Comment préparer ses oraux de langues et taper 18 sans être bilingue ? ✌🏻 🇬🇧

oral de langues, anglais, allemand, italien, espagnol, chinois, japonais, arabe, russe, portugais

Toi, là-bas ! Toi qui patauges en langues à l’oral, toi qui as l’impression d’ennuyer ton examinateur avec ton commentaire de texte, toi qui rêves de tutoyer les sommets aux oraux, mais qui trembles rien qu’en entendant ton accent en Anglais, Allemand, Espagnol, Italien, Chinois, Russe, Japonais ou Arabe… Cet article est fait pour toi ! (d’autant plus si tu te demandes : comment préparer ses oraux de langues ?)

En Prépa (mais aussi au Bac) les langues sont beaucoup plus importantes qu’il n’y parait : elles sont notamment surpondérées  dans de nombreux oraux (notamment en Prépa HEC et en Hypokhâgne).

L’exercice de l’oral de langue (aussi appelé khôlle de langue), est bien plus complexe que tu ne pourrais l’imaginer. Connaître les attentes des examinateurs et avoir une bonne méthode pour y répondre est indispensable si tu veux espérer avoir une bonne note à tes oraux. Bonne nouvelle ! Une fois ces méthodes connues, accrocher un 14 ou même un 16 est largement abordable, en LV1 comme en LV2 (ou LV3), et cela sans être bilingue ! ✌🏻

NB : Cet article à destination des Prépas est aussi adapté pour le Bac ! 😉
Les barèmes de notation du Bac sont simplement beaucoup plus souples ! Au Baccalauréat, dès que tu baragouines et que tu essaies de discuter tu auras une bonne note ! Dans tous les cas les conseils de cet article te seront très utiles !

Les Attendus des oraux de langue en prépa (version + difficile de l’oral de langue du bac) 🎯

Les grands principes des khôlles de langues ✍🏻

Comme à l’écrit, en Langues, tu pars de 20 pour avoir 0. Ton examinateur t’enlève des points à chaque faute que tu prononces : tu dois parler une langue avec aussi peu de faute que possible…

Sauf que voilà. En partant de ce principe, tu vas te crisper, et de ne pas arriver à t’exprimer de manière fluide.

S’enclenche alors un cercle vicieux : tu es crispé(e), alors tu fais des fautes, et donc tu es encore plus crispé(e), donc tu fais encore plus de fautes… Ouch ! 😭

Mieux vaut éviter que tu sois comme ça face à ton jury d’oral de langue 😱 


🔎 Sans plus attendre, mettons au clair les attentes des examinateurs 🔎

 

👉🏻 C‘est justement parce que c’est de l’oral que ton examinateur observe plus de choses que ton simple niveau de langue. Ton Jury évalue ta capacité à communiquer, et donc à être fluide dans une interaction avec un local, dans une langue aussi idiomatique que possible.

 

💖 Trois mots d’ordre en oral de langues : fluidité, idiomatisme, accent 💖

 


Attention, ne nous fait pas dire ce qu’on ne dit pas : oui, faire des fautes compte.
Eh oui, on t’enlèvera des points à cause de cela, et d’autant plus si ta langue n’est pas fluide et que tu cherches tes mots.

Mais à l’oral tout le monde fait des petites fautes, on te les pardonnera (ou elles ne t’enlèveront pas beaucoup de points), si elles sont rares et que tu te corriges. En gros, tes fautes sont un sujet si elles empêchent ton examinateur de rentrer dans une discussion avec toi. C’est la même chose en Français si tu discutes avec un étranger, s’il fait plein de fautes, tu vas te concentrer sur sa façon de parler, et moins sur le fond de son discours. C’est pareil aux oraux !

À contrario, certains candidats parlent une langue très propre, mais sans âme. Ils sont alors surpris de ne pas avoir de bonnes notes. C’est normal, si t’es chiant à mourir, avec une voix monotone, et un fond faible, le correcteur n’aura pas non plus « discuté » avec toi. 😂

👉🏻 En plus de ta langue, on note aussi ton accent, tes intonations, le fond de ton discours, et la qualité d’ensemble de ton interaction. Bref. Dès que tu parles une langue avec relativement peu de fautes, tu as passé la première étape. Ensuite, tu dois être naturel, et parvenir à une vraie conversation avec ton correcteur.

👉🏻 Au final, les notes en langues sont très intuitives. Plus ton oral était fluide, plus la note sera haute. Pas besoin d’intellectualiser. Le must étant qu’on te prenne pour un étranger ! (C’est arrivé à plusieurs de nos Sherpas en Langues 😇)

Conseils de bases pour faire décoller tes notes en oraux de langues  !🚀

👉🏻 Ne parle pas trop vite. Prends le temps de t’écouter parler, tu t’éviteras de nombreuses erreurs. Si tu viens de dire une faute de langue, corrige-toi, c’est valorisé par le correcteur qui ne la comptera pas. Bref. Encore plus qu’à l’écrit, à l’oral, tu te pièges tout(e) seul(e). Privilégie des expressions que tu maîtrises, tu n’es pas rémunéré à la prise de risque (sauf si tu vises le 18, mais avant, maîtrises déjà les bases !)

👉🏻 Les examinateurs apprécient les candidats qui sont vivants et qui veulent s’exprimer ! Ne tombe pas dans l’excès du point précédent : il ne faut pas te mettre à parler à la vitesse d’un escargot. Entre deux candidat(e)s, l’un(e)qui fait des fautes, mais avec qui on peut discuter, et un(e) autre crispé(e), mais qui essaie de parler une langue impeccable, la première note ira au premier profil, car il/elle essaie d’être dans une interaction. Tu dois te lancer ! 

👉🏻 Si ton correcteur écrit sur le papier devant lui, c’est sûrement parce qu’il a relevé une faute (ou parce qu’il relève la structure de ton discours), dans 90% des cas, c’est un bon indicateur. Repense à ce que tu viens de dire, et corrige-toi si tu constates une erreur de grammaire, de vocabulaire, ou d’accent !

👉🏻 Les meilleurs candidats font 3-4 fautes sur leurs 20 minutes d’oraux (mais rarement aucune). 

 

HEY, ON PROPOSE AUSSI DES COURS PARTICULIERS EN ANGLAIS👇

 

Tout sur la forme des Khôlles de langue : accent, intonations, et … enthousiasme ! 😄

En première année de prépa, mes notes de khôlle en langues tournaient autour de 12. Puis un jour, en deuxième année, j’ai eu un déclic. À une khôlle d’anglais, je me suis imposée un défi : j’ai pris ce que j’appelle un « accent de star hollywoodienne ». Je me suis mise à la place d’une actrice qui en faisait des tonnes, genre … Kim Kardashian (dans la limite de la décence… évidemment 😂), en casant plein de « Like, you know… » et autres expressions idiomatiques anglophones… J’ai eu 18 !

Note de l’équipe : On confirme ! On connaît même un candidat qui se buvait une pinte de bière 30 min avant d’aller en oral ! L’alcool l’aidait à se détendre et à avoir un meilleur accent ! 🍺 (À consommer avec modération évidemment 😂)

Bien sûr, il n’y a pas que l’accent et l’intonation qui comptent (à nouveau, c’est une épreuve de langue, tu dois éviter de faire des fautes avant d’améliorer ta prononciation), mais à l’oral ça joue énormément. Le principe des langues vivantes, aussi évident que ça puisse paraître, c’est de les parler, et de les parler avec une bonne intonation de voix.

Comment travailler ton accent et tes intonations ? 🎤

ASTUCE #1 : Comment avoir l’accent d’un local sans avoir jamais pris l’avion ? 🥳

L’exercice est simple : écoute et répète comment parlent les journalistes à la télévision (que ce soit britannique, espagnol, allemand ou autre). Les JT sont idéals pour cela.

👉🏻 En replay, laisse parler le présentateur TV pendant 1 minute. Pause. Répète en essayant de copier son accent. Recommence pendant 20 à 30minute.

  • Pendant l’année, pas la peine d’y consacrer 1 heure par jour : un petit quart d’heure chaque soir, pour te reposer après une matière difficile, ça suffit amplement.
  • Fais-le tous les jours à l’approche de tes oraux.
  • Et oui, c’est épuisant, mais hyper efficace si c’est fait avec régularité, retiens juste que c’est un travail qui se fait sur la durée et dont le résultat dépendra de sa régularité.

👉🏻 Fais bien attention à l’accentuation des mots et des syllabes (les accents toniques) pour ancrer de bons réflexes.

  • Anglais : regarde CNN ou la BBC (en fonction de l’accent visé).
  • Allemand : Die Heute Journal de la ZDF est parfait pour cela.
  • Espagnol : utilise les journaux de TVE.
  • Italien : utilise les journaux de la Raï.
  • Autre langue : tu vois l’idée !

👉🏻 En plus, cela t’améliore considérablement ta compréhension orale, et cela te briefe parfaitement sur l’actualité du pays étranger à l’approche des oraux. Tu es gagnant sur tous les fronts ! 

👉🏻 Tu peux aussi lire des articles ou des textes littéraires à haute voix. Fais attention à bien lire avec le ton.

C’est vraiment l’astuce incontournable pour progresser rapidement et parler comme un natif ! ☺️

ASTUCE #2 : La loi des Séries ! 📺

👉🏻 De manière générale, regarder des films et des séries en VO aide beaucoup à améliorer l’accent, l’intonation, et la compréhension orale.  Ça marche aussi avec les vidéos YouTube, et c’est facile à faire pendant l’année !

Pour l’Anglais, si tu aimes regarder des films et des séries, je te conseille vivement de regarder Friends, si ce n’est déjà fait. C’est LA meilleure série pour progresser en anglais (que ce soit l’oral ou l’écrit d’ailleurs !), parce qu’il y a beaucoup de sarcasme et d’humour noir, c’est-à-dire un humour pas toujours évident à saisir et des gags qui jouent beaucoup sur des expressions idiomatiques, des jeux de mots, etc. (Et puis c’est la série la plus drôle de tous les temps, obviously 😂).

NB : Je déconseille les sous-titres en VO. Ça peut paraître paradoxal, mais on progresse plus vite avec des sous-titres français. Les sous-titres en VO ne font pas beaucoup progresser ni en compréhension écrite ni en compréhension orale, car l’oreille ne fait plus d’effort pour essayer de comprendre les répliques des personnages.

👉🏻 Pour la compréhension écrite, lis des articles, ou un livre que t’aimes bien en anglais / espagnol / allemand /…, Harry Potter par exemple. Tu peux aussi chanter des chansons (en ayant appris les paroles par cœur) !

ASTUCE #3 : N’aie pas peur du ridicule ! 😂

👉🏻 Il ne faut pas avoir peur d’avoir l’air ridicule : aie confiance en toi ! Si tu y crois, le jury y croira aussi !
Perso, j’avais du mal à prendre une bonne intonation en première année, par peur de faire rire plus qu’autre chose. Puis je me suis dit : pourquoi aurais-je l’air ridicule ? Si je crois à ce que je dis et à la manière dont je le dis, le colleur y croira aussi !

C’est comme pour un comédien : s’il a peur de se ridiculiser, il aura un jeu hésitant, timide et pas très convaincant. Alors que s’il croit à son jeu et qu’il se donne à fond, le public y croira aussi. C’est pareil pour les oraux. N’oublie pas que ton but, c’est de captiver le jury.

ASTUCE #4 : Répertorie les mots que tu ne prononces pas bien ! ✍🏻

👉🏻 Dans l’article sur les épreuves de traduction, et dans celui sur comment faire de super essais, on t’a déjà conseillé de faire un cahier d’erreurs par langue. En plus d’y noter des règles de grammaire, tu peux y noter tes erreurs de prononciation et d’intonation, ainsi que toutes les fautes que tu fais régulièrement à l’oral ! Pour que ce soit pratique, pars de l’autre côté du cahier.

ASTUCE #5 : Sois passionné(e) et souriant(e) ! 😇

Une bonne intonation de voix, ça passe aussi par la passion avec laquelle tu fais ton commentaire. Oui, oui, j’ai bien dit le mot « passion » ! Même si ça te gave de parler pour la énième fois de la dernière crise de nerfs de Donald Trump, de la Transition énergétique allemande ou du chômage en Espagne…donne l’impression que ça t’intéresse sincèrement (et c’est toujours mieux si c’est le cas, parce que tu es curieux !)

👉🏻 Le jury a déjà entendu des dizaines de commentaires de ce texte avant toi, et les sujets l’ennuient (presque) autant que toi. Ton dynamisme va faire une (très) grosse différence !

👉🏻 N’oublie pas de sourire et d’être sympathique !

ASTUCE #6 : Pense à moduler ton ton ! 😉

👉🏻 Mets en valeur tes propos en travaillant ta façon de t’exprimer ! Accentue les mots-clés en les prononçant plus fort que le reste de ta phrase, prends une voix un peu plus aiguë quand tu abordes une idée importante, un peu plus grave quand tu finis une phrase… et joue sur les silences avec ta respiration.

 

ON PROPOSE AUSSI DES COURS PARTICULIERS EN ANGLAIS👇

 

Comment préparer ses oraux de langues : commence par bien gérer le fond ! 🚀

J’étais toute contente après mon 18 en khôlle d’anglais. A la khôlle suivante, j’ai repris mon « accent de star hollywoodienne », convaincue que j’avais trouvé la solution ultime pour gérer en oral de langues. Mais voilà : en prépa, il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers. Si j’avais conquis le premier colleur avec mon faux accent américain, ça n’a pas été suffisant pour gagner les faveurs du deuxième : j’ai eu 11. Je te laisse imaginer l’effet que ça a eu sur mon amour-propre. 😭

👉🏻 Il me manquait deux choses : la richesse de vocabulaire et la pertinence de mes arguments.

1. La méthode d’analyse de texte 🤓

C’est la première partie de l’oral, et la plus simple : faire un résumé du texte.

Voilà ce qui est attendu :

  • Faire un résumé clair. Pour bien lier tes idées, utilise des connecteurs logiques. Les profs adooooorent les connecteurs logiques : ça clarifie et rythme ton exposé, et donc ça facilite la compréhension de ton point de vue et de tes arguments. Décompose ton texte en 3 ou 4 parties (passe d’une partie à l’autre avec des connecteurs logiques). Guide ton jury à travers ton argumentation en reprenant la trame de l’article.
  • Faire un exposé vivant. Pour un exposé vivant, tu as besoin d’une bonne intonation de voix et un accent niquel ! (Mais ça, tu le sais déjà !)

👉🏻 Évite de lire tes notes. Pour cela, note le strict minimum au brouillon. Le jury voit ta feuille de brouillon : si tu as écrit absolument toutes tes idées de manière ultra développée, il le saura, et si tu t’accroches à tes notes comme à une bouée de sauvetage, il le verra. Préfère un peu d’improvisation à trop de préparation !  C’est une discussion, soit spontané(e) !

👉🏻 Écris uniquement les idées principales, les mots-clés (des mots de vocabulaire un peu badass) et les connecteurs logiques que tu veux utiliser. Écris une dizaine de « bullet points » pour le résumé.

👉🏻 Si tu es à l’aise, tu peux aussi directement partir de la structure de l’article. Mais pour ça, il faut que tu aies le droit d’annoter le texte, ce n’est pas toujours autorisé aux concours, le sujet passant entre plusieurs candidats ! La technique ? Utilise deux feuilles A4 que tu vas mettre de chaque côté de ton sujet pour prendre tes notes sans y toucher : tu pourras parfaitement restituer ton texte en situant les zones intéressantes sans avoir besoin de plus de notes.

Ne te laisse pas intimider !

Oui, Je sais, ça fait peur. Personnellement, j’ai mis beaucoup de temps à réduire mes notes, en essayant de me convaincre que ce n’était pas si important que ça (en réalité, si !) Mais c’est plus facile qu’il n’y parait. Ça vient avec de l’entrainement. En plus, c’est très apprécié, et si t’as du mal, on saluera tes efforts.

Bien sûr, tu peux procéder par étapes ! Tu peux te dire par exemple : « A cette khôlle-là, je vais tester mon intonation. Si je vois que je suis à l’aise, je m’ajouterai une deuxième contrainte à la prochaine khôlle en écrivant moins de notes au brouillon », et ainsi de suite.

Ton examinateur est clairement pas prêt(e) pour la meilleure présentation de sa journée ! 🥳

2. La méthode pour l’exposé après ta présentation😎

L’exposé est un peu plus difficile : il faut avoir des choses à dire !

Pour faire un bon exposé, deux choses à faire :

👉🏻 Élargir le sujet
Il faut élargir le sujet à un champ d’analyse plus large et connexe.

👉🏻 Fais un Plan efficace, et prends position. 2 parties, 3 sous-parties, c’est toujours l’idéal.
P1 : les gens pensent que et ça peut se comprendre, P2 : mais je pense plutôt que (ta position et pourquoi elle est mieux).

Tu as besoin d’une ligne directrice, un parti pris : ce parti pris, il se verra dans ta problématique. Les éléments que tu vas aborder dans ton commentaire doivent être cohérents entre eux et répondre à la même interrogation (ne t’inquiète pas, pas besoin de faire une problématique de type dissertation !). Ne t’éparpille pas ! C’est l’erreur à ne pas faire. Il ne suffit pas de balancer tout ce qui a un lien de près ou de loin avec le sujet.

Prenons un exemple.

Imagine que tu te retrouves face à un article (particulièrement ennuyant), traitant d’un magasin de vêtements en difficultés à cause de la vente en ligne et rempli de chiffres et autres données peu intéressantes (comme ça été mon cas un jour).

Tu pourrais prendre comme problématique : quel avenir pour les magasins physiques face à l’expansion de la vente en ligne ? Et non pas juste : « quels sont les enjeux de la vente en ligne ? », où tu pourrais être tenté d’aborder touuus les exemples et toutes les anecdotes que tu connais et qui abordent de près ou de loin la vente en ligne. Ce second cas serait trop large.

Conseils en vrac pour réussir ton exposé.

👉🏻 Pendant la phase de résumé, tu dois seulement restituer le texte. Mais pendant l’exposé, il est très bien vu de faire preuve de sens critique et d’objectivité. Trouve le bon moment pour glisser une remarque critique par rapport à l’article qu’on t’a fait résumer en cours de démonstration ! C’est toujours bien vu d’avoir un esprit critique vis-à-vis du texte !

👉🏻 Utiliser un vocabulaire riche est important. Essaye de remplacer « good », « bad », « tell » par des mots plus riches, plus complexes, plus précis (idem pour les autres langues). En anglais par exemple, au lieu de “to tell”, utilise to suggest, to advice, to demand, to instruct…Au lieu de “bad”, utilise terrible, unhealthy, disastrous, harmful…Etc.

👉🏻 Fais une petite liste de vocabulaire contenant des mots-clés idiomatiques en utilisant Anki (des mots que tu auras appris en lisant des articles, par exemple) et des connecteurs logiques. Oblige-toi à en utiliser le plus possible à la prochaine khôlle : ça s’ancrera dans ton esprit et tu pourras les réutiliser dans tes essais. Une fois certains mots assimilés, tu peux créer une seconde liste avec de nouveaux mots, et recommencer ainsi de suite.

👉🏻 Donne des exemples concrets et éventuellement des exemples personnels. C’est bien de mettre des exemples personnels, mais pas trop : places-en 2 maximum. Ça permet de montrer (ou du moins de faire croire… 😇 ) que le sujet te tient à cœur. Profites-en pour glisser ton propre point de vue, un petit « As for me » comme on les aime (mais ne parle pas que de toi non plus !) En faisant cela, tu prépares la 3e et dernière phase des oraux de langues. 

👉🏻 Enfin, On attend aussi des exemples issus de l’actualité plus ou moins récente de la zone culturelle de la langue considérée. Plus tu seras au courant de l’actu, plus tu auras d’idées pour trouver une problématique pertinente, et plus tu auras des exemples pour appuyer tes arguments, etc. Pour cela, tu peux lire des articles dans les transports si t’as la tête à ça, et/ou le soir à voix haute (si par le plus grand des hasards tu veux travailler ton intonation…)

3. L’Entretien, la partie pas au programme de tout oral de langue ! 🥳

👉🏻 L’entretien, c’est une discussion entre toi et ton examinateur, dans la langue étrangère après la phase « académique ». Et contrairement à ce qu’on pourrait penser, l’entretien se prépare et arrive dans 90% des cas ! 

L’entretien commence lorsque le correcteur décide de sortir du cadre du sujet pour aller plus loin. Cela peut arriver très tôt aux oraux, notamment si :

  • Tu as tiré un sujet à coucher dehors, hyper ennuyeux pour toi comme pour ton examinateur. Si ton correcteur passe à autre chose, il est sympa et ne veut pas te désavantager par rapport à d’autres candidats qui auraient eu de meilleurs sujets. (Va parler de covoiturage en allemand pendant 20 min ! 😱)
  • Tu es en difficulté sur ton sujet, donc tu as été rapide sur ton résumé + exposé, et il reste 10 min à tuer.
  • Le correcteur a envie d’apprendre à te connaître parce que c’est « plus sympa » pour voir ce qu’il y a sous le capot.

👉🏻 Tout ça pour te dire que cet entretien peut durer 3 min… comme 10-12 min si tu as été bref. Et là, t’as intérêt à être blindé(e).

  • Prépare-toi à un mini entretien de personnalité, dans la langue étrangère. 
  • Soit prêt à parler de toi, de tes passions et de ce qui te tiens à coeur, et de ce que tu veux faire plus tard : attention, si tu es à sec tu n’as aucune excuse, vu que tu choisis le sujet ! Je me souviens d’un pote qui s’était rétamé à HEC parce qu’il a dit adorer la voile en Anglais… malheureusement, il n’avait aucun vocabulaire une fois lancé sur le sujet… le jury s’en est donné à coeur joie. Sadisme. Il a khubé.
  • Soit capable d’expliquer pourquoi tu veux aller dans l’école considéré(e) dans la langue étrangère. 
  • Prépare un avis sur tous les thèmes dans l’actualité du pays considéré. Soit prêt à argumenter avec le jury sur ces sujets. No problemo, normalement tu as maté beaucoup de JT ! (cf. plus haut) 😜
  • Soit capable de raconter tes voyages dans les pays concernés. 

👉🏻 Ces questions tombent très souvent ! Prépare tous ces sujets au brouillon avant tes oraux, et fais valider tes textes par ton/ta prof, ou ton Sherpa en langues ! 😇

👉🏻 Soit sympa, discute, montre ton intérêt pour la langue et la culture du pays considéré. Les examinateurs sont souvent professeurs dans l’établissement concerné, donne leur envie de t’accueillir dans leurs classes l’année prochaine !

ON PROPOSE AUSSI DES COURS PARTICULIERS👇

 

Comment préparer ses oraux de langues ? Petit brief rapide ! 🎉

Prends un screenshot de cette partie de l’article, pour ensuite l’imprimer et la relire avant d’aller en oral de langue ! 

👉🏻 Ton résumé de texte doit être :

  • clair : utilise des connecteurs logiques et va à l’essentiel.
  • vivant : mets le ton et aie une bonne intonation de voix.

👉🏻 Ton commentaire de texte doit :

  • élargir le sujet du texte à un champ de réflexions beaucoup plus large
  • contenir des éléments cohérents entre eux (passe de l’un à l’autre par des connecteurs logiques) qui répondent à la même problématique.

👉🏻 Pour un exposé vivant et dynamique, travaille ton intonation et ton accent :

  • Lis des articles (ou autres textes) à haute voix en forçant l’intonation et l’accent (et si dans l’article tu vois des mots de vocabulaire intéressants, note-les : tu te rendras compte assez vite qu’il y a des mots qui reviennent assez souvent dans le jargon journalistique et que tu peux facilement réutiliser tant à l’oral qu’à l’écrit)
  • Si sur tes temps de repos tu aimes regarder des films et des séries, regarde-les en VOSTFR (en VO encore mieux). Je recommande vivement Friends pour l’anglais.
  • Évite les sous-titres en VO : ils ne font pas beaucoup progresser.

👉🏻 Pour un exposé riche et pertinent :

  • Fais-toi une liste de vocabulaire sur Anki avec des expressions idiomatiques pour varier ton expression orale ET des connecteurs logiques. Commence par une liste de 10 mots et expressions pour commencer.
  • Oblige-toi à utiliser ces mots lors de tes khôlles (note-les dans un coin de ton brouillon et essaye de les caser dans ton exposé). Une fois assimilés, refais-toi une nouvelle liste avec de nouveaux mots, et ainsi de suite.
  • Lis des articles pour être au courant de l’actualité : ça te permettra de compléter tes réflexions sur les articles et pouvoir donner des arguments et des exemples pertinents.

👉🏻 N’oublie pas le 3e round d’entretien dans la langue étrangère.

  • Soit blindé sur l’actualité.
  • Tu dois être capable de parler de toi, de ce que tu veux faire plus tard, de tes voyages et de pourquoi cette école.
  • N’oublie pas de sourire, d’être sympa et dynamique !

Tu vas bientôt surfer sur tes oraux ! 🏄🏼‍♂️

Comment savoir si tu as bien réussi ton oral de langue du Bac ou en Prépa ? 💖

Si tu dépasses le stade questions / réponses et arrives à véritablement débattre avec le jury, autrement dit si tu arrives à discuter avec eux comme tu discuterais avec tes potes autour d’un verre, c’est dans la poche. Si tu prends du plaisir à passer ton oral, la probabilité est très élevée pour que ce soit excellent !

👉🏻 Grâce à ces conseils, tu auras travaillé ta langue, ton accent, ta prononciation, ta compréhension écrite et orale, ton fond et ton enthousiasme ! Tu vas forcément avoir une super note à tes oraux de langues du Bac, ou tes oraux de langues BCE ou Ecricome ! ✌🏻

Cet article t’a plu et a bien répondu à ton interrogation : comment préparer ses oraux en langues ? Tu veux aller plus loin ? 🇬🇧🇩🇪🇪🇸
✅ Voilà nos 10 techniques de sioux pour progresser en prépa en langues 😎
✅ N’oublie pas de lire notre Méthode de la traduction en Prépa (Thème et Version) 😎
✅ Et jette un oeil à notre Méthode pour savoir comment faire des essais trop stylés et bluffer ton correcteur ! ✌🏻
 
❤️ Cet article t'a plu ? Si oui, parle de nous à tes amis, c’est la meilleure manière de nous renvoyer l’ascenseur 💫 Et comme d'habitude, tu peux nous poser tes questions en commentaires ou directement à hello@les-sherpas.co 🥳

Roxane Raffi Khansari

Hello ! Moi c'est Roxane, étudiante à l'ESSEC, je suis passionnée par le dessin et le piano. Je suis toujours ravie de partager mes astuces avec toi sur le Blog des Sherpas ! 😊

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (103 votes, moyenne: 4,94 sur 5)