Petits secrets pour réussir les épreuves des concours Sciences Po 📝 [Témoignage]

Petits secrets pour réussir les épreuves de Sciences Po

Si tu t’intéresses à Sciences Po et que tu as déjà parcouru le site des Sherpas pour en savoir plus sur les concours, tu vas maintenant pouvoir découvrir toutes mes astuces pour bien te préparer aux épreuves spécifiques de chaque concours 😎

Si tu n’as pas encore découvert tous les articles concernant Sciences Po, va vite les lire avant d’entrer dans ce sujet plus pointu !
✅ Notre article pour t’expliquer ce qu’est Sciences Po 🔥
✅ Nos conseils pourréussir ta terminale et tes concours Sciences Po 💖
✅ Notre résumé des changements prévus dans les concours Sciences Po en 2020 💖

Dans cet article (que tu attendais forcément impatiemment si tu as lu les autres articles 😉), je vais entrer dans le vif du sujet et expliquer en détails les étapes que j’ai suivies pour avoir une préparation complète à chacune des épreuves particulières demandées aux concours de Paris, Grenoble et les communs.

N.B. : Ici, je ne parlerai pas des épreuves de Bordeaux puisque, suite à la réforme des concours, les épreuves écrites ont été supprimées. Pour connaître tous les détails sur la réforme Sciences Po, va voir l’article dont le lien se trouve juste au-dessus ! 😉

Préparation de l’épreuve de spécialité maths au concours de Paris 📕

Attention! Les épreuves écrites de la procédure par examen seront supprimées à partir de 2021 ; cette partie ne sert qu’aux personnes souhaitant passer le concours de Sciences Po Paris en 2020.

Avant toute chose, petit rappel 🔔

Voici un rappel de la procédure d’admission par examen, qui repose sur 3 critères différents 😎

  • Ton dossier de candidature qui comprend tes bulletins de notes (de la 2nde au 1er trimestre de terminale), ta lettre de motivation, et tous les éléments qui peuvent valoriser ta candidature (ex : diplômes, certifications de langue…)
  • La moyenne de tes résultats aux 3 épreuves écrites
  • Un entretien oral

Lors de l’évaluation de chacun de ces critères, le jury attribue une lettre (A, B, C dans l’ordre décroissant).

Différents cas s’ouvrent à toi :

  • Si tu obtiens A+ à ton dossier, tu passes directement à l’entretien oral sans avoir à présenter les épreuves écrites (plus rapide mais aussi plus risqué car le jury ne dispose que de l’oral pour t’évaluer). Sinon, tous les candidats sont convoqués aux épreuves écrites.
  • Si tu obtiens l’une de ces combinaisons pour ton dossier et les épreuves écrites (AA, AB, BA), tu es déclaré(e) admissible et tu es convoqué(e) à l’oral.
  • Si tu atteins la phase ultime de l’entretien oral, il te “suffit” d’obtenir un A pour être admis(e), quelle que soit la combinaison obtenue précédemment. Si tu obtiens un B, les choses se compliquent pour le jury qui doit alors réexaminer tout ton dossier pour décider si tu peux être admis(e) ou non.
  • Enfin, un C est éliminatoire.

Pour obtenir le A+ tant convoité par les candidats qui espèrent ne pas avoir à préparer les fastidieuses épreuves écrites, il faut que ton dossier soit absolument irréprochable, tant au niveau des notes qu’au niveau des appréciations ✨

En général, les candidats retenus ont au moins 17 de moyenne générale et des notes qui révèlent leur progression tout au long du lycée ; ils font partie du top 3 du classement de leur classe et surtout ils ont réussi à montrer leurs engagements extra-scolaire et un profil ouvert et diversifié dans leur lettre de motivation.

✅ N’hésite pas à jeter un œil à notre article t’expliquant comment avoir un dossier scolaire en béton 💪

Les trois épreuves auxquelles tu seras confronté(e) sont les suivantes :

  • Une épreuve d’histoire (dissertation sur l’un des deux sujets proposés + étude de documents), coefficient 2, 4 heures.
  • Une épreuve d’option que tu peux choisir indépendamment de ta filière d’origine (littérature, SES ou mathématiques), coefficient 2, 3 heures.
  • Une épreuve de langue (anglais, espagnol, italien ou allemand), coefficient 1, 1h30.

Je vais donc t’expliquer comment je me suis entraînée pour l’épreuve de maths. Concernant l’histoire et l’anglais, tu peux trouver des articles sur le blog qui t’aideront à te préparer, même s’ils ne sont pas spécifiques au concours de Sciences Po.

Les essentiels à savoir sur l’épreuve de maths ✍️

👉 L’épreuve de maths se divise en deux parties différentes :

  • La première est un problème en 2, 3 voire 4 parties successives, qui permettent d’avancer dans le raisonnement ou d’aborder de façon différente le même problème (la méthode de calcul peut changer par exemple)
  • La seconde est un vrai/faux avec justification.

👉 [Astuce pour tes entraînements et le jour du concours] : en fonction de ton aisance en maths, commence par la partie qui te semble la plus facile. Il vaut mieux partir du bon pied en te disant que tu es capable d’y arriver ! 👊

N.B. : Tu es dans un concours ! Le but n’est donc pas de répondre à TOUTES les questions (même si c’est mieux) mais de donner des réponses correctes à un maximum de questions ! 1 seul point peut faire la différence 😉

Pour la majorité d’entre nous, le plus stratégique est de commencer par le vrai/faux. Comme les questions n’ont aucun lien les unes avec les autres, tu pourras forcément répondre facilement à certaines d’entre elles. En plus, c’est une partie où tu peux (et dois) être rapide et rapporter des points !

👉 Le programme demandé pour cette épreuve correspond à celui de première S et certains chapitres de terminale S. Pour consulter le programme ainsi que les annales du concours, tu peux consulter le site de Sciences Po.

👉 A noter également que la calculatrice est autorisée. Puisque le mode examen n’est toujours pas en vigueur, tu devrais avoir le droit de conserver tous tes programmes, mais cela peut encore changer. Avis aux petits malins qui entreront leurs formules dans leur calculatrice…

La clé de la réussite en maths : l’entraînement ! 👊

Hé oui, qu’on se le dise, la meilleure façon de se préparer à cette épreuve est de faire constamment des exercices. Pour cela, rien de mieux que les annales ! Elles te permettent à la fois de comprendre les attentes du jury, d’adopter les raisonnements pour chaque “type” de questions (même s’il est impossible d’en faire une liste exhaustive) et de réviser efficacement le programme de maths.

Pour réviser, mets-toi en mode Eye of The Tiger !

Tu te rendras rapidement compte que le niveau du concours est supérieur à ce que l’on te demande au lycée. 🤓 Plus question de répondre approximativement ni d’écrire “FAUX” sur ta copie sans aucune justification ! Les correcteurs veulent évaluer la démarche de ton raisonnement et vérifier que tu as bien compris l’enjeu de la question.

Parfois, tu ne connaîtras pas la formule qu’on te propose, ni la fonction que tu dois étudier. Ne panique pas ! Réfère-toi à ce que tu as appris en cours et procède étape par étape pour en sortir le raisonnement qui convient 😉

⚠️ Le verbe de la question est particulièrement important.
Si on te demande de “déduire”, tu dois t’appuyer sur le résultat trouvé dans la question précédente.
Si le verbe est “déterminer”, c’est que la réponse ne suppose pas de calculs très compliqués.
Si on te demande de “montrer que” ou de “démontrer que”, tu dois retrouver le raisonnement qui a permis d’aboutir au résultat qu’on te donne.

Par ailleurs, la durée de l’épreuve est parfois très courte par rapport au nombre de questions qui te sont posées. ⏰A toi de gérer ton temps, d’où l’utilité de s’exercer en situation de concours. Fais toi des concours blancs dans le temps imparti et sans documents.

Préparation de l’épreuve sur ouvrage au concours de Grenoble 📘

La particularité du concours de l’IEP de Grenoble est une épreuve sur un ouvrage sélectionné chaque année. Le but : approfondir les thématiques soulevées par l’auteur, les relier à des faits historiques et faire le parallèle avec l’actualité.

L’épreuve est composée de deux parties :

  • Une partie avec 2 questions sur des passages ciblés du livre (il faut répondre en 15 lignes par question), et qui compte pour 6 points
  • Une composition sur une question d’actualité qui permet d’élargir un ou plusieurs thèmes de l’ouvrage, comptant pour 12 points

⚠️ Au concours de Grenoble, c’est l’aspect à la fois synthétique et exhaustif de la copie qui est valorisé ! Les correcteurs n’ont pas envie d’en lire des tonnes et des tonnes. 5 pages suffisent pour rédiger toute la composition (intro, 2 parties/2 sous-parties, conclusion)
Face à cette épreuve atypique, voici comment se préparer !

Comment faire une lecture vraiment complète de l’ouvrage ? 🤔

La première étape de la lecture consiste à s’imprégner de l’oeuvre. Essaie autant que possible d’apprécier ce que tu lis (tu risques fort de lire plusieurs fois ce livre alors autant l’apprivoiser…)

👉 Détermine à quel genre appartient l’ouvrage : essai politique/philosophique, roman biographique/historique… Cela donnera le ton de l’épreuve et te permettra d’orienter tes recherches. Par exemple, l’auteur essaie-t-il de convaincre son auditoire de le rejoindre dans son opinion ou raconte-t-il seulement son expérience ?

👉 Tu peux aussi commencer à relever les thèmes principaux pour savoir de quoi il va en retourner, et surtout à quels grands domaines tu vas devoir faire appel : économie, sociologie, politique, lutte pour les droits d’une minorité… Bien sûr, la principale base sera l’histoire, qu’il ne faudra pas oublier de relier constamment à l’actualité.

A partir de la deuxième lecture, il est temps de commencer le vrai travail : comprendre les intentions de l’auteur ! 😉

👉 Arme-toi de plusieurs crayons de couleurs (ou surligneurs légers) et choisis un code couleur pour relever les informations importantes :

  • les éléments historiques pour avoir une chronologie des évènements
  • les arguments de l’auteur
  • les citations que tu pourras replacer dans ta copie (que ce soit pour justifier tes réponses dans la première partie ou pour illustrer ton propos dans la seconde partie)
  • ce que tu jugeras pertinent de retenir

Attention, il ne s’agit pas non plus de colorier tout le livre ! 😁 Ne sélectionne que l’essentiel.

« La clef, c’est de surligner les passages importants »

Ensuite, tu peux relire autant de fois que nécessaire le livre et continuer à faire le travail commencé dans la 2ème lecture.

Comment approfondir l’ouvrage ? 🤓

A ce stade, tu devrais être capable de réciter tout le livre la tête à l’envers…
…Ok ok je plaisante ! 😏
Puisque tu t’es bien imprégné de l’ouvrage, il est maintenant temps de dépasser le simple stade de la lecture !

👉 D’une part, il va falloir approfondir la thèse de l’auteur. Pour cela, tu peux chercher quelles sont ses sources d’inspiration et quelles théories il utilise, à quelles idées politiques il se rattache, l’évolution de sa manière d’aborder les mêmes thèmes. Si l’auteur a publié d’autres livres, il est intéressant (voire essentiel) de savoir sur quels thèmes il a écrit, s’il est revenu sur ses écrits etc…

Tu peux également chercher des interviews, des articles de journaux, des adaptations de l’ouvrage en film ou pièce de théâtre…bref, tout ce qui se rapporte à l’auteur et à son livre. Ton objectif est de devenir incollable sur la pensée de l’auteur afin de comprendre quels sont les enjeux des questions qu’il soulève sur le monde d’aujourd’hui. Y a-t-il eu des progrès ? Est-ce encore d’actualité ?

👉 Une fois que tu as bien compris les arguments de l’auteur, tu vas devoir chercher des contre-exemples. En effet, savoir expliquer un ouvrage, c’est bien, mais être capable de le mettre en perspective avec d’autres œuvres en adoptant un regard critique, c’est mieux ! 👍(Bien évidemment, il ne s’agit pas de démonter la thèse de l’auteur et de dire que tout ce qu’il a écrit est faux…)

L’important est de savoir nuancer avec d’autres points de vue, de montrer qu’il existe d’autres opinions que celle d’une seule personne. En résumé, savoir faire preuve de discernement et ne pas se mettre d’œillères par peur de déplaire aux correcteurs 📝

👉 Si tu as bien effectué le travail de la 2ème lecture, tu peux alors recontextualiser chaque élément pour en tirer la dimension historique de l’œuvre. N’oublie pas que cette épreuve peut s’apparenter à un mélange entre de l’histoire et une question contemporaine. C’est pourquoi chaque évènement historique doit trouver une résonance avec l’actualité.

Si une crise ou un problème de société est décrit dans le livre, a-t-on finalement réussi à résoudre la situation ? Avec des lois, des réformes ou des accords par exemple ? Ou au contraire peut-on faire un parallèle avec une situation récente dans le monde ?

Voici un exemple pour mieux illustrer mon propos. Cette année, l’ouvrage proposé était Retour à Reims de Didier Eribon. Parmi les éléments clés, on pouvait étudier l’origine et les conséquences de la lutte des classes. L’enjeu était donc de déterminer si cette “lutte des classes” était encore d’actualité ou si d’autres mouvements sociaux l’avaient remplacée ou atténuée.

Pour montrer qu’il existait encore un profond fossé séparant les plus aisés et les plus démunis, le parallèle le plus évident à faire avec l’actualité était la crise des Gilets Jaunes. ⚠️ Toutefois, il fallait prendre garde à ne pas tomber dans une vision manichéenne (tout noir ou tout blanc).

Quelles sont les questions d’ouverture qui peuvent être posées ? 😳

Il existe deux types de question :

  • Soit on va te proposer une citation tirée du livre et te demander d’argumenter par rapport à ce qu’a dit l’auteur
  • Soit la question part d’un ou de plusieurs thèmes détaillés dans l’ouvrage, de la même forme que les problématiques de dissertations de philo, et tu dois composer dessus.

C’est pourquoi il est d’une part primordial de bien connaître chaque thème abordé par l’auteur, et d’autre part de retenir quelques citations utiles pour chacun de ces thèmes.

A partir de la liste des thèmes de l’ouvrage (que tu t’es faite pendant ta préparation à l’épreuve), réfléchis aux questions que l’on pourra te poser dessus et essaie de croiser les thèmes. Sans chercher à faire des pronostics – non, nous n’avons pas le talent de madame Irma – tu pourras déjà te faire une idée de ce qui t’attend le jour du concours. Par ailleurs, s’il y a des notions sur lesquelles tu n’es pas très à l’aise, c’est le moment idéal pour continuer tes recherches et ton approfondissement de l’oeuvre.

✅ Nos astuces pourêtre au taquet le jour du concours 💖

 

Préparation de la question contemporaine au concours commun 📙

Tout comme l’épreuve de spécialité au concours de Paris, la question contemporaine est l’épreuve incontournable du concours commun. En 2020, les deux thèmes seront “Révolutions” et “Le Secret”.
Et là, tu te dis : “Comment je suis censé(e) préparer une épreuve avec seulement deux mots pour me guider ?” 😳 Ne t’inquiète pas, il suffit de bien décortiquer ces notions. Step by step !

Comment aborder la question contemporaine ? ✏️

Le jour du concours, tu auras le choix entre deux problématiques différentes. Puisqu’il y a deux thèmes, le jury peut décider de faire une problématique sur un seul des deux thèmes ou au contraire de combiner les deux thèmes.

Dans notre exemple, pour 2020, il y a donc 3 possibilités de problématiques : “Révolutions” et “Le Secret”, “Révolutions” et “Révolutions + le Secret” ou “Le Secret” et “Révolutions + le Secret”.

Avec les deux thèmes sélectionnés pour le concours 2020, il est très facile de faire une problématique combinée. C’est pour cette raison qu’il est impossible de faire l’impasse sur l’un des thèmes ! ⛔️

👉 Pour “le secret”, tu trouveras pas mal de ressources car c’était l’un des thèmes du concours de cette année. Suite à la nouvelle réforme, un des deux thèmes sera désormais gardé d’une année à l’autre. L’avantage : la matière première pour tes réflexions est facilement accessible puisque d’autres personnes ont déjà planché sur ce thème pendant 1 an.

Va checker le site du Réseau Sciences Po, va voir les bibliographies qui ont été proposées ainsi que les vidéos qui ont été réalisées sur ce sujet. Le must ? Te faire aider par quelqu’un qui a préparé et réussi les concours cette année !

👉 Pour “Révolutions”, le pluriel n’est certainement pas dû au hasard : il met en évidence les différentes formes de révolutions. Par exemple, la notion de “révolutions” comprend à la fois la dimension historique (Révolution Française par exemple), technique (Révolution industrielle/ numérique) et même culturelle (Révolution Culturelle en République Populaire de Chine).

C’est pourquoi il est très important de bien comprendre chacun des deux thèmes. Pour t’aider, tu peux chercher des synonymes et des antonymes et noter la nuance entre le mot en question et le thème.

Par exemple : le secret a des synonymes comme mystère, cachotterie, arcane, intimité…
La différence entre le secret et le mystère, c’est que dans un secret il y a des sachants et des ignorants alors qu’un mystère est impénétrable, donc personne ne sait ce qu’il contient (par définition)

Ce travail te permettra de mieux cerner les deux thèmes et d’en explorer toutes les facettes. Certes, ce sont des mots que l’on utilise souvent et dont on connaît instinctivement la signification mais tu verras, le champ de connaissances est extrêmement vaste et divers.

Il sera indispensable que tu saches définir précisément ces termes dans ton introduction puis que tu montres les différentes nuances à travers tes arguments.

Dans cette épreuve, plus tu élargis ton champ de connaissances sur le thème donné, plus tu te rends compte que tu peux relier ce thème à d’autres domaines. Et c’est justement en variant ces domaines (historique, sociologique, artistique, économique, technique, scientifique…) que tu rendras ta copie intéressante et que tu pourras te démarquer des autres candidats. Adopte différents points de vue par rapport au thème de départ et demande toi quelle problématique le jury pourrait inventer.

Par exemple :

  • Les Révolutions sont-elles nécessaires au progrès de l’humanité ?
  • Peut-on à la fois faire la révolution et souhaiter la paix ?
  • Le progrès technique est-il une Révolution ?

👉 Puisque cette épreuve est une question contemporaine, le but est de connaître au mieux l’actualité. Reste à l’affût de tout ce qui est en lien avec les deux thèmes. Pour cela, tu as de multiples sources d’information : radio, télévision, journaux, réseaux sociaux (attention à tes sources), vidéos, blogs… Fais-toi des fiches “actus” où tu écris le nom de l’évènement, la date, le lieu, les personnes impliquées, un petit résumé de ce qu’il s’est passé et le lien avec le ou les thèmes ✏️

👉 Par ailleurs tu auras besoin, pour chaque argument de ton développement, d’une référence (écrivain, économiste, sociologue…), d’un exemple (film, livre, exposition, loi, réforme, personnage historique…) et d’une citation suffisamment courte pour être retenue mais aussi suffisamment précise pour bien justifier ton idée.
Tu peux te faire des fiches avec ces 3 catégories en n’oubliant pas d’indiquer pour les références et les exemples le lien avec le thème.

 

HEY, ON PROPOSE AUSSI DES COURS PARTICULIERS AU LYCÉE 👇

Quels sont les attendus derrière cette épreuve ? ☝️

Lorsque les correcteurs liront les copies, ils regarderont si :

  • tu as fait une bonne introduction (accroche, présentation du sujet et définition des termes du sujet, problématique, annonce du plan)
  • tu as fait une bonne conclusion (bilan de tous tes arguments, réponse à la problématique, ouverture pour aller plus loin dans le raisonnement ou pour faire le parallèle avec un autre domaine)
  • tu as justifié tous tes arguments (une idée + une référence et/ou un exemple et/ou une citation – sans qu’on ait l’impression que tu plaques tes connaissances bêtement)
  • tu as fait des liens entre chacune de tes idées, ton raisonnement a suivi un enchaînement logique
  • tu as compris les enjeux contemporains de notre société et tu as été capable de mener une réflexion pertinente

J’espère que cet article t’a plu et t’a permis de mieux comprendre ces épreuves qui font la spécificité (et la difficulté !) des concours. Le jour J, c’est sur elles que tu devras miser (en plus de l’histoire évidemment) pour te démarquer des autres candidats ! 💪

Alors bon courage et si tu as une question ou une remarque à faire, n’hésite pas à laisser un commentaire 💖

 
❤️ Cet article t'a plu ? Si oui, parle de nous à tes amis, c’est la meilleure manière de nous renvoyer l’ascenseur 💫 Et comme d'habitude, tu peux nous poser tes questions en commentaires ou directement à hello@les-sherpas.co 🥳

Léane Grégoire

Passionnée par la géopolitique et soucieuse de notre planète, je rentre en 1ère année à Sciences Po Aix. 3 maîtres-mots pour te booster ? La créativité, la détermination et la persévérance !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (61 votes, moyenne: 4,92 sur 5)