Etudes : Comment te relever après avoir raté tes examens ? 😱

rater examens partiel bac concours

En général, on parle souvent de l’avant examens : il est assez facile de trouver des conseils pour bien s’organiser, et les préparer… mais une fois les examens passés et …. raté, il n’y a plus personne ! 😭

Oui, c’est frustrant, oui ce n’est pas facile. Eh oui, de mauvaises surprises de ce genre peuvent arriver à tout le monde. Voici notre petit mode d’emploi pour t’aider à te remettre en selle ! Allons-y, c’est parti ! ✨

Soit bienveillant(e) avec toi-même 😭 ➡️ 😇

👉🏻 Les ratages, accidents et autres catastrophes arrivent, et même aux meilleurs d’entre nous. Oui, tu as eu de mauvaises notes, non, tu n’es pas nul(le), et oui, tu vas-y arriver !

Au Lycée, le niveau augmente tous les ans à partir de la Seconde, et c’est encore pire après le Bac et le passage dans le Supérieur où la marche est juste très grande à l’université et ÉNORME en Prépa.

Il est  100% normal de rencontrer des difficultés dans une matière où tu es moins à l’aise, ou même dans de nouveaux sujets que tu commences à peine à découvrir !

Les barèmes sont aussi plus difficiles : non, on ne t’a pas enlevé ton cerveau, l’échelle de notion a simplement changé. Ton ancien 15/20 devient un 12 par exemple…et en Prépa il devient…un 6. C’est comme si tu passais d’une échelle en degrés Fahrenheit à une échelle en Celcius !  Oui, ça apprend l’humilité, mais c’est une très bonne chose, car cela va aussi t’apprendre à bien travailler ! 💪🏻

À partir de là, relativise. En Prépa j’ai pu enchaîner tellement de sales notes à mes débuts que j’en suis vite devenu insensible. Au bout de quelques mois, un 5/20 me faisait rire, car je faisais directement la conversion avec notes au Lycée, et je me voyais progresser.

👉🏻 Il faut bien comprendre qu’avec un barème plus dur, les petites progressions ont encore plus de valeur. Une progression de 0.5 point en Prépa équivaut à +2 ou +3 points au Lycée par exemple. Dans tous les cas, les progrès prennent du temps : sois patient(e) !

 

Paris ne s’est pas fait en un jour !

 

Comprends tes erreurs… 🧐

👉🏻 Bref. Inutile de te flageller, c’est contreproductif. Prends plutôt le temps de comprendre ce qu’il s’est passé, et pourquoi tu as rencontré des difficultés. Tu prendras ensuite des mesures pour que ça aille mieux.

👉🏻 Que ce soit très clair, faire des erreurs est 100% normal et fait partie du processus d’apprentissage (si tu nous lis régulièrement tu le sais, on le répète souvent, et sinon tu devrais nous lire plus souvent 😉) ce qui n’est pas normal, c’est de ne pas faire de diagnostic, et/ou de refaire plusieurs fois la même erreur. 

👉🏻 En cas de contre-performance y a 3 possibilités qui peuvent se combiner pour expliquer tes mauvaises notes :

  • Tu n’as pas compris les attentes des correcteurs, tu n’as pas intégré les codes des examens :  Résultat des courses, tu es à côté de la plaque, tu ne rentres pas dans le moule et forcément tu n’as pas une bonne note. C’est la raison n°1 des mauvaises surprises : on pense bien faire, et les résultats sont l’occasion d’un difficile retour à la réalité.
  • Tes connaissances étaient trop fragiles :  tu as travaillé (ou pas), mais dans tous les cas, devant ton sujet tu ne savais pas quoi faire. Démuni(e), tu as en plus stressé, cf. le point suivant.
  • Tu as stressé pendant les épreuves et tu es parti en vrille : Tu avais sûrement tout ce qu’il fallait pour bien faire les choses, mais tu as stressé avant l’épreuve et donc tu as perdu tes moyens.  Autre option, ça allait avant de commencer, mais tu as pris peur devant une difficulté et tu as stressé.

C’est le moment où tu vas jouer à Sherlock ! 🔎

…Et tires-en des leçons en adaptant tes méthodes 🗓

Maintenant que tu sais ce qui a cloché, tu peux faire mieux.

  • Si tu n’as pas compris les attentes des correcteurs : tu manques de méthodes. Ce Blog est là pour t’en donner ! Peu importe ta filière, peu importe ton niveau, on aura des articles pour t’aider, et si ce n’est pas encore le cas, il suffit de nous écrire à hello@les-sherpas.co pour nous donner une idée ! 🙂
  • Si tes connaissances sont trop fragiles : il y a un problème avec ton travail. Comme dit plus haut, le niveau augmente tous les ans. Pour compenser, tu as trois options : plus travailler (1), mieux travailler (2), ou les 2 ! Pour repartir du bon pied, organise mieux ton travail, travaille plus (cela te permettra d’être tranquille avec toi même, tout en ayant plus de temps pour assimiler les connaissances) et travaille très efficacement en étant 100% concentré(e). Tu n’es pas payé(e) à regarder les mouches voler à ton bureau !
  • Si tu as stressé pendant les épreuves : Tu vas devoir travailler sur ta confiance en toi et apprendre à gérer ton stress, tout en travaillant aussi les deux points précédents. Franchement, tu ne peux pas te mettre dans des états terribles avant un bac blanc, un partiel, ou un concours, qu’est-ce que ce sera dans ta vie professionnelle sinon ??? 😉

👉🏻 Sois prêt(e) à travailler d’arrache-pied pour inverser la tendance : tu as du pain sur la planche ! Un examen raté n’a rien de définitif, mais cela peut avoir de mauvaises conséquences sur ton dossier scolaire, que ce soit au Lycée, en Prépa ou à la Fac.

👉🏻 Essaie vraiment de trouver de nouvelles méthodes qui vont t’aider à avancer. D’expérience, la Méthode est le premier levier que tu peux actionner pour te faire avancer, et c’est aussi ce dont manque la majorité des gens !  À volume de travail égal, tu peux devenir deux à trois fois plus efficace en utilisant des méthodes astucieuses, c’est énorme en termes de gains de productivité ! Et quitte à se répéter, on est là pour t’aider !

 

Souviens-toi de tes succès, et positive 💪🏻

Bon, on te le redit,  tu n’es pas nul(le) ! Il n’y a aucune raison pour que tu continues à avoir de sales notes si tu prends des mesures pour faire changer les choses.

👉🏻 Preuve en est, tu as aussi de belles performances à ton tableau de chasse ! Et tu as forcément déjà fait quelques mauvaises perfs, et tu t’en es relevé(e) ! Tout ça pour te dire que les échecs comme les succès font partie du chemin. Si on réussissait tous le temps, la victoire n’aurait aucun intérêt. C’est aussi parce que cela demande des efforts et qu’il faut parfois échouer avant de gagner que la réussite est si belle !

👉🏻 D’ailleurs, qu’avais-tu fait à l’époque pour te remettre en selle ? Il y a peut-être des idées à réutiliser ! 🙂

👉🏻 Dans tous les cas, focalise-toi sur tes succès, positive et sois optimiste ! Tu éviteras de ressasser et tu seras d’autant plus vite à l’action pour que ces difficultés soient de l’histoire ancienne : avec du travail intelligent, tu es capable de faire des petits miracles, ça ne fait aucun doute ! 😊

 

Success consists of going from failure to failure without loss of enthusiasm – Winston Churchill

 

Ne te mets pas (trop) de pression 😱

C’est vrai que certaines personnes réussissent mieux sous pression. Quand on sait gérer son stress, il agit comme un boost qui nous rend meilleurs pendant le temps des épreuves. Mais justement, ça s’apprend. Et pour que ça soit possible, il faut déjà avoir une relation positive avec ton stress.

👉🏻 Te mettre plus de pression après cet échec est la meilleure solution pour te faire stresser ad vitam aeternam et te traumatiser (au sens propre). Tu obtiendras le résultat opposé : tu auras une boule au ventre, tu dormiras mal, tu seras fébrile et tu rencontreras des difficultés pour te concentrer… cela ne va rien arranger !

👉🏻 Relativise, et lâche prise ! On est réalistes, on sait très bien que tu ne vas pas réussir à faire disparaître tout ton stress, et c’est normal ! L’idée, c’est plutôt de t’aider à l’apprivoiser pour qu’il devienne ton allié. Pour cela, reviens sur les points précédents : si tu es bienveillant avec toi, si tu analyses et tire des leçons de te erreurs, et si tu positives, ton stress sera sous contrôle et il deviendra positif.

 

Remets-toi au boulot et n’aies pas peur de demander de l’aide !

Si jamais tu as du mal à t’en sortir, il n’y a aucun problème à te faire aider !

  1. Si tu as encore le moral dans les chaussettes après tout ça, lis cet article, tu vas grave relativiser !
  2. Va voir le ou les professeurs avec qui tu as eu de mauvais résultats pour demander des conseils. Ils pourront te dire plus clairement ce qui n’allait pas !
  3. Et si tu ne vois pas trop comment tu peux t’en sortir, ou que tu veux aller plus vite, tu devrais prendre un Sherpa pour t’aider. On étudie tous dans les meilleures universités et Écoles de France, et on a vécu la même chose que toi. L’un de nous pourra forcément te donner un coup de main, peu importe la matière ! 😉

Voilà, c’est fini : Si tu suis ces conseils, tu feras mieux la prochaine fois !

Après cet échec, tu ne dois pas paniquer, au contraire, tu dois te concentrer sur la suite. La meilleure réaction à avoir consiste à te servir de ce moment comme d’un carburant pour avancer, plus vite et plus loin ! Tu vas faire tout ce qui est en ton pouvoir pour avoir l’esprit tranquille et réussir la prochaine fois !

 

Comme Rocky, tu vas réussir à te relever ! 💪🏻🥳

👉🏻 Tu vas te prouver à toi-même que tu es capable de rebondir. C’est le moment de te prouver que tu peux faire mieux et que tu vas te dépasser comme jamais ! You Will do it ! 

✅ Tu veux continuer ta lecture ? Lis notre article sur « Comment réussir sa vie ? » 💫

 

C’est quand les temps sont durs que les durs avancent – Franklin Delano Roosevelt.

 

 
❤️ Cet article t'a plu ? Alors parle de nous à tes amis, c’est la meilleure manière de nous renvoyer l’ascenseur 💫 Et comme d'habitude, tu peux nous poser tes questions en commentaires ou directement à hello@les-sherpas.co 🥳

Corentin Babaud

Ancien Dauphinois, diplômé d'ESCP Europe, ami des Sherpas et prof particulier depuis 2012. Passionné de développement personnel et de bien-être, j'aime aider les gens à grandir et avancer dans leur vie, à grands coups d'optimisme et de pragmatisme.

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (64 votes, moyenne: 4,94 sur 5)