Méthode de la Composition en Histoire au Bac 7

La Méthode de la Composition en Histoire au Bac 🥳

Tu n’arrives pas à prendre de points en Histoire-Géo ? Cette matière te résiste malgré un apprentissage assidu du cours tous les soirs ? 🙈

Dans la plupart des cas, ce n’est pas un problème d’apprentissage du cours mais bien plus une question de méthodes ! D’où cet article pour te filer un coup de main 😎

En effet, si tu parviens à maîtriser le format de l’épreuve de composition en histoire ainsi qu’à cerner les attentes des correcteurs du Bac, il est tout à fait possible de décrocher une note supérieure à 15 le jour J 🚀

Tu n’arrives pas à prendre de points en Histoire-Géo ? Cette matière te résiste malgré un apprentissage assidu du cours tous les soirs ? 🙈 Dans la plupart des cas, ce n’est pas un problème d’apprentissage du cours mais bien plus une question de méthodes ! D’où cet article pour te filer un coup de main 😎

En effet, si tu parviens à maîtriser le format de l’épreuve de composition en histoire ainsi qu’à cerner les attentes des correcteurs du Bac, il est tout à fait possible de décrocher une note supérieure à 15 le jour J.

Trêve de bavardages, nous allons aborder ensemble tous les points à maîtriser pour réussir avec brio la composition d’histoire au Bac. Let’s go ! 🚀

Attendus et principes fondateurs de l’épreuve de composition d’histoire au Bac 🧐

Comme tu le sais sans doute déjà, la composition est l’épreuve longue du bac d’histoire-géo. Celle-ci consiste en une démonstration argumentée pour répondre à un sujet qui t’es posé.

Pour autant, et je préfère insister dès maintenant, l’épreuve de composition en histoire n’est pas un simple recrachage de tes connaissances. Ton argumentation doit être limpide avec des bons exemples concrets et précis (chiffres, lieux et personnages) qui permettent de répondre à la problématique posée. De même, les transitions doivent être fluides en permettant au correcteur de cerner clairement le cheminement de ta pensée.

A l’inverse, tout élément sans rapport avec le sujet (ou si l’élément n’est pas argumenté de manière à répondre à la problématique) sera sanctionné par un correcteur.

Concernant le timing, privilégie 2h30-2h45 pour l’épreuve longue de composition si tu es en Terminale ES ou en Terminale L. Et plutôt 2h si tu es en Terminale S.

méthode composition histoire bac

L’heure tourne l’ami(e), mieux vaut rester dans les clous 😉

 

Etape N°1 de la Méthode – Commence par bien lire et analyser le sujet (10min) 🥳

Lis l’énoncé avec soin et précision 🤸‍♀️

Pas trop vite l’ami(e) ! Rappelle-toi, tu as du temps devant toi, alors prends le temps de bien cerner ton sujet au lieu de foncer tête baissée. C’est la meilleure manière d’éliminer tout risque de hors sujet.

👉🏻 Définis les termes du sujet avec précision au brouillon.
D’abord indépendamment, puis en les associant.

👉🏻 Sois humble et prends ensuite le temps de répondre au tryptique : quoi ? où ? quand ? 🚨

Assure-toi de bien comprendre chaque terme du sujet. Tu pourras alors passer à l’étude du thème dont il est question (le QUOI ?), l’espace (le OÙ ?) et l’époque (le QUAND ?).

Si tu fais ce travail intelligemment, en prenant le temps, tu ne tomberas pas tête la première dans les pièges classiques

👉🏻 Oui, tu as peut-être déjà un traité comme celui du BAC en cours, mais attention, tous les sujets sont différents, ne recrache jamais tel quel un plan ou un corrigé sans faire l’effort de l’adapter. Dans l’idéal, fais l’effort de ne pas te faire influence pour commencer ta copie, puis réutilise ce dont tu te souviens pour peaufiner ton plan.

Exemple :
Si on te donne un sujet ayant pour intitulé l’Europe et l’Asie, tu ferais une grossière erreur si tu les traitais séparément. Il te faut au contraire étudier les relations entre l’Europe et l’Asie. Le “et” a donc une importance cruciale ici. Bref, tu as compris, no rush, keep it slowly, et tout devrait bien se passer.

 

Etape N°2 : Dégage une bonne problématique (10min) ✍️

Pour rappel, la problématique, c’est le problème central que pose le sujet. Autrement dit, tu dois réussir à déterminer le grand problème sous entendu par le sujet et non pas les nombreux petits problèmes amenés par celui-ci. C’est en quelque sorte la colonne vertébrale qui te permettra de construire un plan et une argumentation solide par la suite. Alors, mieux vaut ne pas se rater.

👉🏻 Astuce 1 : Pars du sujet (les mots de liaison, les mots clés, la période concernée) et tente de le transformer en phrase interrogative (une ou deux questions en règle générale).
👉🏻 Astuce 2 : Si tu as du mal, tu peux essayer de rajouter un “En quoi… “ au début du sujet afin de te lancer. Si ce n’est souvent pas suffisant, cela permet déjà de se jeter à l’eau.
👉🏻 Astuce 3 : Le sujet va forcément te faire penser à des “petits problèmes”. Essaye alors d’extrapoler un peu ces “petits problèmes” et de les ramener à un problème plus global. Et voilà, tu tiens alors ta problématique.

 

Etape N°3 : Ecris rapidement au brouillon quelques connaissances à mobiliser (10min) 🎓

Plutôt que de flipper devant ta copie en essayant de sortir tout de suite le “plan de l’année”, tâche de noter au brouillon quelques idées qui te viennent sur chacun des éléments du sujet. Tu pourras ensuite regrouper ces idées et les ordonner afin de construire un plan plus “classique”.

 

 

Etape N°4 : Construis un bon plan détaillé (30min) 💪🏻

Comme en français ou en SES, la construction du plan est l’étape fondamentale de l’épreuve. Ne commence jamais la rédaction de ton devoir si tu n’as pas de plan car cela signifierait que tu n’as pas encore suffisamment structurer ta pensée.

Mais si tu es un peu en galère, je te conseille de suivre ces quatre principes clés.

  • Ton plan est une démonstration ayant une progression logique et répondant à la problématique que tu as identifié au préalable.
  • Tu as un plan en deux ou trois parties clairement identifiées.
    Les plans en 2 parties peuvent fonctionner, mais dans l’idéal fait toujours des plans en 3 parties, ils répondent mieux aux exigences du supérieur et permettent d’introduire plus facilement une progressivité dans ta démonstration. (En deux partie, le risque est grand de faire un OUI/MAIS, un OUI/NON, ou une variante de ce style).
  • Chacune de tes parties développe une thèse maître.
  • Les parties doivent être séparées par des paragraphes de transitions auxquels tu dois particulièrement faire attention.Dans l’idéal, ta Partie 1 (P1), implique ta P2, qui elle-même implique ta P3, et tu peux dès maintenant faire un plan TAS (Thèse, Antithèse, Synthèse).


    💎 P1 ➡️ P2 ➡️ P3 💎

    Et attention à ton fil directeur ! 🧶

     

    👉🏻 Pour faire un plan de dissertation sous forme de TAS construis une phrase à grand-mère.
    L’idée est simple : on part du principe que tout sujet est une question assez compliquée, mais qui pourrait t’être au fond par ta grand-mère (oui, bon, elle est un peu sadique c’est vrai 😂).

    L’idée pour faire un plan TAS va être de lui formuler une réponse claire, en une longue phrase qui répond au paradoxe du sujet, qui sera elle-même divisée en 3 sous-phrases par des virgules (afin d’assurer la progressivité de ta copie), qui seront tes 3 parties.

     

    👉🏻 Cela donne un Plan Thèse-Antithèse-Synthèse (TAS), qui est globalement l’attendu académique.
     P1 : La Thèse (principe communément accepté, ce que tout le monde va d’abord penser, orientation évidente en début de sujet ) –> P2 : Antithèse (Mais il faut voir plus loin, la première partie est valable mais insuffisante) –> P3 : Synthèse ( solution du problème où tu montres ta vision d’ensemble).

    Ton plan doit suivre un fil directeur très clair. Chaque sous-partie implique la suivante. La pensée dans ta copie doit donc avancer, et cela se passe dès le plan : tu ne dois pas te contredire entre tes parties, sinon cela revient à dire, « en fait un P1 j’ai dit des bêtises ». Au contraire, la P1 est une vision, mais en fait, elle est insuffisante, il y a aussi ça à voir en P2, et puis finalement c’est ça qu’il faut penser en P3. C’est toute la subtilité qui permet de faire progresser ta copie et qui assure une dialectique réussie.

     

Si tu es toujours en panne d’inspiration quand il s’agit de faire ton plan, j’ai trouvé sur le site web de M. Picq, un professeur d’histoire-géo, une grille analytique hyper efficace afin de faciliter la construction de tes plans. Comme tu le constate, il existe différents types de sujets entraînant soit un plan thématique, soit chronologique ou encore dialectique. N’hésite pas à t’en servir au besoin 👇🏻

Méthode de la Composition en Histoire au Bac 4

Si tu veux prendre de l’avance sur le Supérieur, et notamment sur la Prépa HEC, je te conseille de lire nos méthodes, avec des techniques encore plus poussées, elles te permettrons d’améliorer grandement la qualité de tes épreuves du Bac. Qui peut le plus peut le moins ! 🥳

👉🏻 La Méthode de la Dissertation d’ESH (Economie & Histoire) en Prépa HEC ECE.
👉🏻 La Méthode de la Dissertation de Géopolitique (Histoire-Géo) en Prépa HEC ECS.

Etape N°5 : Rédige ton introduction  d’Histoire au brouillon (15min) 👨‍🎨

Pense toujours à rédiger ton introduction au brouillon.C’est le premier coup d’oeil que jette ton correcteur à ta copie, alors autant mettre toutes les chances de ton côté pour faire une première bonne impression.

Concernant son format, l’introduction se découpe en quatre temps bien précis :

1. L’Accroche 💃

Elle amène le sujet en “piquant” la curiosité de ton correcteur. Tu peux utiliser l’actualité et rebondir dessus pour progressivement arriver à la définition des termes du sujet.

2. La Présentation du sujet 👩‍🔬

Définis les mots clés et les thèmes majeurs du sujet tout en rappelant les enjeux du sujet et en resituant le tout dans un cadre spatio-temporel. Outre une prise de recul évidente, cela va te permettre de créer une tension dans ton introduction qui va faciliter ton travail de problématisation.

👉🏻 Sois super rigoureux pendant que tu définis les termes. Tu dois tous les définir parfaitement, en enchaînant les définitions dans un ordre logique sans les juxtaposer. Tu es attendu au tournant par ton correcteur à ce moment précis. Une définition imprécise ou bâclée peux-te faire perdre de nombreux points, tout en biaisant ton correcteur quant au niveau réel de ta copie.

3. La Problématique 🕵️‍♂️

C’est le fil directeur de ta composition, son coeur névralgique. Nous l’avons abordé plus haut, contente-toi de suivre nos conseils et tout devrait se passer comme sur des roulettes.

4. Annonce du plan 🗣

👉🏻 Décris ton plan en quelques phrases brèves. C’est le moment d’être un peu smart et de ne pas faire la faute classique des lycéens. #annoncersonplanlourdement
On évite donc les “dans un premier temps…. Dans un deuxième temps…”, “nous verrons d’abord… puis nous verrons… enfin nous verrons”.

👉🏻 Si tu as fait une phrase à grand-mère, tu n’as qu’à la recopier ! 

Exemple pour un sujet thématique : “la France au sortir de la Seconde Guerre mondiale.
Au sortir de la seconde guerre mondiale, l’économie Française est en reconstruction, dépendante des aides étrangères (I), avec une vie politique dominée par les anciens résistants (II), même si la société française est temporairement affaiblie, son dynamisme est important, la France ne va pas tarder à reprendre une place de choix dans l’espace mondial (III).

 

Etape N°6 : Passe au développement de ta composition d’histoire (1h20) 🔥

Ton plan détaillé étant prêt, il ne te reste plus qu’à passer au développement. Ne perds pas de temps à rédiger ta copie au brouillon pour ensuite tout recopier. Si ton travail préalable sur le plan détaillé a été efficace, tu vas pouvoir coucher sur le papier tes arguments sans aucun problème.

Contente-toi dès lors de suivre les règles suivantes :

  • Si tu es à l’aise en français, insiste particulièrement sur tes qualités rédactionnelles (style, grammaire, syntaxe et orthographe) qui sont souvent valorisées par les correcteurs au Bac.
  • Présente tes idées en les justifiant par des lieux, des chiffres, des personnages, des événements. En règle générale, essaye de donner à chaque fois un exemple qui va appuyer et illustrer tes principales idées.
  • Ta structure de dissertation doit être parfaite : saute deux lignes entre l’introduction, chacune des différentes parties et la conclusion. Et reviens à la ligne à la fin de chacune de tes sous parties.
  • Peaufine les transitions entre tes grandes parties, C’est la deuxième chose que le correcteur lira après ton introduction !  Elles sont très importantes, car elle doivent permettre au correcteur de comprendre le fil directeur de ta copie. Dans chaque transition, fais une micro-conclusion de la partie que tu viens d’achever, puis une micro-introduction de la partie suivante, en les liant en une ou deux lignes pour qu’on comprenne où tu vas. Tes transitions peuvent être assez longues : 5 à 8 lignes.
  • Sois clair et concis, tout en gardant un ton nuancé.
  • Aère bien ta copie et applique-toi sur ta qualité d’écriture.
  • Évite les fautes d’orthographe. Cela a le don d’agacer les correcteurs ! (Et dans le supérieur on ne t’en pardonnera aucune !)

 

Etape N°7 : La conclusion en composition d’histoire (10min) 🚀

👉🏻 C’est simple : présente le bilan du devoir en insistant sur les 2-3 réponses essentielles apportés au problème que tu avais identifié.

Puis élargis les perspectives du sujet en ouvrant sur une question indirectement liée à l’intitulé du sujet (une question dans la suite du sujet d’ordre spatial ou temporel par exemple).

⚠️ Attention : garde bien à l’esprit que le correcteur de ta copie termine par la conclusion, c’est donc elle qui lui laisse l’impression finale.

👉🏻 Ne rédige jamais ta conclusion au brouillon. Rédige la à la fin. Si tu devais changer d’orientation en cours de route, tu aurais perdu 2 fois 10min. 

 

BONUS 1 : Un exemple de composition d’histoire traité 💖

Si tu veux voir comment se traite intelligemment un sujet de composition d’histoire, je t’ai trouvé ici “Unité et diversité de l’espace mondial”.
Bonne lecture !

 

BONUS 2 : Critères d’évaluation de la composition en histoire 🧐

Voilà l’arsenal des critères pris en compte pour te noter en Histoire au Bac :

  • Compréhension claire du sujet et de ses enjeux
  • Problématique pertinente et qualité de l’introduction
  • Les enjeux du sujets sont cernés et traités. Les correcteurs valorisent notamment les arguments et les exemples précis et justifiés et qui rentrent parfaitement dans la réponse à la problématique
  • Sanction du “récitage de cours”
  • L’argumentation est cohérente, progressive, logique et structurée
  • La méthode de la composition d’histoire est respectée (introduction, définition du sujet et du cadre spatio-temporel, problématique, plan, argumentation avec exemples, transitions, conclusion…)

Bref, rien de nouveau sous le soleil !
Plus tu seras pertinent, en plein dans ton sujet et sans récitation de cours, plus tu auras de chances d’aller tutoyer ce cher 20/20.
Allez, keep up the good work ! Tu vas bientôt voir tes notes décoller, j’en suis certain ! 🤞😍

 

Un petit Exercice pour la route !🔥

 Que dirais-tu de continuer avec un petit exercice ? Ecris-nous ton dernier sujet de dissert en commentaire et essaye ensuite de le problématiser et de faire une ébauche de plan. Nous te donnerons un feedback sur celui-ci pour te permettre de progresser !

Et voilà, c’est fini ! Cet article t’a plu ? Dis-le en commentaire ou écris-nous  directement à hello@les-sherpas.co : nous répondons à tous le monde ! À très vite ! 💖 🥳

Et sinon, voici quelques autres articles de Méthodes pour réussir au Lycée :

 

William Mievre

Étudiant à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas, j'ai donné des centaines d'heures de cours particuliers à des étudiants en prépa et au lycée. Après avoir transmis mes connaissances pendant plusieurs années, je partage désormais sur le Blog des Sherpas mes conseils afin d'aider les étudiants à réussir et s'épanouir dans leurs études. Cheers ! ✌️

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (51 votes, moyenne: 4,94 sur 5)