tu n'as qu'une vie

Tu n’as qu’une vie.

Tu étudies, c’est formidable. Mais comment beaucoup tu ne prends pas forcément le temps de te poser des questions. Pourtant tu n’as qu’une vie. C’est pour cela que nous commençons sur le blog une série d’articles d’introspection. L’idée est de vous aider à réfléchir sur le sens que vous voulez donner à vos études, mais surtout à votre vie en général… pour continuer la discussion ou simplement pour donner ton avis, il y a les commentaires en bas de l’article,  tu peux aussi nous écrire à hello@les-sherpas.co : dans tous les cas, on répond à tout le monde 😉

Il y a deux types de personnes dans la vie.

Option 1 : Une majorité de personnes accepte une vie par défaut… ils se font chier en cours, puis au boulot. Ils se laissent porter par le courant, attendent que le temps passe. Ils râlent copieusement contre les « injustices » du monde sans rien y changer, pour finalement prendre leur retraite et profiter en faisant de la pétanque ou du bridge… avant de mourir.

C’est certes caricatural, mais il y a un fond de vérité : beaucoup de personnes passent au travers de leur propre existence, comme des étoiles filantes.

L’attitude de cette majorité peut se comprendre : entre les cours, les examens, puis son patron, sa belle-mère, les impôts, la guerre nucléaire qui commence demain, et les douzaines de tracas qui peuvent nous tomber dessus au quotidien… la vie est difficile.

Nous trouvons absurde de se trouver autant d’excuses.

De l’autre côté, il y a une minorité, c’est l’Option 2. Ceux qui ont décidé de se battre pour être libre et heureux, pour vivre une vie qui leur ressemble, malgré tous ces évènements. Ce sont ces gens qui se battent pour faire bouger les lignes, qui mangent la vie à pleines dents. Ce sont eux , les curieux, qui rient quand ils se prennent les pieds dans le tapis. Ce sont eux qui apprennent sans cesse. Ce sont encore eux qui osent. Ce sont toujours eux qui repoussent les limites. Ce sont eux qui changent le monde et le rendent meilleur.

Et oui, nous avons clairement un parti-pris. On n’a qu’une vie.

Nous ne sommes pas partisans de devoir attendre la retraite pour en profiter. Pourquoi choisir la facilité ? Pourquoi devoir subir plutôt que choisir ?

Quand tu travailles sur ce que tu aimes, le travail n’est pas une douleur ou un ennui mortifère, il devient une passion. Comme les autres. Quand tu passes du temps avec les gens qui comptent, quand tu noues des relations sincères et profondes, tu t’épanouis. Et si tu es heureux, personnellement et professionnellement, tu Vis.

Attention, construire sa liberté, trouver son propre bonheur, c’est difficile.
Dans la vie, tout ce qui vaut la peine s’obtient en consentant à surmonter l’expérience négative associée. Toute vie comporte son lot de combats, d’échecs et de victoires. Construire sa liberté, être soi-même, réussir personnellement et professionnellement, c’est le combat d’une vie… et c’est bien plus exigeant que de rester dans son canapé à geeker. Mais voilà, le voyage tout comme la destination valent le coup. Clairement mieux vaut être heureux que l’inverse non ?

Et là tu es probablement en train de te dire : « Mais je suis étudiant, en quoi cela me concerne ? »

C’est simple : une bonne partie de ta vie va se jouer dans les prochaines années. Oui, pour l’instant, tu es en cours, mais ce n’est que temporaire. Tu as beaucoup à faire si tu veux tirer partie du temps que tu as devant toi.

Les choix que tu vas poser, les études que tu vas faire, mais aussi les qualités que tu vas construire, et les défauts que tu parviendras à dompter (ou pas). Tout cela te mettra sur des rails. Évidemment, rien n’est inéluctable, et on peut toujours changer les choses, mais c’est de plus en plus difficile à mesure que le temps passe. Prendre un bon départ est donc un sacré avantage.

Tu peux choisir ta vie. YOLO 🎉🌄💃🏼
Tu es dans un monde ouvert où tout est possible, la bonne nouvelle, c’est que pour l’instant, presque toutes les portes te sont encore ouvertes. Tu n’as plus besoin de demander la permission pour quoi que ce soit. Dans un monde en mouvement, sois le mouvement. Il n’y a donc aucune raison de ne pas être ambitieux, tu dois oser rêver grand, et même très grand. Il s’agit de tes rêves et de ton avenir.

Vise la Lune, sincèrement, tu te remercieras. 😉💪🏻

« Everyday, do one thing that scares you. »
– Eleanor Roosevelt.

Etienne Porche

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et cofondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, trois 20/20 en ESH, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo. Je me bats tous les jours pour construire une éducation moderne et humaine pour tous !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (29 votes, moyenne: 4,90 sur 5)