OuĂŻghours en Chine: les camps de l’horreur

drapeau ouĂŻghours

Tu as peut-ĂȘtre entendu parler des ouĂŻghours rĂ©cemment, notamment lors de l’interview d’Emmanuel Macron pour Brut. Il se peut aussi que tu sois totalement passĂ© Ă  cĂŽtĂ© de cette actualitĂ© pourtant cruciale. En effet, en Chine, une grande partie du peuple des ouĂŻghours et d’autres minoritĂ©s sont enfermĂ©es dans des camps. Il y aurait prĂšs de 380 camps de dĂ©tention et 3 millions de ouĂŻghours seraient enfermĂ©s dans des conditions horribles. Si je t’en parle aujourd’hui, c’est pour t’éclairer sur la situation alarmante de ces populations au Pays du Milieu. Ensemble, nous allons tenter de comprendre la globalitĂ© de la situation et tous les enjeux qui lui sont liĂ©s.

Qui sont les OuĂŻghours ?

Commençons par comprendre qui est ce peuple et quelle est sa position au sein de la population chinoise. Les ouĂŻghours sont un peuple d’Asie Centrale, ils vivent dans la rĂ©gion autonome chinoise du Xinjiang. Ce territoire est gigantesque, il fait trois fois la superficie de la France !

Les ouĂŻghours sont environ 12 millions en Chine. C’est une minoritĂ© pour la Chine qui compte presque 1,4 milliards d’habitants. Ce peuple est trĂšs diffĂ©rent de la majoritĂ© des chinois puisqu’il est turcophone (les ouĂŻghours parlent le turc et non le mandarin) et majoritairement musulman.

D’ailleurs, le territoire occupĂ© par les ouĂŻghours a une histoire singuliĂšre et se distingue du reste du pays. En effet, la Chine ne s’occupe de ce territoire que depuis 1949. En outre, le territoire du Xinjiang a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© indĂ©pendant Ă  deux reprises : en 1933 et en 1944. Les ouĂŻghours et les minoritĂ©s appellent d’ailleurs ce territoire le TurkmĂ©nistan Oriental et ils ont un drapeau bleu. Cette couleur bleue du drapeau a d’ailleurs Ă©tĂ© reprise sur les rĂ©seaux sociaux pour montrer l’indignation face aux camps oĂč sont enfermĂ©s les ouĂŻghours.

Je tiens aussi Ă  rappeler que dans cette rĂ©gion, il n’y a pas que les ouĂŻghours qui sont persĂ©cutĂ©s. En effet, d’autres minoritĂ©s comme les kazakhes et les kirghizes subissent le mĂȘme sort. C’est donc toute la rĂ©gion du Xinjiang qui est victime de ces actes. Tu te demandes sĂ»rement pourquoi ont Ă©tĂ© crĂ©Ă©s ces camps et quel est le but de la Chine. C’est Ă  cette question que je vais tenter de rĂ©pondre dĂ©sormais.

OuĂŻghours Xinjiang

Pourquoi la Chine enferme les ouĂŻghours ?

Comme tu as pu le constater, les ouĂŻghours ont une culture et une histoire singuliĂšre. Cette diffĂ©rence dĂ©plaĂźt fortement au gouvernement communiste chinois. En effet, le fait que ce territoire et sa population soient si diffĂ©rents du reste du pays est vu par le parti au pouvoir comme une menace Ă  l’équilibre en place. Le pouvoir en Chine repose en grande partie sur l’uniformitĂ© et sur le contrĂŽle quasi total de la population. En enfermant les ouĂŻghours dans les camps, le gouvernement chinois compte bien effacer leurs diffĂ©rences et leur faire adopter l’idĂ©ologie du parti.

En outre, perdre le contrĂŽle sur la rĂ©gion du Xinjiang est impensable du point de vue Ă©conomique pour la Chine. Cette rĂ©gion a une superficie gigantesque et bĂ©nĂ©ficie de nombreux avantages. La rĂ©gion contient Ă©normĂ©ment de ressources naturelles : pĂ©trole, gaz, charbon, uranium, minerais
 Autant dire que toutes ses ressources sont indispensables Ă  l’économie chinoise et Ă  son dĂ©veloppement.

pétrole région ouighour

La rĂ©gion a aussi une position gĂ©ostratĂ©gique trĂšs intĂ©ressante puisqu’elle relie la Chine Ă  d’autres pays comme par exemple le Kazakhstan ou le Pakistan. La rĂ©gion est une voie de passage importante pour relier les pays et faire du commerce.

La rĂ©gion du Xinjiang est au cƓur du projet OBOR de la Chine. Ce projet tu en as peut-ĂȘtre entendu parler sous le nom de “nouvelles routes de la soie”. Ces routes devraient permettre Ă  la Chine d’atteindre plus rapidement l’Europe et donc d’augmenter son commerce avec le continent. La Chine avait donc besoin de restructurer la rĂ©gion pour permettre le dĂ©veloppement de ces nouveaux chemins.

Mais ces raisons ne sont pas les seules qui ont poussé la Chine à enfermer les ouïghours dans des camps. La Chine, en les enfermant, prétend lutter contre la radicalisation et le séparatisme. Dans la région, il y a eu de nombreuses manifestations contre le pouvoir en place. La manifestation la plus marquante est celle du 5 juillet 2009 qui a coûté la vie à plusieurs personnes et fait des dizaines de blessés.

Il y a Ă©galement eu des soulĂšvements de la population dans le Xinjiang Ă  cause des discriminations dont les ouĂŻghours s’estiment victimes. Pour l’État chinois, enfermer les ouĂŻghours dans les camps permet donc de conserver le calme et la mainmise sur la rĂ©gion.

Mais ce qui marque un tournant de la politique chinoise dans la rĂ©gion, ce sont les attentats de 2013. Entre 2013 et 2014 il y a eu une vague d’attentats attribuĂ©s Ă  des ouĂŻghours radicalisĂ©s dans la rĂ©gion du Xinjiang. Ces attentats ont profondĂ©ment choquĂ© la population et ont montrĂ© la faiblesse du rĂ©gime communiste. Le pouvoir va dĂ©cider d’agir et de durcir sa politique en crĂ©ant des camps pour lutter contre la radicalisation. Seulement, les personnes enfermĂ©es n’ont bien souvent montrĂ© aucun signe de radicalisation.

Quelles sont les conditions de vie des ouĂŻghours dans ces camps ?

Comme je te l’ai dĂ©jĂ  dit plus haut, il existe prĂšs de 380 camps en Chine et prĂšs de 3 millions de ouĂŻghours y sont enfermĂ©s. Dans ces camps, selon les enquĂȘtes de certaines ONG et des tĂ©moignages d’anciens ouĂŻghours enfermĂ©s, les conditions de vie sont trĂšs difficiles.

L’arrestation des ouïghours

Je vais commencer par énumérer toutes les raisons (ou presque toutes) pour lesquelles un ouïghour peut se retrouver enfermer dans un camp :

  • Ne pas savoir parler le mandarin
  • Porter le voile ou une barbe longue
  • Avoir un Coran ou des photos de priĂšres sur son tĂ©lĂ©phone
  • Avoir des proches qui ont visitĂ© un pays Ă©tranger rĂ©cemment
  • Ne pas boire d’alcool, fumer ou ne pas manger de porc
  • Aller Ă  la mosquĂ©e un autre jour que le vendredi

Comme tu peux le voir, les raisons pour lesquelles les ouïghours sont enfermés sont nombreuses et correspondent à une pratique normale de la religion musulmane. En effet, la religion musulmane interdit par exemple de manger du porc ou de fumer. Ainsi, rien que le fait de pratiquer sa religion peut envoyer un ouïghour dans un camp.

La région est également étroitement surveillée par le gouvernement. Pour cela, le gouvernement a mis en place une série de dispositifs.

  • La Xinjiang est la rĂ©gion chinoise oĂč se trouvent le plus de camĂ©ras. Ces camĂ©ras utilisent la reconnaissance faciale et collectent des donnĂ©es sur les habitants. Ces donnĂ©es sont transmises en direct au gouvernement.
  • Les contrĂŽles de police sont trĂšs rĂ©guliers et il y a des postes de police partout. Les policiers peuvent dans ces postes vĂ©rifier le contenu des tĂ©lĂ©phones de la population. S’ils trouvent quelque chose d’anormal, ils peuvent arrĂȘter le dĂ©tenteur du tĂ©lĂ©phone.
  • Des agents publics sont envoyĂ©s dans les familles ouĂŻghours. Ils se font passer pour des oncles ou des tantes Ă©loignĂ©s et inspectent l’appartement ou la maison, ils posent des questions aux enfants
 Ces agents restent plusieurs jours et font ensuite un rapport aux autoritĂ©s.
  • De plus en plus de Hans (population majoritaire en Chine) s’installent dans la rĂ©gion. Cela a pour effet de minimiser encore plus la prĂ©sence des ouĂŻghours et des autres minoritĂ©s dans la rĂ©gion.

A travers tous ces dispositifs, le gouvernement chinois cherche Ă  dĂ©busquer les ouĂŻghours « radicaux » pour les envoyer dans des camps. La population est surveillĂ©e en permanence et c’est trĂšs difficile de cacher la moindre chose Ă  l’Etat.

Les conditions de détention

Une fois qu’une personne est arrĂȘtĂ©e, il n’y a aucune procĂ©dure judiciaire. C’est direction les camps, sans mĂȘme avoir le temps de dire au revoir Ă  sa famille ! Les ouĂŻghours sont ensuite entassĂ©s dans de petites piĂšces sans mĂȘme une fenĂȘtre. Une femme autrefois enfermĂ©e a racontĂ© qu’elle Ă©tait enfermĂ©e avec 40 autres femmes dans une piĂšce de 20 mĂštres carrĂ©s. Il n’y avait donc mĂȘme pas assez de place pour que tout le monde puisse s’allonger.

Les dĂ©tenus subissent aussi un lavage de cerveau intensif. Tous les jours, ils se lĂšvent Ă  l’aube pour chanter l’hymne chinois sous le drapeau. Ensuite, toute la journĂ©e, ils Ă©tudient l’histoire du rĂ©gime communiste et chantent sa gloire. Ils sont Ă©troitement surveillĂ©s par des soldats.

Ils font Ă©galement des tests et des cours sur les « dangers de l’islam» et leurs rĂ©sultats sont scrutĂ©s. Si les dĂ©tenus ne rĂ©pondent pas correctement aux tests ou bien s’ils refusent de se soumettre aux cours quotidiens ils sont sĂ©vĂšrement punis. Ces punitions sont nombreuses : privation de repas, obligation de manger du porc ou de boire de l’alcool


Mais mĂȘme pour les dĂ©tenus les plus obĂ©issants les conditions de vie restent trĂšs dures. Les repas sont maigres. Il n’y a pas de lits pour tous. Les douches sont rares.

Le gouvernement cherche aussi Ă  contrĂŽler les naissances dans la communautĂ© et Ă  les limiter. Certaines femmes dĂ©tenues dans les camps racontent avoir subi des injections qui avaient pour effet d’arrĂȘter leurs rĂšgles. D’autres femmes qui avaient reçu une « visite mĂ©dicale gratuite et obligatoire » ont subi la pose forcĂ©e d’un stĂ©rilet. Moyen de contraception dont elles ne voulaient pas. Les naissances ont chutĂ© dans la rĂ©gion du Xinjiang.

Dans ces camps, qui ressemblent à de véritables prisons avec des gardiens et des murs élevés de 5 ou 6 mÚtres, le gouvernement chinois fait subir un véritable lavage de cerveau aux ouïghours. Ils sont brisés mentalement et physiquement pour leur faire adopter le régime communiste.

ouĂŻghour campQu’en est-il des ouĂŻghours exploitĂ©s dans des usines ?

Certains ouĂŻghours ne sont pas enfermĂ©s dans des camps mais ils sont envoyĂ©s partout en Chine dans des usines oĂč ils sont exploitĂ©s et oĂč leurs conditions de vie restent proches de celles en camp. Selon l’Institut Australien de GĂ©opolitique, prĂšs de 80 000 ouĂŻghours auraient Ă©tĂ© forcĂ©s Ă  travailler dans ces usines entre 2017 et 2019.

Les ouĂŻghours envoyĂ©s dans des usines sont soit transfĂ©rĂ©s directement depuis les camps soit ce sont d’anciens dĂ©tenus qui sont ressortis. Quand se sont d’anciens dĂ©tenus, ils sont menacĂ©s d’ĂȘtre renvoyĂ©s dans les camps s’ils n’acceptent pas le job.

La vie dans ces usines ressemble beaucoup Ă  celle dans les camps. En effet, ils sont surveillĂ©s en permanence Ă  l’usine et dĂšs qu’ils sortent de l’usine ils ont des cours sur le communisme et sur l’histoire de la Chine. Parfois, les ouĂŻghours sont moins bien rĂ©munĂ©rĂ©s que leurs compatriotes.

27 usines utiliseraient de la main-d’Ɠuvre ouĂŻghour. Ces usines travaillent pour 82 marques mondiales dont par exemple Nike, Apple, Samsung, Victoria’s Secret, Zara, Toshiba, Volkswagen
 Certaines de ces marques ont rĂ©agi et ont arrĂȘtĂ© de collaborer avec les usines en question tandis que d’autres continuent aujourd’hui Ă  travailler avec celles-ci.

usine ouighour

Qu’en est-il de la lĂ©galitĂ© de ces camps ?

Depuis 2018, la Chine reconnaĂźt lĂ©galement ces camps. Elle les prĂ©sente comme des « camps de transformation par l’éducation » dans lesquels on apprend Ă  parler et Ă  Ă©crire le mandarin. La Chine a fait une forte propagande autour de ces camps, notamment Ă  la tĂ©lĂ©vision. Elle les prĂ©sente comme des lieux oĂč les conditions de vie sont excellentes et les tĂ©moins remercient tous le rĂ©gime de les avoir « sauvĂ©s ».La rĂ©alitĂ© est bien plus sombre.

Shawn Zang, Ă©tudiant Ă  Vancouver au Canada, Ă©tait l’un des premiers Ă  dĂ©couvrir et prouver l’existence de camps dans la rĂ©gion du Xinjiang. Il a dĂ©couvert ces camps en Ă©tudiant des documents officiels chinois disponibles sur internet. Ainsi, mĂȘme les documents officiels sont en contradiction directe avec la propagande du gouvernement.

Certains fonctionnaires chinois dĂ©noncent les actes du gouvernement en rendant publics certains documents prouvant les conditions de vie horribles dans ces camps. En 2017, 12 000 enquĂȘtes visaient des fonctionnaires ayant rĂ©vĂ©lĂ© la vĂ©ritĂ© sur les camps. Ces fonctionnaires sont poursuivis et le gouvernement fait en sorte qu’ils gardent le silence.

Les journalistes n’ont pas le droit de s’approcher trop prĂšs des camps. Des journalistes d’ARTE partis faire un reportage racontent avoir Ă©tĂ© suivis tout au long de leur voyage, empĂȘchĂ©s de filmer. Ils ont mĂȘme Ă©tĂ© arrĂȘtĂ©s par la police et ont subi un long interrogatoire. La Chine veut donc empĂȘcher la presse Ă©trangĂšre et les ONG de dĂ©voiler la vĂ©ritĂ© sur ces camps.

Il est trĂšs important de rappeler que ces camps vont formellement Ă  l’encontre des lois et des droits internationaux. De plus, la Constitution chinoise interdit Ă©galement ce traitement injuste et discriminatoire d’une population. La Chine agit donc en toute illĂ©galitĂ©. Tout le monde le sait, les preuves sont accablantes mais il n’y a pas de rĂ©elle sanction internationale. Pourquoi ?

 

Pourquoi il n’y a pas de rĂ©actions internationales ?

Comme je viens de te l’expliquer, il y a de nombreuses preuves et tĂ©moignages qui prouvent que la Chine ne respecte pas les droits internationaux. Pourtant, personne ne semble rĂ©agir et pire les actions de la Chine sont passĂ©es sous silence.

Seuls trois pays ont dĂ©noncĂ© publiquement les agissements de la Chine contre les ouĂŻghours. Ces trois pays sont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie. Les relations diplomatiques entre ces pays et la Chine sont dĂ©jĂ  tendues depuis assez longtemps et il n’est donc pas Ă©tonnant qu’ils aient dĂ©noncĂ© les actes du pays.

D’autres pays ont quant Ă  eux annoncĂ© leur soutien total Ă  la Chine dans sa lutte contre la radicalisation. C’est notamment le cas de la Russie, de la CorĂ©e du Nord, de l’Arabie Saoudite, des Philippines, de l’AlgĂ©rie
 Tous ces pays refusent de brouiller avec la Chine car ils ont beaucoup de liens Ă©conomiques avec le pays.

Ce silence et ce manque de rĂ©action s’explique par la puissance de la Chine. Personne ne veut se mettre Ă  dos une puissance dĂ©mographique et Ă©conomique aussi importante. Mais mĂȘme si les gouvernements ne veulent pas agir, toi tu peux agir.

En effet, chacun peut agir Ă  son Ă©chelle. Alors voilĂ  quelques idĂ©es d’actions qui pourraient faire la diffĂ©rence :

  • Signer des pĂ©titions. Si une grande partie de la population rĂ©clame une action forte contre la Chine, les gouvernements devront agir.
  • Partager l’information autour de toi. Beaucoup de gens ne sont mĂȘme pas encore au courant de ce qu’il se passe en Chine.
  • Demander Ă  ton maire de signer la charte de solidaritĂ© des maires. S’ils sont suffisamment nombreux Ă  la signer, le gouvernement rĂ©agira peut-ĂȘtre.
  • Boycotter certaines marques qui ont recours au travail forcĂ© des ouĂŻghours. Tu peux aussi leur envoyer un message pour leur demander des explications.

MĂȘme si Ă  ton Ă©chelle tu as l’impression de ne rien pouvoir faire, de ne pas pouvoir agir, tu as en rĂ©alitĂ© bien plus de pouvoir que ce que tu penses. Alors c’est entre tes mains !

Conclusion :

La situation en Chine est grave. Les usines sont bĂąties ou agrandies Ă  vitesse grand V et la situation ne fait qu’empirer. C’est Ă  nous tous, en tant que citoyens, de rĂ©flĂ©chir Ă  ce que nous pouvons faire pour que la situation s’arrange. J’espĂšre que cet article t’a aidĂ© Ă  mieux comprendre la situation et qu’il t’a motivĂ© Ă  agir !

VoilĂ  notre panoplie d’articles sur le sujet, on est sĂ»rs que tu vas trouver ton bonheur ✹💖
✅  Quiz d’actualitĂ© de la semaine: du 07 au 13 dĂ©cembre 2020 🌐 đŸ”„
✅  Conflit Chine / TaĂŻwan: tout ce qu’il faut savoir! đŸ’„ đŸ‹ïžâ€â™‚ïž
✅  Que se passe-t-il en BiĂ©lorussie? đŸ’„
 
❀  Cet article t'a plu ? Alors suis-nous sur Instagram et parle de nous Ă  tes amis !

🎬  Tu peux aussi t'abonner Ă  notre ChaĂźne YouTube pour dĂ©couvrir nos conseils en vidĂ©o !

✏  Envie de participer Ă  l'aventure ? Rejoins ici notre communautĂ© de rĂ©dacteurs et contribue Ă  la rĂ©ussite d'un tas d'Ă©tudiants !

💡  Et sinon, comme d'hab', tu peux nous poser tes questions sur l'article juste en-dessous !
Banniere Newsletter Hack Blog Version Mobile V3

Laurine Pollavini

Salut, je m’appelle Laurine ! AprĂšs une premiĂšre annĂ©e en classe prĂ©paratoire Ă©conomique j’ai dĂ©cidĂ© de me rĂ©orienter et de changer totalement de voie pour essayer de rĂ©aliser mon rĂȘve : devenir journaliste ! Je suis maintenant Ă  l’AcadĂ©mie de l’ESJ Lille, une super Ă©cole de journalisme et je suis en mĂȘme temps une licence d’histoire.

  • Cours particuliers Sherpas 8
    19€ /h
    Louise Étudiante à HEC
    5
  • Cours particuliers Sherpas 7
    22€ /h
    Karen Étudiant à Polytechnique
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 2
    18€ /h
    Lucie Étudiante à Sciences Po
    4.8
  • Cours particuliers Sherpas 6
    25€ /h
    Antoine Étudiant aux Mines
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 5
    16€ /h
    AngĂ©lique Étudiante Ă  l'ESCP
    5
  • Cours particuliers Sherpas 4
    24€ /h
    Lucie Étudiante à Dauphine
    4.7
  • Cours particuliers Sherpas 3
    21€ /h
    David Étudiant à Centrale
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 1
    15€ /h
    Saul Étudiant à la Sorbonne
    5
Besoin de bons cours particuliers ? Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.
Prendre un cours gratuit
Nos livres de méthodes !
  • Construire son systĂšme de travail
  • Les meilleurs hacks de productivitĂ©
  • Exceller dans chaque matiĂšre
  • Tous niveaux (LycĂ©e, PrĂ©pa, SupĂ©rieur)
DĂ©couvrir nos Livres
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-1
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-2
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-3
  • Cours particuliers Sherpas 8
    19€ /h
    Louise Étudiante à HEC
    5
  • Cours particuliers Sherpas 7
    22€ /h
    Karen Étudiant à Polytechnique
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 2
    18€ /h
    Lucie Étudiante à Sciences Po
    4.8
  • Cours particuliers Sherpas 6
    25€ /h
    Antoine Étudiant aux Mines
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 5
    16€ /h
    AngĂ©lique Étudiante Ă  l'ESCP
    5
  • Cours particuliers Sherpas 4
    24€ /h
    Lucie Étudiante à Dauphine
    4.7
  • Cours particuliers Sherpas 3
    21€ /h
    David Étudiant à Centrale
    4.9
  • Cours particuliers Sherpas 1
    15€ /h
    Saul Étudiant à la Sorbonne
    5
Besoin d'un bon prof particulier ? Fais-toi guider par un étudiant passé par une des meilleures écoles de France.
Prendre un cours gratuit
Tu veux réussir tes études ?
  • Construire son systĂšme de travail
  • Les meilleurs hacks de productivitĂ©
  • Exceller dans chaque matiĂšre
  • Tous niveaux (LycĂ©e, PrĂ©pa, SupĂ©rieur)
DĂ©couvrir nos Livres
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-1
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-2
  • Banniere-Livres-Sherpas-All-3
Progresse en cours avec nos profs particuliers et nos livres DĂ©couvrir Progresse avec nos profs particuliers et nos livres DĂ©couvrir