prendre confiance en soi

Prendre confiance en soi 🥳

Avoir confiance en soi, c’est primordial. Mais ce n’est pas simple. La confiance en soi ça ne se décrète pas. C’est le fruit de ton éducation, de ta famille, de ton réseau, de tes rencontres, de tes études, de ton boulot…énormément de facteurs participent à construire (ou à déconstruire) ce fragile sentiment.

Nous avons tous nos faiblesses : pour certains, ce sera la peur de parler en public. Pour d’autres, ce sera l’impression d’être nul(le) dans telle ou telle matière. Quand tu paniqueras en épreuves, d’autres ne seront pas à l’aise pendant un entretien… travailler sur toi et prendre confiance t’aidera aussi bien pour tes études (que tu sois au Lycée ou dans le supérieur) que pour le reste de ta vie.

Surtout, n’oublie pas, rien n’est jamais définitif. Si tu lis cet article, c’est certainement parce que tu as envie de trouver des solutions à tes peurs, et d’améliorer ta confiance en toi. Et ça tombe bien. Chez Les Sherpas nous avons plein de choses à te dire à ce sujet !

 

 

À bas l’autocensure ☠️

Nous accompagnons beaucoup d’élèves au quotidien. Force est malheureusement de constater qu’il existe une belle quantité d’autocensure sur les bancs des Lycées, des Universités, comme des Prépas. Et ça ne s’arrange malheureusement pas dans le monde professionnel…

D’après nos observations, le profil type des personnes qui n’osent pas se faire confiance partage bien souvent au moins l’un de ces critères : milieu social peu favorisé, genre féminin, vivant hors de Paris (ce dernier phénomène étant accentué plus la ville est petite). (Rien de nouveau du nous dira; des Sociologues comme Bourdieu ou des économistes comme Thomas Piketty l’ont déjà constaté).

Bref, que tu sois (ou non) dans ces critères, tu doutes de toi.

Ta petite voie intérieure questionne tes choix. Elle te murmure que ceci est « trop bien pour toi », ou que « non, ça tu n’en seras jamais capable ». Elle te fait trembler devant la difficulté, et t’encourage à rester confortablement vautré(e) dans ton canapé. C’est vrai qu’il est plus simple de faire l’autruche, de ne rien faire et de se saboter.

Pourtant, ce doute n’est qu’un sentiment. Et il découle de 3 choses :
– Des idées que tu te fais de tes capacités. (Indice : tu te sous-estimes !)
– Des messages négatifs qui t’assaillent au quotidien. (Spoil : on s’en fiche !)
– De la généralisation d’expériences négatives en pseudo-vérités. (Non, le monde ne s’acharne pas contre toi 😉)

Cette autocensure a des conséquences graves et souvent irréversibles en changeant (ou en bloquant) les parcours de personnes plus que capables. Sérieusement ? Tu mériterais un avenir médiocre, car ce serait écrit ? Tu devrais rater tes études, t’ennuyer pour avoir un bout de papier (i.e un diplôme), pour ensuite adopter un boulot qui ne te plaît pas, et passer le reste de ta vie à pleurnicher ?  Tu te dois d’agir ! 

Tu es au début de ta vie, tout est possible, que ce soit pour tes études, ta vie pro ou ta vie perso ! 🙌🏻

« Rien n’est possible si vous pensez que c’est impossible. Rien n’est impossible si vous pensez que c’est possible. » – Thomas J. Vilord

Méfie-toi des conseils et postures anodines ⚠

Parfois, cette petite voix intérieure devient extérieure : des proches, de la famille, des amis peuvent te tirer vers le bas. Tu es forcément déjà tombé sur quelqu’un comme cette prof de Maths qui avait rit au nez d’un de nos élèves, alors qu’il lui avait dit qu’il intégrerait HEC. « J’ai eu Centrale, et croyez-moi vous n’avez pas les capacités, surtout vu votre dernière note de DS ». Si ces propos sont terribles, criminels et castrateurs…🤬 (sachant que la Prépa HEC et la Prépa Scientifique c’est très différent…), mais il y a pire.

« Suis les règles, fais profil bas, ne prends pas de risques, attends ton tour, fais ce qu’on te dit, fais des compromis… »

Ce sont de terribles conseils.

Toutes ces phrases plus ou moins anodines, parfois dites avec méchanceté, mais souvent avec bienveillance, sont terribles. Insidieuses, elles se confronteront forcément à tes rêves et ambitions, qu’elle soient scolaires, personnelles ou professionnelles. De nombreuses personnes projetteront leurs succès, leurs fantasmes ou leurs échecs sur toi. À commencer par tes parents. Mais tu n’es pas eux. Tu es différent. Tu es toi.

« Tu ne peux pas. Tu n’as pas d’argent. Tu n’en es pas capable. Tu as vu comme tu es nul ? Tu n’as pas fait les bonnes études. Tu n’es pas assez beau. Tu n’es pas assez intelligent. Tu es trop petit. Tu n’es pas assez ceci, tu es trop cela…»

On s’en fout. Tu t’en fous.

Tu n’as pas besoin de demander la permission pour commencer quoi que ce soit. Tu vas apprendre. À partir de là, tu n’as pas besoin de croire les pseudo-vérités, ni les pseudo-conseils que te donnent des gens qui n’ont rien accompli eux-mêmes. Ces personnes qui jugent n’ont que peu d’importance. Ne les écoute pas. Leur autorité morale est bien moins grande que celle des gens qui ne jugent pas et qui vont t’encourager à réaliser tes rêves.

Admets ton potentiel ! 👨🏼‍🚀

À tous ceux à qui on a pu dire qu’ils n’étaient pas capables, c’est le moment pour nous de vous dire haut et fort qu’il est possible d’atteindre vos rêves. Ce blog est là pour ça. 💪🏻🔥💖

Personne n’a le droit de définir pour toi ton ambition. Personne ne peut te dire qui tu es ou ce que tu vas devenir. Personne ne peut décréter que tu es capable ou non. Tout cela t’appartient, à toi et à toi seul(e).

  • Commence donc par lister tes qualités et tes talents, tout ce que tu sais faire. Passe ensuite à tes réussites passées, petites ou grandes. N’atténue aucun de ces points, ne les juge pas.
  • Ensuite, liste objectivement tes défauts et tes faiblesses, sans t’accabler. Ce n’est certainement pas aussi grave que tu le penses, on a toujours tendance à faire des généralités. Surtout, tu es là pour les corriger : ça devrait aller !
  • Considère enfin tes buts, tes ambitions, tes objectifs et tes rêves. Envisage les différentes options que tu as sur la table pour y parvenir. Tous les chemins mènent à Rome, il y a forcément plusieurs façons d’y arriver, et dans tous les cas, cela se fera par étape, marche après marche. Tu es capable !

Avec du recul, tu devrais constater que ta situation n’a rien de catastrophique. Prends confiance en toi : tu as beaucoup de cartes en main ! 😊

Les 3 grands principes de la confiance en soi 🙌🏻

Il n’y a en réalité pas d’autres barrières que celles que tu as pu construire dans ta tête. À la fin, ce qui compte, c’est uniquement ce que tu fais. La différence entre tes rêves et ton quotidien se résume donc en un seul mot : ton travail.

À partir de maintenant, promets-toi  :

  1. De te battre pour réaliser tes rêves, buts et objectifs, même en avançant par petits pas.
  2. De faire toujours tout ce qui est en ton pouvoir pour réussir les actions que tu entreprends.
  3. De ne plus t’inquiéter de réussir ou de rater, et de toujours prendre les choses avec le sourire…en faisant mieux la fois d’après !

En suivant ces 3 principes, tu vas progressivement apprendre à te faire confiance. Ce sera le début du nouveau toi !😉

« C’est la curiosité, l’obsession et la simple persévérance qui m’ont conduit à mes idées. » – Albert Einstein.

prendre confiance en soi
C’est comme ça qu’on a envie de te voir !  😍🥳

Le doute et l’échec sont normaux. Ce qui compte c’est la persistance 👑

On espère t’avoir déjà remonté le moral et donné des pistes pour avancer !

Mais voilà, tu ne vas pas t’arrêter de douter. Douter est même recommandé. Se poser des questions, c’est ce qui évite de faire des bêtises et de foncer droit dans le mur. Douter, cela n’implique pas de tout remettre en cause à chaque fois ! Pas besoin de grande révolution copernicienne. Des petits ajustements progressifs fonctionnent bien mieux.

Nous sommes lucides, tu restes humain(e), malgré tout ce que nous nous sommes déjà dit, tu pourrais avoir envie de lâcher prise…

Tu vas commencer à faire des efforts. En cours de route, tu seras forcément amené(e) à rencontrer des difficultés. Surtout, ne sabote pas tes premières avancées ! Rater (consciemment ou inconsciemment) pour te persuader que tu n’es pas capable est la meilleure façon de t’enfermer dans tes échecs. Avec ce type de prophéties autoréalisatrices, tu ne feras qu’entretenir ton manque de confiance en toi.

🛑 Bref, ne tombe pas dans le panneau ! 🛑

On a parlé de Rome tout à l’heure, Paris ne s’est pas non plus construite en un jour ! La clef est et sera toujours la persistance. Blinde-toi contre l’échec et ne t’autorise pas à baisser les bras.

L’échec fait partie de la vie : donne-toi le droit à l’erreur pour en tirer des enseignements. Si tu rates, tant mieux : prends les choses avec le sourire, apprends, et recommence, différemment, et en mieux, sans rien lâcher. Ne te décourage pas !

Bien sûr, pour construire ta confiance, tu vas avoir besoin de victoires, petites et grandes. Pour cela, nous allons t’aider à te fixer des objectifs, progressivement, mais sûrement. Ce sera l’objet d’un prochain article.

Fais-toi confiance, et hauts les coeurs, tu vas y arriver ! 💪🏻🎉

« Le succès consiste à aller d’échecs en échecs avec enthousiasme. » – Winston Churchill.

Un sacré chic type ce bon vieux Winston…😏🎩

 

Cet article t’a plu ? Tu as des questions ou des idées à partager ? Fais-le en commentaire ou directement par mail à hello@les-sherpas.co, nous répondons à tout le monde ! 💖

Etienne Porche

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et cofondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, trois 20/20 en ESH, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo et développement personnel. Je me bats tous les jours chez pour construire une éducation moderne et humaine pour tous ! 🔥💖

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (33 votes, moyenne: 4,76 sur 5)