen ✏️. Si tu n’es pas un adepte de la frise chronologique, je te conseille l’application Anki.

Voilà tous nos articles pour majorer en Histoire-géo 🥇
Méthode de la composition 👌
Méthode de l’étude de document 📝
Méthode du croquis 🖍

Lexique des notions-clés

  • Accords d’Ottawa : accords commerciaux signés en 1932 prônant des droits de douanes plus favorables à l’égard des membres.
  • Action : part du capital d’une entreprise.
  • Actionnariat populaire : actionnariat composé de particuliers
  • Call loan : système d’achats à crédits d’actions financés à 90% par des emprunts bancaires avec une couverture de seulement 10%.
  • Capital : richesse provenant de l’épargne ou de l’emprunt destinée à la production de nouveaux biens ou d’un revenu.
  • Commonwealth : communauté instituée en 1931 entre la Grande Bretagne et des Etats issus de l’empire colonial britannique ayant les mêmes objectifs politiques ou économiques.
  • Demande : quantité de bien(s) ou de service(s) qu’un consommateur souhaite acquérir à un prix défini.
  • Effort de guerre : mobilisation sociale et industrielle visant à subvenir aux besoins militaires d’un Etat.
  • Five dollar a day : politique de hausse des salaires (salaire journalier de 5 dollars), instaurée par Ford en 1914.
  • Fordisme : théorie d’organisation industrielle instaurée par Henri Ford visant à accroître la productivité par la standardisation des produits et par le moving assembly.
  • Indice boursier : outil statistique utilisé par les investisseurs pour mesurer l’évolution des titres qui le composent.
  • Krach : chute brutale et soudaine des cours des actions
  • Moving assembly (ou travail à la chaîne) : type d’organisation du travail où le travailleur reste fixé à son poste devant une machine et les pièces dont il a besoin lui sont amenées automatiquement à un rythme défini par l’employeur.
  • Offre : quantité maximale de biens ou de services qu’un agent économique ou un ensemble d’agents souhaitent vendre pour un prix donné.
  • Price-earnings ratio (PER) : ratio boursier correspondant au rapport entre la valeur boursière d’une entreprise et ses profits.
  • Production de masse : production conçue pour fabriquer des produits standardisés en grande quantité.
  • Protectionnisme économique : ensemble de mesures visant à protéger la production d’un pays contre la concurrence étrangère.

 

Les Etats-Unis, épicentre de la crise de 1929

Avant de t’expliquer l’origine du phénomène de la crise, il me paraît judicieux de t’expliquer dans quel contexte s’inscrit l’économie américaine avant l’avènement de la crise.

Les années folles (1920-1929)

Les années 1920 définissent ce qu’on appelle les années folles américaines (ou « Roaring Twenties »). Tu en as sûrement déjà entendu parler 😉.

Quelle est la signification de l’expression « années folles » ?

👉 Les Roaring Twenties* caractérisent une période de grandes avancées sur le plan économique, culturelle et sociétal. Cette phase, qui débute à la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et qui se termine tragiquement avec la crise de 1929, connaît de multiples développements dans divers secteurs créant un climat euphorique aux Etats-Unis.

Mais ce n’est pas tout ! Les américains souhaitent célébrer la fin de la Première Guerre mondiale (1914-1918) et rompre avec le passé. Ils ont une volonté de « retour à la normale » (« back to normalcy »). Liberté, soulagement et folie sont à l’honneur des années 20 ! De quoi regretter ces années… 💃😆 L’insouciance et l’euphorie caractérisent cette période, d’où l’expression « Roaring Twenties ».

Livre 📚 : Gatsby le Magnifique écrit par F. Scott Fitzgerald (1925).
Film 🎥 : La ruée vers l’or réalisé par Charlie Chaplin (1925).
Musique 🎵 : Louis Armstrong (1901-1971).

Quelles étaient les secteurs en plein développement durant la seconde révolution industrielle (1870-1945) ?

Au sortir de la Première Guerre mondiale, les Etats-Unis entame une seconde révolution industrielle*. Celle-ci marque un réel changement dans les modes de vie et dans l’économie états-uniennes.

La seconde révolution industrielle est fondée sur l’utilisation de nouvelles sources d’énergie telles que le pétrole ⛽ et l’électricité ⚡️.

L’exploitation de ces deux nouvelles sources d’énergies permet l’émergence de nouveaux secteurs d’activités comme l’automobile 🚗, la sidérurgie 🏭 et la chimie 🧪.

La demande* croissante liée à une démographie exponentielle, à un modèle de consommation de masse ainsi qu’au dynamisme des gains de productivité dans l’industrie (ex : Ford T) provoque, entre 1921 et 1929, une hausse de 50% 📈 de la production industrielle.

Souviens-toi, la première révolution industrielle (fin XVIIIème siècle – XIXème siècle) naquit en Angleterre et prônait une société à dominante commerciale et industrielle notamment grâce à des innovations tels que la machine à vapeur 🚂 ou encore le water frame 🧵

Quelles ont été les solutions mises en place pour soutenir la production de masse* ?
L’activité des entreprises étant au plus haut point, de nouvelles techniques d’organisations du travail naissent et ont pour principal objectif l’amélioration de la productivité de la main d’œuvre en vue d’éliminer la flânerie (ou « fallacy ») des ouvriers et de répondre à une forte demande.

Au cours des années 1910, l’industriel américain Henry Ford adopte le Taylor System* (taylorisme) en y introduisant le Moving assembly* (ou travail à la chaîne) et pour compenser les efforts engendrés applique le principe de Five dollar a Day* 💸. C’est la naissance du fordisme*. Grâce à cette nouvelle organisation, la productivité du travail s’accroît de 43% entre 1929 et 1929.

Le krach boursier à Wall Street

La croissance économique aux Etats-Unis reste forte au cours des années 1920 soutenue par le dynamisme de l’investissement, du logement 🏡 et par la demande de biens de consommation durables (ex : voiture 🚗, radios 📻).

Chiffres clés

Entre 1921 et 1929, l’indice boursier Dow Jones* passe de 75 à 315. Si tu effectues le taux d’évolution, tu obtiens une augmentation d’environ 320%. Tu peux vérifier le résultat en t’armant de ta calculatrice et en t’aidant du graphique ci-dessous !

Crise 1

La production industrielle connaît au cours de cette période, une hausse de 50% tandis que l’indice des actions augmentait d’environ 300%. Cette hausse des cours (notamment remarquable entre 1928 et 1929) est dite spéculative*. Les spéculateurs achetaient pour vendre plus cher contribuant à l’augmentation du prix des actions.

Ainsi, les cours augmentaient plus vite que les profits des entreprises. Le price-earnings ratio (PER)* était donc très élevé.
Il y avait une déconnexion entre l’économie réelle et les marchés financiers 😱

Si la croissance économique des Etats-Unis laissait présager un avenir économique florissant, plusieurs facteurs ont ébranlé la destinée du pays :
👉Le climat euphorique des Roaring Twenties
👉 La surproduction industrielle
👉Le « call loan » * ou « achats sur marge »
👉L’actionnariat populaire*
👉Les déclarations optimistes d’hommes influents
👉Le laxisme monétaire de la FED (banque centrale)
👉Les Investment trust (société d’investissements)

« Il n’y a pas de raison d’être inquiet, la marée haute de la prospérité continuera »
Andrew W. Mellon, secrétaire d’Etat au Trésor, 1929.

Figure-toi que quelques mois après cette déclaration, les ventes d’automobiles 🚗 et la production d’acier dégringolaient 📉…
Ce ralentissement économique est dû à l’augmentation du taux d’intérêt à 6% par la FED dont l’objectif était de freiner la spéculation afin d’établir un équilibre entre l’économie réelle et l’économie financière. Cela provoque une panique générale et de nombreux actionnaires s’empressent de vendre leurs actions provoquant une baisse de la demande. L’offre devient alors supérieure à la demande. S’ensuit alors les trois Black Days.

Le Jeudi 24 octobre 1929 à midi, le Dow Jones baissait d’environ 22.6%. Pour limiter la casse, six banques de New York décidèrent d’investir en masse. A la fermeture, le Dow ne baissait « que » de 2%. Ce n’était qu’une question de temps 🕐 avant que cela ne les rattrape…

Pourquoi la bulle spéculative a choisi d’éclater le jeudi 24 octobre ?

Les Trois Black Days font partie des pires jours que le Dow Jones n’ait jamais connu en termes de pourcentage de baisse.

👉 Même si les facteurs dont je t’ai parlé précédemment joue un rôle considérable dans l’éclatement de cette bulle spéculative, la une des journaux du New York Times et du Washington Post ont attisé la panique 😱 avec comme gros titres : « les prix des actions s’effondrent en cas de forte liquidation. » (NYT) ou « une vague de vente énorme crée une quasi-panique à mesure que les stocks s’effondrent » (WP).

Les répercussions de la crise aux Etats-Unis 🗽

« La particularité du Grand Krach de 1929 c’est que le pire continuait à empirer »,
John Kenneth Galbraith, The Great Crash 1929, 1954.

Une crise boursière se caractérise par une baisse générale des valeurs boursières déclenché par un manque de confiance des investisseurs.

Manifestations de la crise boursière :
👉Perte de 80% du Dow Jones (1929 – 1932).
👉Réduction massive des exportations.
👉Durée du krach économique : 4 jours

Une crise bancaire traduit une situation dans laquelle un ou plusieurs évènements entraînent des pertes pour les banques et dégradent leurs bilans.

Manifestations de la crise bancaire :
👉Perte de confiance générale envers les banques.
👉Restriction des activités de crédits bancaires.
👉Retraits massifs des dépôts par les épargnants résidents ou étrangers.
👉Faillites de 38% des banques (1934) comme la célèbre New York Bank.

Une crise économique désigne une dégradation brutale de la situation économique d’un pays.

Manifestations de la crise économique :
👉Baisse de la croissance économique.
👉Baisse de 50 % de la production industrielle (1929-1932).
👉Repli sur soi (ou protectionnisme économique*).
👉Faillites de 85 000 entreprises américaines.
👉Baisse de -26.7% du Produit Intérieur Brut (PIB)* entre 1929 et 1933.
👉Baisse des prix de -46% (1929-1932).
👉Fermeture d’usines industrielles.

Une crise sociale naît du manque de confiance d’un peuple dans son économie.

Manifestations de la crise sociale :
👉Misère paysanne : chute de 55% des prix agricoles (entre 1929 et 1933).
👉Baisse du revenu des fonctionnaires, des retraités et des agriculteurs
👉Perte du pouvoir d’achat
👉Ruine des commerçants
👉Chômage : 25% en 1933
👉« Hooverville » : bidonvilles aux Etats-Unis durant la Grande Dépression.
👉Famine
👉Multiplication des soupes populaires et des hébergements d’urgence
👉Organisation de « marche de la faim » (ex : Detroit)
👉Suicide de personnes ruinées

Le passage d’une crise américaine à une crise mondiale

Le poids de l’économie américaine conjugué à l’essor de la première mondialisation (1850-1914) étend la crise au niveau mondial 🌍.

La crise de 1929 du point de vue de l’Allemagne

Pourquoi la crise impacte-elle en second lieu l’Allemagne ?

A ton avis, quel évènement majeur impacte l’Allemagne au cours des années 1910 ? Comme tu l’as sans doute deviné, la première guerre mondiale 💣 frappe de plein fouet beaucoup de pays en Europe dont l’Allemagne. Après sa défaite, elle est astreinte à de lourdes réparations économiques établi par le Conseil des Quatre* lors du Traité de Versailles* (ou diktat*) signé en 1919.

L’Allemagne dépend alors des capitaux américains, premier prêteur mondial de capitaux, pour le financement des dommages de guerre. Avec le krach boursier 📉, les banques américaines rapatrient leurs capitaux déposés à l’étranger affectant lourdement l’économie allemande.

Comment se manifeste-elle ?

La crise se manifeste au niveau économique, social mais aussi politique. Avec un recul de 40% de la production manufacturière en 1930, les prix des produits manufacturés baissent de 30% (1929-1932) tout comme ceux de grosses denrées agricoles qui eux chutent de 65%.

Certains stocks entiers de blés 🌽 et de voitures 🚗 sont même détruits… Si aujourd’hui l’Allemagne est l’un des pays les moins touchés par le chômage, son taux de chômage atteint 30% en 1932 😱.

Quelles en sont les conséquences ?

« C’est le krach le plus grave jamais enregistré », John Maynard Keynes

La gravité du krach de 1929 en fait son unicité. En plus d’ébranler le système bancaire 💰 avec la faillite de la célèbre Danatbank en 1931, la crise est à l’origine d’autres maux. En effet, le dictateur Hitler s’approprie cette crise pour gagner du terrain en politique et ainsi mettre en place un régime totalitaire.

Il invite les chômeurs à participer à des organisations extrémistes nazies tel que Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP). Avec ce bouleversement, il ancre dans la mémoire de la population allemande une politique antisémite et sème le trouble.

La crise du point de vue de l’Angleterre

Pourquoi la crise de 1929 impacte-elle ensuite l’Angleterre ?

Pour t’aider à comprendre l’extension de la crise, imagine-toi une série de dominos dont la chute d’un seul entraîne celle des autres 🁧. Dans ce cas, le premier domino représente les Etats-Unis, le second l’Allemagne, le troisième l’Angleterre, le quatrième la France, etc. En investissant dans une panoplie de pays européens 🌍, notamment l’Allemagne, la Grande-Bretagne s’est rendue vulnérable.

Lors du krach 📉, elle est dans l’incapacité de rapatrier ses capitaux. En plus de cela, le financement de son effort de guerre* par les Etats-Unis a accentué son endettement.


Si ce déclin permet aux Etats-Unis d’emporter la place de première puissance mondiale, la Grande-Bretagne continue d’occuper une place importante dans le commerce mondial et de conserver des liens économiques solides avec ses anciennes colonies au sein du Commonwealth* grâce aux Accords d’Ottawa* signés en 1932 ✍️.

Quelles sont les conséquences sociales et économiques notables en Angleterre ?

Face à la crise, l’Angleterre copie l’Allemagne ainsi que les Etats-Unis en adoptant des mesures protectionnistes 🛡️. Le but est de limiter les dommages sur la vie économique 💰 du pays.

Les Accords d’Ottawa et les normes contraignantes instaurées par BSI Group (British Standards Institution) ont ainsi permis de réduire le déficit commercial, d’améliorer le niveau de vie des anglais et de privilégier les entreprises nationales.

Toutefois, le taux de chômage reste élevé jusqu’en 1932 avec 15% de la population active. En augmentant les impôts et en réduisant les salaires, le gouvernement nourrit la déflation*.

Les résultats ne sont pas ceux escomptés et conduisent, le 21 septembre 1931, le gouvernement britannique à abandonner l’étalon d’or* 💰 et à dévaluer la livre sterling 💷 afin de relancer la compétitivité économique du pays. Eh oui, plus la valeur de la monnaie baisse, plus le pays devient attractif en termes d’exportations ! ✈️

« Il n’y aura pas de conséquences graves ni directes à Londres. Nous trouvons les perspectives décidément encourageantes. » John Maynard Keynes

Quelle répercussion a-t-elle eu sur la vie politique du pays ?

Tu n’es pas sans savoir qu’aujourd’hui, l’économie et la politique marche main dans la main 🤝. Une situation économique bancale engendre des instabilités politiques. Le fascisme et le nazisme se sont justement hissés au pouvoir 👑 en extrapolant les conséquences économiques de la crise.

Ainsi, l’enjeu des années 1930 fut la volonté d’apaisement (ou Appeasement) face à une Allemagne nazie et une Italie fasciste.

On voit d’ailleurs apparaître au cours des années 30, la British Union of Fascists (Union Britannique des Fascistes) crée par Oswald Mosley, la formation du Cliveden set (groupe d’influence britannique proche de l’extrême-droite) et les sorties médiatiques des sœurs Mitford. Tous ces marqueurs visent à sympathiser avec l’ennemi et éviter une montée de tensions ⚡.

La crise du point de vue de la France

Pourquoi la crise impacte-elle si tard la France ?

Tu l’as sans doute remarqué, la France 🥐 est touchée bien plus tard que ces voisins par la crise de 1929. Comme je te l’ai expliqué auparavant, la crise s’est répandu par réaction en chaîne ⛓️. Sa faible insertion dans le système bancaire international lui a permis de retarder l’entrechoc 💥. C’est à cause de la dévaluation de la livre britannique 💷 en 1931 que le Franc rencontre des difficultés.

Quels autres événements marquent la France et quelles en sont les conséquences ?

S’ensuit ensuite la dévaluation du dollar 💵 en 1933. La France et ses partenaires du « bloc or » deviennent moins attractif en raison de leur coût d’exportations plus élevé de 27% sur le marché mondial. La chute des exportations ✈️ provoque alors une baisse de la production industrielle 🏭 générant un chômage de masse.

Cela entraîne un appauvrissement et une inquiétude des populations. Les gouvernements se succèdent en vain sans parvenir à rétablir l’ordre et connaissent une impopularité grandissante. Vient se rajouter à cela l’affaire Stavisky, énième scandale politico-économique de l’époque.

En bref, Stavisky est un escroc 🎭 ayant bénéficier de l’appui d’hommes politiques pour développer son business de faux bons et ainsi détourner des millions de francs. Après son suicide, la population remet en cause les relations qu’ils entretenaient avec de nombreux politiques et le malheur de celle-ci est exploité par des partis d’extrême droite.

« En France comme dans le monde 1931 est vraiment l’année noire »
Alfred Sauvy

Les solutions mises en œuvre pour résoudre la crise de 1929

En 1929, des hommes d’Etat tels que Hoover, Mac Donald ou Poincaré menaient une politique à tendance déflationniste. Pour rompre avec ce système, des programmes tels que le New Deal, le Front Populaire ou encore les Accords Matignons sont mis en place afin de relancer l’économie 💸.

Le New Deal ou « la nouvelle donne » instauré par Roosevelt

L’expression « New Deal » ou la nouvelle donne fut employée pour la première fois en 1932 lors de la campagne électorale 🗳️ de Roosevelt contre le président républicain sortant Hoover. Elle désigne l’ensemble des mesures de politiques économique et sociale adoptée aux Etats-Unis 🗽 par le gouvernement du président Roosevelt à partir de 1933 pour enrayer les effets de la grande crise.

1933 : le premier New Deal

Crise 2

 

1935 : le second New Deal

Crise 3

Conclusion

Sujets possibles et ouvertures :

✒️ Peut-on comparer les crises de 1929 et de 2008 ?

✒️ Quelles sont les similitudes et les écarts notables entre la crise de 1929 et la crise du coronavirus ?

✒️ Le Brexit peut-il provoquer une crise économique ?

✒️ Peut-on qualifier la crise du coronavirus comme la plus grande de l’histoire économique ?

✒️ Si la grande crise de 1929 impacte l’Amérique du Nord, quels effets a-t-elle eu en Amérique Latine ?

 
❤️  Cet article t'a plu ? Alors suis-nous sur Instagram et parle de nous à tes amis !

🎬  Tu peux aussi t'abonner à notre Chaîne YouTube pour découvrir nos conseils en vidéo !

✏️  Envie de participer à l'aventure ? Rejoins ici notre communauté de rédacteurs et contribue à la réussite d'un tas d'étudiants !

💡  Et sinon, comme d'hab', tu peux nous poser tes questions sur l'article juste en-dessous !
Banniere Newsletter Hack Blog Version Mobile V3

Enora Le Hello

Hello, moi c’est Enora ! Titulaire du bac S, j’entame l’année prochaine ma première année de licence économie-gestion. J’adore lire l’actualité politique, économique et sociétale et je me suis découverte une passion pour l’écriture. Je suis contente de partager mes connaissances sur le blog des Sherpas.

  • Cours particuliers Sherpas 8
    19€ /h
    Louise Étudiante à HEC
    5
  • Cours particuliers Sherpas 7
    22€ /h
    Karen Étudiant à Polytechnique
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 2
    18€ /h
    Lucie Étudiante à Sciences Po
    4.8
  • Cours particuliers Sherpas 6
    25€ /h
    Antoine Étudiant aux Mines
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 5
    16€ /h
    Angélique Étudiante à l'ESCP
    5
  • Cours particuliers Sherpas 4
    24€ /h
    Lucie Étudiante à Dauphine
    4.7
  • Cours particuliers Sherpas 3
    21€ /h
    David Étudiant à Centrale
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 1
    15€ /h
    Saul Étudiant à la Sorbonne
    5

Besoin de cours particuliers d'histoire-géo ?

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.
Prendre un cours gratuit

Kit de survie lycée

  • Se créer un planning de travail adapté
  • Les meilleurs hacks de productivité
  • Exceller dans chaque matière
  • Comment bien réussir son orientation
Découvrir notre Livre
  • Banniere-KitdeSurvie-Sherpas-Lycee-1
  • Banniere-KitdeSurvie-Sherpas-Lycee-2
  • Banniere-KitdeSurvie-Sherpas-Lycee-3
  • Banniere-KitdeSurvie-Sherpas-Lycee-4
  • Cours particuliers Sherpas 8
    19€ /h
    Louise Étudiante à HEC
    5
  • Cours particuliers Sherpas 7
    22€ /h
    Karen Étudiant à Polytechnique
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 2
    18€ /h
    Lucie Étudiante à Sciences Po
    4.8
  • Cours particuliers Sherpas 6
    25€ /h
    Antoine Étudiant aux Mines
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 5
    16€ /h
    Angélique Étudiante à l'ESCP
    5
  • Cours particuliers Sherpas 4
    24€ /h
    Lucie Étudiante à Dauphine
    4.7
  • Cours particuliers Sherpas 3
    21€ /h
    David Étudiant à Centrale
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 1
    15€ /h
    Saul Étudiant à la Sorbonne
    5

Besoin d'un prof particulier d'histoire-géo ?

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.
Prendre un cours gratuit

Tu veux réussir tes études ?

  • Construire son système de travail
  • Les meilleurs hacks de productivité
  • Exceller dans chaque matière
  • Tous niveaux (Lycée, Prépa, Supérieur)
Découvrir nos Livres
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-1
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-2
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-3
  • Cours particuliers Sherpas 8
    19€ /h
    Louise Étudiante à HEC
    5
  • Cours particuliers Sherpas 7
    22€ /h
    Karen Étudiant à Polytechnique
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 2
    18€ /h
    Lucie Étudiante à Sciences Po
    4.8
  • Cours particuliers Sherpas 6
    25€ /h
    Antoine Étudiant aux Mines
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 5
    16€ /h
    Angélique Étudiante à l'ESCP
    5
  • Cours particuliers Sherpas 4
    24€ /h
    Lucie Étudiante à Dauphine
    4.7
  • Cours particuliers Sherpas 3
    21€ /h
    David Étudiant à Centrale
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 1
    15€ /h
    Saul Étudiant à la Sorbonne
    5

Besoin d'un prof particulier d'histoire-géo ?

Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.
Prendre un cours gratuit

Tu veux réussir tes études ?

  • Construire son système de travail
  • Les meilleurs hacks de productivité
  • Exceller dans chaque matière
  • Tous niveaux (Lycée, Prépa, Supérieur)
Découvrir nos Livres
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-1
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-2
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-3
Progresse en cours avec nos profs particuliers et nos livres Découvrir Progresse avec nos profs particuliers et nos livres Découvrir