objectifs

Comment fixer ses objectifs en Prépa ?

« Un objectif sans plan s’appelle un voeu.  »
– Antoine de St Exupery

Si tu lis cet article, il est probable que tu n’aies jamais vraiment travaillé avec beaucoup d’intensité. Le travail est pourtant la clef pour atteindre des objectifs.

Puisque nous allons justement t’apprendre à fixer des objectifs, cela vaut le coup de se mettre d’accord au préalable sur une composante essentielle de ton travail : Qu’est-ce qu’une heure de travail efficace ?

Pour nous, la réponse est assez simple :

C’est une heure pendant laquelle tu n’as pas levé la tête de ton bureau, et où tu as abattu une quantité substantielle de boulot. C’est une heure où tu n’as pas pensé à autre chose. C’est une heure où tu n’as pas papillonné. C’est une heure de pure efficacité.

Cette notion de quantité substantielle de travail est importante.

Elle sera amenée à varier pendant ta prépa, en fonction de la matière, de ton niveau, et de ton avancement. Plus tu vas avancer, plus tu devras être exigeant(e) avec toi même en rehaussant progressivement tes objectifs : une heure de travail de début de bizuth n’a rien à voir en terme de productivité avec un heure de fin de Carrée, ou mieux, avec une heure de fin de Khûbe.

Maintenant que nous sommes d’accords sur l’unité qui permet la réalisation de tout objectif, tu vas pouvoir te fixer des objectifs réalistes, et t’évaluer en les accomplissant, à l’aide des méthodes qui suivent.

La Méthode SMART

Chez les Sherpas, nous préconisons et enseignons la méthode SMART.
C’est un excellent outil qui te permettra de suivre des objectifs pertinents et susceptibles de te faire vraiment avancer.

Tous les objectifs que tu vas te fixer doivent être :

S for Specifique —> Tout objectif doit être clair et spécifique, sinon tu ne seras pas en mesure de concentrer tes efforts ou de te sentir vraiment motivé pour y parvenir. Réponds aux questions suivantes: Quand, Quoi, pourquoi, où et qui.

M for Mesurable—> Mesurable signifie ici que tu peux valider ou non la réalisation. As-tu atteint l’objectif ? Oui ou non ? À combien de % dans le pire des cas ? C’est aussi simple que cela ! L’évaluation des progrès t’aide à rester concentré, à respecter tes échéances et à ressentir l’excitation de l’avancement lorsqu’on obtient des résultats.

A for Ambitieux —> Ton objectif doit mettre à rude épreuve tes capacités tout en restant réalisable. D’où la question de l’ambition que tu te fixes à chaque fois.

R for Réel —> Ton objectif doit absolument être axé sur les résultats et non pas sur les activités, donc pas abstrait, réel, concret.

T for Temporel —> Ton objectif doit être lié à un calendrier qui crée un sens pratique de l’urgence, ou qui crée une tension entre la réalité actuelle et la vision du but. Sans une telle tension, tu auras plus de mal à te battre pour atteindre tes objectifs. C’est un des nombreux intérêts du planning. Cela veut aussi dire que tu as toujours besoin de te chronométrer dans ce que tu fais, sous peine de ne pas respecter l’équilibre entre tes différents objectifs. À l’heure, c’est l’heure, quand c’est plus l’heure, c’est plus l’heure. Pas de dépassement, objectif fini ou non.

Quelques exemples d’objectifs

Dire « je fais des exercices de Maths ce soir » n’est pas un bon objectif.

Ce n’est pas spécifique, ni mesurable, c’est peut-être réalisable, mais c’est une activité et non un résultat, enfin, il n’y a pas de limite de temps. La bonne façon de le formuler sera de dire : « De 17h à 20h, après avoir appris mon cours de Maths en 1h, je fais les exercices 21, 22, 23, 24 p 234 en 2h ». On est bien sur du spécifique, du mesurable (les exos seront faits ou non), 4 exercices en 2h cela semble réalisable, nous avons une activité annexée à des résultats, et évidemment, il y a un temps spécialement prévu pour.

Note d’ailleurs la subdivision d’une période de temps un peu longue (3h), en deux objectifs intermédiaires. Mieux vaut décomposer en petite étapes tous tes objectifs importants. Cela permet de mesurer plus finement ton avancée, tout en étant aussi plus motivant, car tu vas pouvoir cocher plus régulièrement des choses sur ta check-list.

La méthode des Post-Its

En parlant de check-list…

Si tu nous lis régulièrement, tu as sûrement construit un planning, où tu as décidé d’un équilibre global pour ton travail.

Il s’agit maintenant de te dire au quotidien ce que tu vas faire dans les heures de travail que tu as bloqué. De cette manière, nous respecterons à la fois un équilibre général, tout en restant flexibles en cas d’imprévus, car tu définiras tes objectifs intermédiaires au quotidien.

Chaque soir au moment où tu fermes tes cahiers :
– Munis toi d’un Post-it.
– Regarde les matières qui figurent dans ton planning.
– Puis, en utilisant la Méthode SMART fixe tes objectifs pour chacun des créneaux. N’hésite pas à les subdiviser en objectifs intermédiaires allant de 30min (en langues notamment), à 1 ou 2h.
– Réitère cette expérience tous les jours.
– Range tes affaires avant de passer à autre chose.

Voici quelques exemples de tâches que tu pourrais mettre sur ton Post-it:
– Faire l’exercice 1 des maths Edhec 2018 (2h) + Ex 28 & 29 de la liste d’exos (1h)
– Faire 10 phrases de thème grammatical en espagnol (30min)
– Ficher mon cours d’ESH de la page 12 à la page 20h (2h).

Ce sont ces petites habitudes qui feront une énorme différence !

Besoin de plus de Méthodes ?

Tu peux retrouver tous nos méthodes intégralement expliquée en vidéo dans notre Masterclass. L’objectif de la Masterclass de Méthodologie est simple : te faire gagner une à deux années de prépa en te mettant directement au niveau méthodologique des meilleurs candidats aux concours. La méthode est structurée en trois piliers : nous commencerons par t’aider à construire ton système de travail en t’expliquant comment avancer au quotidien. Puis nous te dirons comment travailler précisément chaque matière. Enfin, puisque tu seras parfaitement organisé(e), il seras temps de te donner nos méthodes pour exceller à chaque épreuve du concours. Cerise sur le gâteau, le premier cours de la Masterclass est gratuit, il te suffit de t’inscrire !

Etienne

Ancien de Franklin & Commercia, élève à l'ESCP et co-fondateur des Sherpas. Passé de minor à Major pendant ma prépa, je suis passionné par l'éducation et fan de méthodo. C'est pour cela que je partage mon savoir à de nombreux étudiants depuis 2014 !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, moyenne: 5,00 sur 5)