Information : Médias et Réseaux Sociaux, alliés ou ennemis ? [Dossier] 📰

Bien s'informer

L’information, c’est le nerf de la guerre. À l’ère des réseaux sociaux et médias de masse, les Buzz, Fake News et autre FOMO font les couvertures de l’actualité. Paradoxe énorme au sein de cette abondance de contenus en tout genre, obtenir la bonne information au bon moment est de plus en plus difficile tout en étant plus que jamais indispensable !

Bref. Il y a beaucoup à dire sur l’info, et surtout sur comment bien t’informer ! Après t’avoir expliqué comment fonctionnent les médias et les réseaux sociaux, on va te donner nos sources et nos techniques pour trier le bon grain de l’ivraie sans te faire noyer !  📰📺📻🖥

 

Les Excès des Médias et des Réseaux ! ☠️

Commençons par un décryptage en règle des médias et réseaux sociaux !

Le Business Model des médias et des réseaux sociaux 💸

Pour comprendre comment bien s’informer, tu as besoin de commencer par comprendre comme les médias et réseaux sociaux gagnent de l’argent. Oui, c’est ça, ils se financent grâce à de la publicité !

👉🏻 Encore plus concrètement, les médias et les réseaux sociaux vendent ton attention.

Pour la capter, ils ont donc besoin de t’attirer, puis de te garder aussi longtemps que possible sur leur site ou leur application afin de pouvoir t’exposer à des publicités.

👉🏻 C’est particulièrement impressionnant sur les produits de Facebook, où tu visualises une publicité toutes les 4 images dans ton feed Instagram par exemple. Dans les stories, c’est même une pub toutes les 3 publications ! 

👉🏻 Vois les réseaux sociaux (Snap, Insta, FB, YouTube, Google) comme les médias du 21e siècle. Avec une différence majeure par rapport à la TV, à la Radio ou aux journaux : ils te connaissent parfaitement et peuvent personnaliser les annonces : d’un côté tu vois des publicités susceptibles de t’intéresser, de l’autre où est le respect de ta vie privée ? Ça fait un peu peur non ?

 

Si c’est gratuit, c’est vous le produit ! – Tim Cook, CEO D’Apple à propos de Facebook.

 

Vaincre la FOMO, la FOBO et le Scroll 😱

Pour te convaincre de rester consulter leurs contenus, les réseaux sociaux et les médias utilisent deux méthodes bien connues, les fameuses FOMO et FOBO. 

Les deux premiers concepts inventés au début des années 2000 par Patrick McGinnis, un célèbre Investisseur américain alors qu’il étudiait encore sur les bancs d’Harvard. Le dernier a été massivement mis en oeuvre par Facebook dans ses premiers produits, avant d’être utilisés par la majorité des produits Tech à partir de l’essor du smartphone.

  • La FOMO – Fear of Missing OutLa FOMO, c’est la peur de rater quelque chose de « très important » ! C’est pour cette raison que des personnes regardent BFM en boucle toute la journée, ou qu’elles vérifient les applications des grands journaux nationaux sur leur Smartphone toutes les heures, quand toi tu es sûrement plus sur Snap ou Insta !  Usages différents, mais même phénomène.
  • La FOBO – Fear Of a Better Option.
    Littéralement, la FOBO, c’est la peur d’une meilleure option. Elle conduit à stresser et à multiplier les recherches sur un même sujet : Tu vas consulter une source, mais pour être sur d’avoir toute l’information tu vas aller sur une seconde, puis encore sur une autre… pour finalement lire / écouter / voire la même chose !
  • Le Scroll, c’est cette habitude qu’ont tous les utilisateurs d’un smartphone qui consiste à faire défiler vers le bas son écran, souvent machinalement.

👉🏻 Forcément, le mélange entre Scroll, FOMO et FOBO engendre une consommation effrénée de l’information.En réaction, il faut aussi en produire toujours plus massivement. À ce petit jeu, on devient tous boulimiques : on passe en moyenne plus de 2h par jour sur nos Smartphones !

 


Casey Neistat dit Stop ! Et toi, tu passes combien de temps par jour sur les réseaux sociaux ? 📱

 

Médiabashing : Les excès des médias 😡

Avec l’émergence d’internet, les médias ont flairé le bon filon. Les chaînes d’infos 24h/24 ont explosé, puis les réseaux sociaux.

👉🏻 Malheureusement, pour répondre à la demande massive d’information, on ne peut pas dire que les médias ont fait de la qualité… Moins d’enquêtes journalistiques, plus d’informations éclair, et donc moins de recul et d’analyses… 😩

Résultat, beaucoup ont critiqué les excès des journalistes qui se mettaient à couvrir des infos inintéressantes, en commettant en plus des erreurs, et en frisant parfois les limites de la légalité. (En France, on se souvient de journalistes de BFM qui ont pu transmettre des informations sur les positions des forces de l’ordre dans des contextes plutôt tendus…)

 À ce petit jeu, on pourrait penser que  tout le monde peut devenir journaliste… ce manque de fiabilité et de profondeur des médias « classique » a forcément favorisé les réseaux sociaux en les aidant à percer.

Les Réseaux sociaux sont pratiques, mais ne sont PAS une source d’information fiable ! 📱🤬

👉🏻 Pour les jeunes ou moins jeunes, l’information via les réseaux sociaux est courte, disponible. On peut y trier les informations qui nous intéressent, et y trouver à peu près tout ce qu’on s’attend à y trouver.

Certaines personnes affirment même fièrement qu’elles s’informent uniquement via les réseaux sociaux, qu’elles estiment plus fiables que les journaux ! Les réseaux sociaux étant animés par de « vraies » personnes, qui diffusent de l’information en direct, cela permettrait d’obtenir de l’information de qualité plus rapidement. Pour ce qui est de la rapidité de diffusion, ça se tient, pour de la qualité en revanche beaucoup moins.

👉🏻 Pourtant, de nombreuses études prouvent que les réseaux sociaux présentent au mieux une vision déformée de la réalité, au pire des informations fausses, les Fake News. 

Oui, les réseaux ont intérêt à nous abreuver de contenus… et pas forcément de qualité ! 😭

 

Les Réseaux sociaux livrent une image déformée du réel.

Alors que les réseaux et les médias ne cessent de relayer des images violentes, le monde n’a jamais été aussi sûr. Sacré Paradoxe !

👉🏻 En ne diffusant que les meilleurs ou les pires moments de nos vies, ils incitent à penser que le monde est bien plus extrême qu’il ne l’est en réalité.

👉🏻 4 phénomènes se recoupent sur les réseaux sociaux : l’excès de violencel’excès de perfection, les rumeurs et l’inutile. Enlève ces 4 types de ton fil d’actualité et tu verras qu’il est désespérément vide. 

L’excès de violence :

Réseaux de choix : Twitter, Facebook.

Les terroristes diffusent régulièrement leurs actes sur les réseaux sociaux. C’est une méthode idéale pour faire de la Propagande et toucher une population extrêmement large, et d’exporter la peur dans leurs foyers. La preuve en est avec les attentats de Mars 2019 en Nouvelle-Zélande qui ont été streamés sur Facebook pendant 17 longues minutes.

De nombreuses personnes essayent de capter ton attention, de faire le buzz. Diffuser des images extrêmes est un moyen parmi d’autres : partis politiques, personnalités « influentes » et haters se déchaînent…

👉🏻 Les attitudes extrêmes et qui sortent de l’ordinaire sont diffusées bien plus vite au sein des réseaux. Ils sont conçus pour favoriser leur propagation !

L’excès de perfection :

 Réseaux de choix : Instagram, Snap, Facebook.

Tu as forcément déjà badé devant les photos de vacances de ton ex, des bogosses insupportables de ta classe ou de Priscilla et Jean-Eudes (#LesCagolesAMiami), en ayant l’impression que ta vie est … merdique. Ne tombe pas dans le panneau ! C’est un piège encore plus subtil tendu par les réseaux sociaux.

Déjà, il y a les influenceurs, qui gagnent leur vie en partageant des images idéalisées de leur quotidien (#Photoshop), chargées de produits sponsorisés (tu n’imagines pas combien de temps ils ont dû passer pour faire cette photo « détente » au bord de la plage 😂)…

Ensuite, tout le monde partage les moments un peu stylés de sa journée… c’est « sympa », et surtout ça permet de se mettre en valeur. Mais si la vie n’était faite que des moments exceptionnels, ça se saurait ! 

Dans tous les cas ces comportements incitent à faire de même, toi aussi tu vas peut-être prendre en photo des saucisses devant une photo de plage pour faire croire que tu es parti(e) en vacances ! (#Bronzette) 😂

👉🏻 Résultat :  on te donne l’impression que la vraie vie est fade et monotone, et tu te compares aux autres. C’est idéal si t’as envie de te sentir mal toute une journée…

Les rumeurs et Fake News :

On va en parler en détail juste après.

L’inutile :

On te l’a déjà expliqué, le but des réseaux sociaux c’est de te garder connecté aussi longtemps que possible. Te présenter des choses inutiles est un excellent moyen pour te garder captif. Oui, on pense à 9GAG et à toutes ses vidéos marrantes… mais débiles !
👉🏻 Regarder des vidéos de chats 2 min c’est drôle. Mais en réalité on va tous y passer 20min… Et là, c’est de la pure perte de temps ! 

 

Les réseaux sociaux peuvent servir d’outils de propagande (#FAKE NEWS) ☢️

Les réseaux sociaux te connaissent bien mieux qu’un média classique. Ils connaissent tes habitudes, savent ce qui t’intéresse et te présentent des informations selon tes goûts : chaque like est enregistré, chaque chose que tu visionnes volontairement permet de te catégoriser.

Ces informations qui nécessitaient auparavant un espionnage (oui, tu nous lis bien !) avec des micros et du travail de renseignement (La Stasi en RDA faisait le même travail de reconnaissance), sont aujourd’hui disponibles à grande échelle sur tous les individus ou presque ! Cela fait de toi une cible facile à manipuler, et il faut en être conscient ! 

Quand en plus on combine cela à de l’information rapide, diffusée sans analyse, tu comprends pourquoi les Fake News peuvent se diffuser aussi vite et facilement ! Les régimes totalitaires des années 30 en auraient rêvé, le capitalisme l’a fait… et les régimes autoritaires d’aujourd’hui ne se privent pas de les utiliser !

Un pays comme la Russie (exemple au hasard 😉) peut payer des agences sous couvertures pour diffuser de fausses opinions (1), grâce à la donnée de Facebook elles peuvent cibler des audiences qui vont être sensibles pour les « infecter » (2), ces audiences vont réagir avec virulence aux « informations » (= Fake news) diffusées, et les relayer en likant, régissant, commentant ou repostant (3). À partir de là, légitimées par une première vague de réactions, ces fausses informations vont être relayées dans des pans entiers de la société et faire boule de neige, à un point où les gens vont les penses comme vraies  (4).

👉🏻 Voilà comment des Fake News sont diffusées, des rumeurs propagées, des foules manipulées, et des élections potentiellement faussées.

Fais attention aux médias qui se proclament « indépendants » 🧐

Certains médias « indépendants » nous font bien rire : financés par la publicité ils sont tout sauf indépendants. Sincèrement, tu crois que c’est possible de dire du mal d’un de tes annonceurs ? Même si c’est vrai ? Évidemment que non ! Tes intérêts sont liés aux leurs ! 🤨

Dans une moindre mesure, attention aussi aux actionnaires de référence de certains médias qui peuvent expliquer certaines prises de position ou certains silences. (Le Figaro, est la propriété de la Famille Dassault, Les Echos appartiennent à LVMH, Le Monde appartient notamment à Xavier Niel le fondateur de Free, The Washington Post à Jeff Bezos le Patron d’Amazon par exemple…),

Bien sûr, ces journaux prêtent beaucoup d’attention à leur indépendance et les rédactions refusent (normalement) de changer leur ligne éditoriale en fonction des désirs de leurs actionnaires : ils ne seraient plus crédibles sinon ! Mais ce n’est pas le cas de tous les médias… certains comme FOX News aux USA, ou Russia Today ne cherchent pas l’objectivité. Au contraire, ils répandent l’opinion de leur actionnaire de référence.

👉🏻 La seule solution pour être indépendant en tant que média, c’est de ne pas être dépendant de l’argent issu de la publicité faite par les annonceurs (et de bien choisir ses actionnaires). Renseigne-toi sur tes sources d’information favorites !

 

Dans ce cas, ces sources sont indépendantes avec de gros guillemets ! 😂

 

Et là tu vas nous dire, « vous êtes mignons Les Sherpas, mais vous aussi vous êtes un média ! Genre, vous ne faites pas la même chose ? « 


Tu crois sincèrement que c’est notre style ? C’est mal nous connaître ! 😉

 

👉🏻 Les Sherpas sont vraiment indépendants ! Le Blog est principalement financé grâce aux cours particuliers en ligne que nous proposons en parallèle. Et nous n’avons pas d’actionnaire influent.

  • En publiant des articles de qualité sur le blog, on se fait connaître, et on rend service à plein de gens.
  • Des élèves et des parents voient la qualité de notre travail, et comprennent que nos profs sont aussi stylés que nos articles.
  • Ce faisant, ils prennent des cours, font d’énormes progrès, et nous permettent de continuer à nous développer.
  • C’est un super cercle vertueux, qui nous rend indépendants de la publicité (au sens que nous n’en avons pas besoin pour vivre en tant qu’entreprise), et cela nous permet d’être aussi objectifs que possible dans tous nos articles.

👉🏻 On ne dit pas que faire de la publicité c’est mal : la pub reste le mode de financement N°1 de la presse. Ce sont des métiers difficiles, et il faut pouvoir vivre et payer les salaires à la fin du mois.

Mais quand on vit principalement de la publicité, il ne faut pas se définir comme « 100% indépendant ». Et dans tous les cas, dès qu’on diffuse de la publicité, Il faut simplement être transparents à ce sujet et choisir avec qui on travaille.

Chez Les Sherpas, on essaie de faire les choses bien : quand nous faisons une collaboration avec une autre marque, c’est parce que nous croyons sincèrement en la qualité de ce qu’elle fait. Dans 90% des cas, on t’en aurait parlé quand même, alors autant mettre un peu de beurre dans les épinards ! ^^

Évidemment, si un partenariat ne nous correspond pas, nous le refusons purement et simplement, puisque nous ne sommes pas dépendants de cette source de revenus.

Les Sherpas c’est simple : aucun article que nous n’aimerions pas lire nous-mêmes, aucune recommandation que nous n’utiliserions pas nous même. Ensuite, on laisse notre travail parler à notre place.

Hey ! On propose aussi des cours particuliers ! 💖

 

Alors, Que faire pour bien t’informer ? 🔎

Les médias et les réseaux sociaux restent utiles. Mais à toi d’en avoir une bonne utilisation !

Ne vas pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! On a commencé par te présenter les grands défauts des médias et des réseaux sociaux, mais ils ont aussi une utilité… plus ou moins importante ^^

Les réseaux sociaux ? Poubelle ou presque ! 🗑

Les réseaux sociaux, c’est top pour rester en contact avec tes amis, et prendre des nouvelles… et rapidement stalker ton crush… Et c’est tout ! 😂 Pas besoin de vivre dans un monde parallèle, mieux vaut voir les gens dans la vraie vie et nouer des relations réelles, et pour s’informer, mieux vaut te rendre directement sur les sites de presse !

Les Médias et la presse ont un rôle bien plus important !

Le travail d’un bon média, c’est d’avoir de bons journalistes. Le job de bons journalistes, c’est de faire le tri dans l’information, de la vérifier et d’enquêter…Ce qui n’arrive jamais sur les réseaux sociaux et sur les chaînes d’infos en continu.

On admire des journaux comme le New York Times ou le Washington Post, connus pour leur intégrité et leur capacité à produire des enquêtes fruits de longues investigations dans leurs colonnes.

Malgré tout, les médias ne sont jamais pleinement objectifs : tous ont des positionnements. Certains sont plus de gauche, d’autres plus de droite. Ce n’est pas grave, au contraire, dès que tu es au courant ! Cela permet de croiser l’information pour te constituer ta propre opinion. On en reparle plus bas.

Non, tout n’est PAS important !

Sincèrement, est-ce important pour toi de savoir que :

  • Telle bimbo a eu une relation avec un bellâtre ?
  • Un politique a lâché une petite phrase de plus sur Tweeter ?
  • Un star des années 60 est décédée ?
  • Qu’un éléphant a tué une personne en Thaïlande ?  (Véridique et vu sur Le Figaro…)
  • Que la reine d’Angleterre a un rhume ?

👉🏻 Ce type d’information a peu d’importance. C’est terrible pour la victime de l’éléphant, mais on ne fait pas tout un tintamarre à chaque fois qu’une personne décède sur les routes de France, alors que c’est tout aussi triste.

👉🏻 Tout ça pour te dire que tu n’as pas besoin de suivre en continu des sources d’information, surtout si elles diffusent des infos peu fiables et/ou inutiles en quantité. Tu encombres ton cerveau avec beaucoup de choses inutiles et tu t’angoisses pour rien.

👉🏻 Privilégie les analyses aux simples reports de faits. 

 

Notre recette ? Privilégie la Qualité sur la Quantité, et fais preuve d’esprit critique ! ✌🏻

  • Pour t’informer, fuis les réseaux sociaux et les chaînes d’information continue qui ne font souvent que répéter des dépêches AFP.
  • Privilégie 1 à 3 sources d’informations différentes et de qualité que tu consulteras chacune une fois dans la journée (Journal, Radio, TV, Podcast ou YouTube). C’est amplement suffisant.
  • Préfère les sources complémentaires qui procèdent à de vraies analyses et vont au-delà des simples faits. Consulte des contenus fouillés qui t’aideront à alimenter tes propres réflexions.
  • Peu importe l’information, prends toujours le temps de croiser des sources fiables et de te constituer ensuite ta propre opinion !
  • L’information de qualité a un prix, et est indispensable en démocratie. Les contenus gratuits sont financés essentiellement par la publicité, tes informations personnelles, ou par un canal de revenu tiers (comme pour Les Sherpas). Par exemple, payer un abonnement à un journal national de qualité est un investissement utile, pour toi et la société.

Cette pub du Washington Post au Super Bowl dit tout en 1 min ! ✌🏻

Découvre nos sources préférées ! 😍

On ne pouvait pas te quitter sans te partager nos sources préférées pour s’informer ! 🥳

👉🏻 Vu la diversité des exemples, tu verras qu’on préfère s’informer via la Presse-papier. De par leur format, les journaux restent les médias les plus à même de creuser de l’information pour la décortiquer… et en termes de consultation, c’est simple tu as l’avantage de l’écrit : c’est où tu veux, quand tu veux.

Journaux Papier vs Numérique

Le numérique est plus pratique, mais on retient mieux l’information en lisant un Journal Papier !

En France :

  • Le Monde et Le Figaro : véritables institutions, il faut savoir que le Monde penche au centre gauche, quand Le Figaro penche à droite. Utile pour avoir une vision croisée des faits de société.
  • Les Échos : certainement le meilleur journal économique, avec des articles excellents sur les sujets de société du moment. Pour nous, c’est certainement le journal le plus objectif de France.
  • Le Canard Enchaîné & Mediapart : Journaux satiriques et/ou critiques souvent bien renseignés dans les cercles du pouvoir. Si la politique t’intéresse c’est sont de bonnes sources en complément d’un journal national, attention, polémique et poil à gratter à l’horizon !
  • L’Express ou l’Obs : Les dossiers de plusieurs pages de ces magazines permettent de fouiller avec nuance les actualités du moment, ils sont parfois un brin polémistes, mais ce n’est rien par rapport à leurs confrères du Canard ou de Mediapart !

Au Royaume-Uni :

  • The Times & The Guardian : les équivalents du Monde et du Figaro dans leurs statures au Royaume-Uni. Des articles de grande qualité.
  • The Economist : L’incontournable ! Fournisseur des sujets de compréhension des concours d’Anglais en France depuis la nuit des temps ! Journal économique à tendance libérale. L’équivalent des Échos… en magazine et un peu plus à droite.

Aux USA :

  • The New York TimeThe Washington Post : les principaux quotidiens américains qui n’ont rien perdu de leur superbe. Ils produisent certains des articles les plus fouillés du monde et révèlent régulièrement des scandales outre-Atlantique.
  • Time Magazine : Leurs dossiers sont parfaits pour tous les étudiants qui veulent avoir un avis renseigné sur les actualités du monde anglo-saxon. Le niveau de langue est riche, mais plus abordable que celui de The Economist par exemple. Idéal en Prépa.
  • The Financial Times : le FT est la référence dans le monde économique à l’international. C’est une source d’information incontournable pour tous les dirigeants et cadres d’entreprises.

En Allemagne :

  • Die FAZDie SudDeutscheZeitung : Les grands titres nationaux de qualité allemande #DeutschQualität (Ok elle était facile 😂). De l’information pertinente, mêlée à des analyses efficaces.
  • Der Spiegel : L’équivalent de Time Magazine aux USA, et tout aussi qualitatif. Niveau de langue plus dur au niveau de The Economist. Parfait pour avoir des opinions solides, une bonne foi pour toute !

En Espagne :

Radio VS Podcast ?

Honnêtement, on n’a pas de radio à te recommander pour t’informer, c’est partout pareil. Si tu as des sources stylées à ce sujet, on sera ravis de compléter l’article ! Partage-nous tout ça en commentaires ! 😉

TV vs YouTube ?

Que la Télé est pleine de vide et de gens qui s’écoutent parler ! 😩

  • Quotidien reste intéressant de temps en temps, même si Yann Barthes est moins tranchant depuis sont arrivée dans le groupe TF1. Cela reste du divertissement.
  • C’est dans l’Air et l’Info du Vrai sont deux bonnes émissions de débat qui vont au-delà de la surface de l’info.
  • À choisir, le Journal TV de France 2 permet d’avoir un bon aperçu de l’actualité nationale et internationale, sans rentrer dans les détails.

Bref, sinon vive YOUTUBE ! 💖

Il y en a pour tous les goûts et toutes les passions, même si c’est moins axé info et plus détente.
👉🏻 En France, la référence pour t’informer reste la chaîne d’Hugo décrypte, étudiant à Sciences-Po

 

On espère que cet article t’a plu et qu’il t’a donné envie de réfléchir sur comment tu t’informes ! Si oui, on aura gagné notre Paris ! Parce que l’accès à une information de qualité est super importante pour la démocratie, n’hésite pas à le partager à tes amis !

 

✅ Tu veux savoir si tu réussis bien à t’informer ? Retrouve notre TEST : es-tu bien informé(e) ? 🗞
 
❤️ Cet article t'a plu ? Alors parle de nous à tes amis, c’est la meilleure manière de nous renvoyer l’ascenseur 💫 Et comme d'habitude, tu peux nous poser tes questions en commentaires ou directement à hello@les-sherpas.co 🥳

Etienne Porche

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et cofondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, trois 20/20 en ESH, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo et développement personnel. Je me bats tous les jours pour construire une éducation moderne et humaine pour tous ! 🔥💖

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (81 votes, moyenne: 4,94 sur 5)