Livres à ficher

Comment ficher un livre en Prépa ou au Lycée ?

Pour commencer, que lire en Prépa ?

Avant d’investir tes précieuses heures pour ficher un livre, aussi formidable et chaudement recommandé par un professeur soit-il, nous commencerons par te conseiller de te poser l’utilité de ta future lecture. Car, sauf à analyser et ficher un livre, il est illusoire de penser que l’on pourra parvenir à se souvenir de l’essentiel du contenu au delà de 3 mois.

Toute lecture bien faite est forcément un investissement en temps, que tu te devras de rentabiliser.
Il existe donc peut-être des chemins de traverse pour t’éviter une lecture par forcément très rentable : on pense par exemple à la collection des Profils d’une oeuvre qui pourra largement te pré-mâcher ton travail…parfois une lecture et un fichage de Wikipédia peut aussi largement faire l’affaire.

À toi de voir !

Axiome phare : La lecture est est une tâche active et non passive.

Si on fait une analogie avec le baseball, c’est comme si le receveur (= lecteur) devait faire un effort pour comprendre ce que le lanceur (= auteur) essaie de transmettre quand il envoie la balle. Tu ne deviendras un bon receveur que si tu connais les règles du jeu et tu te forces à pratiquer le sport. Tu ne peux donc pas lire des bouquins pour la prépa, comme tu le ferais avec des lectures « détente ».
Commençons donc par t’expliquer le b.a.-ba.

Que faire avant de ficher un livre ?

Lecture élémentaire : Commence par être sur de comprendre la grammaire, le vocabulaire et les concepts de base utilisés dans le livre. Si cela peut paraître trivial, on se retrouve souvent face à des textes compliqués en prépa qu’il faut disséquer avant d’en comprendre véritablement le sens (#Contraction). Or, si tu ne comprends pas ce que les phrases communiquent, il te sera difficile de tirer la substantifique moelle de tes lectures.

Lecture d’inspection : Commence par rapidement parcourir l’ouvrage pour vérifier qu’il mérite d’être examiné de plus près. Regarde le titre, la table des matières, le texte de l’éditeur. Puis passe aux chapitres et aux paragraphes qui pourraient t’intéresser en les lisant rapidement grâce à la technique de lecture rapide. Si cet échantillonnage est concluant, tu peux alors passer à la suite.

Comment analyser et ficher un livre ?

Tu vas donc procéder régulièrement à des lectures analytiques.

0. Commence par te munir d’une fiche Bristol ou ouvre un nouveau document sur ton ordinateur. Et commence à lire.

1. Pour commencer, analyse le type de livre, puis le thème principal et le but de l’auteur.Normalement, tu as l’habitude, mais sait-ton jamais : Pour classer l’oeuvre, regarde ses propriétés superficielles, comme la langue qu’il utilise ou simplement son titre. Par exemple, un livre de méthodologie contiendra probablement des formulations de conseils, et sera très structuré, tandis qu’un livre portant comme titre le déclin de l’empire romain sera un livre d’histoire, alors qu’un Roman sera structuré en chapitre… Bref, on ne va pas plus s’étendre sur ce point, tu vois ce qu’on veut dire !

Cette étape est clairement faisable en même temps que la Lecture élémentaire et la Lecture d’inspection.

C’est à ce moment là que tu vas titrer ta fiche, et mettre les éléments essentiels du livre, type, auteur, intrigue ou thèse principale.

2. Tu vas maintenant commencer à bien avancer dans ta lecture.
Il s’agit maintenant pour toi de noter la structure au fur et à mesure qu’elle se dévoile au fil des pages. Si des moments valent le coup d’être marqués, tu peux corner la page, ou plus respectueusement mettre un post-it ou un marque-page pour y revenir ensuite. N’hésite pas à souligner ou stabiloter les passages vraiment essentiels. Cela te fera aussi gagner du temps. Et non, on ne souligne pas toute une page, car tout n’est pas important … oui on sait, c’est quand même tentant.🙂

Ton objectif pendant ta lecture consiste à relever le fil directeur du livre aussi fidèlement que possible, pour t’imprégner à fond de la pensée de l’auteur, et la ficher. Tout ces mouvements et rebondissements vont figurer sur le recto de ta fiche.

3. Tu as fini de lire ! Finissons ta fiche.
Il va maintenant s’agir pour toi de revenir à toutes les pages que tu as pu marquer, pour ensuite inscrire sur ta fiche la substantifique moelle des idées énoncées. Cela se fait au verso de ta fiche, et c’est toute la partie qui traite des idées principales énoncées par l’auteur. À la fin de ta lecture et de ton fichage, tu dois récupérer une fiche recto-verso aussi synthétique que possible.

Quelques astuces pour la route !

Soit synthétique : le mieux est l’ennemi du bien !
Évidemment, si le livre est très long et/ou très riche, tu peux aller au delà d’un format aussi réduit, mais d’expérience c’est le fait que tes fiches soient synthétiques qui va rendre cette méthode efficace, car tu l’utiliseras sur une base régulière, sans que cela soit fastidieux, et surtout, il t’arrivera de relire tes fiches. C’est bien plus dur avec des fiches de 6 à 8 pages chacune.

Bien-sûr,n’oublie pas de faire preuve de sens critique !
Dans un essai ou des livres techniques, le livre traduit la pensée de l’auteur. Même si tu peux adhérer totalement ou partiellement à la pensée énoncée. Tu dois garder une distance critique avec le texte pour te construire ta propre opinion.N’oublie pas non plus de prendre en compte qui est l’auteur. Tu peux donc mettre des commentaires au sein de ta fiche, cela t’aidera quand tu la reprendras après quelques mois.

Etienne

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo. C'est pour cela que je partage mon savoir à de nombreux étudiants depuis 2014 !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (4 votes, moyenne: 5,00 sur 5)