La rentrée à Sciences Po 🎓 [Témoignage]

Sciences Po Aix

Après tant d’articles sur la préparation aux concours d’entrée de Sciences Po, il est maintenant temps de voir le fonctionnement intérieur de cette grande école. En tant que nouvelle 1A (étudiante en 1re année dans le jargon), je me suis aventurée dans les couloirs de Sciences Po Aix pour te décrire mes premiers pas dans cette nouvelle vie. Allez viens, découvrons cette école ensemble !

Et si tu n’as pas encore lu nos autres articles sur Sciences Po et les concours d’IEP (IEP Paris, IEP Bordeaux, etc), les voici ✨💖
✅ Notre article de présentation des Instituts d’études politiques : Sciences Po, c’est quoi ? 🤔
✅ Notre article sur les changements dans les concours Sciences Po 📝
✅ Nos conseils pour se préparer aux épreuves de Sciences Po ! 👊
✅ Et enfin, cerise sur le gâteau, les petits secrets pour réussir les concours d’IEP 🍒

Si tu veux savoir de manière plus formelle comment se déroule les études en IEP, je te conseille d’aller voir le site internet qui lui est propre. Cet article sera plutôt une manière de te partager mon témoignage pour que tu puisses avoir l’un des points de vue que l’on peut se faire de Sciences Po.

La rentrée au collège universitaire de Sciences Po : un « back to school » pas comme les autres 😎

Rentrer à l’institut d’études politiques : un saut vers l’inconnu ! 🙌

Derniers préparatifs, le moment du départ approche et les cartons sont prêts à être chargés dans la voiture qui me conduira vers une nouvelle vie.

Jusque là, ce n’était pas difficile de savoir à quoi s’attendre : le même frisson juste avant l’affichage des listes de classe, la découverte du prof principal, l’emploi du temps (le moment que tout le monde attend avec impatience et redoute tout à la fois) et le discours de rentrée pour dire que l’année qui commence est cruciale et qu’il faut prendre dès le début les bonnes habitudes…

Mais cette fois-ci, c’est le grand saut dans l’inconnu : une nouvelle ville, de nouvelles rencontres, de nouveaux cours, et puis tous les plaisirs et les déboires de la vie étudiante.

En mode nouvelle école pour une nouvelle vie 🔥

Trouver un appart dans une nouvelle ville 🏢

Premier changement et non des moindres : le logement que j’ai dû trouver pendant les vacances. Pour tous ceux qui changent de ville et qui habitent trop loin de leur école pour rentrer tous les soirs chez eux, c’est le parcours du combattant qui commence.

Entre les résidences CROUS, les foyers, les appartements (meublés ou non), la colocation ou la chambre chez l’habitant, il est parfois difficile de s’y retrouver… Voici les pour/contre de chaque option avant de te lancer :

L’appart de rêve en plein centre-ville, à deux pas de l’école

Si tu veux participer activement à la vie étudiante (les associations et les soirées entre autres), il vaut mieux prendre un logement à proximité de ton école. Ce sera beaucoup moins compliqué pour les allers-retours et les fins de soirée à 3h du mat ! En plus, tu pourras rentrer chez toi à midi pour manger tranquillement les bons petits plats que tu auras préparés et tu pourras te reposer au calme entre deux cours (ce qui est franchement pratique lorsque tu as 2h voire 4h de trou entre 2 TD)

En revanche, les loyers grimpent vite dès que tu cherches un appart suffisamment spacieux (oui, je sais que tu vas chercher en priorité un 30 m2 minimum mais bon, il faut savoir faire des concessions…) et à proximité, voire au coeur du centre-ville. C’est pourquoi il ne faut ni viser trop haut pour un premier appart (problème de budget), ni se résigner à prendre un appartement miteux.

En effet, les arnaques sont courantes dans le milieu de l’immobilier. Attention, donc, aux appartements au dernier étage sans ascenseur et sans fenêtres… Il faut aussi prendre en compte le bruit du voisinage et de la rue en contrebas car certains appartements mal isolés peuvent vite devenir invivables.

HEY, ON PROPOSE AUSSI DES COURS PARTICULIERS AU LYCÉE 👇

 

La coloc, entre risques et choix de rêve

Si tu as du mal à quitter le cocon familial et que tu as besoin d’avoir de la compagnie, ou tout simplement que tu veux profiter d’un appart un peu plus grand sans ruiner tes parents, la coloc peut être un bon compromis entre la chambre en résidence étudiante et l’appart en solo. En plus, cela te permet de partager certains frais (comme l’abonnement pour une box wifi, l’assurance habitation et même pourquoi pas certains produits indispensables comme le papier toilette ou le liquide vaisselle)

Attention à la suroccupation – tout le monde n’a pas forcément les moyens de loger seul dans un 25m² et on est vite tenté de faire une colocation dans un appartement trop petit. L’occupation maximum autorisée par mètre carré, c’est 1 personne pour 9m², 2 personnes pour 16m². Sinon, c’est un marchand de sommeil.

✅ / ❌ Évidemment, l’un des risques de la coloc est la mauvaise entente entre les colocs ou même le fait de ne pas être sur la même longueur d’onde par rapport

  • au rythme de vie (étudiant/jeune actif par exemple, ce qui influence considérablement le temps de travail et les heures de lever/coucher)
  • à la personnalité (rangement, calme…)
  • aux goûts et aux activités (par exemple, un(e) musicien(ne) implique des exercices réguliers toute la semaine, un(e) sportif(ve) de haut niveau rentrera probablement plus tard le soir à cause de ses entraînements pendant la semaine)

Mais d’autre part, tous ces éléments peuvent être source de dynamisme au sein de la coloc et peuvent permettre d’apprendre à connaître des personnes qui ont un profil très différent des amis habituels. A titre d’exemple, je suis moi-même en coloc avec des filles que je ne connaissais pas du tout ; l’une est musicienne au conservatoire et l’autre est en alternance dans une école de danse.

Et au final, tout se passe à merveille car c’est l’occasion de partager des expériences différentes et de faire connaître aux autres de nouvelles activités et de construire des projets communs.

Toi et tes potes emménageant dans votre nouvel appart’ !

La chambre étudiante en résidence

Au CROUS :

Ces chambres sont très intéressantes au niveau du prix et généralement bien placées (près du centre-ville). C’est aussi l’occasion de rencontrer d’autres étudiants et de profiter d’une ambiance agréable en étant entouré de personnes venant de tous les coins de France (voire même de l’étranger).

Tu peux donc te faire des potes qui étudient dans un autre domaine que le tien et être plus ou moins “encadré” par le CROUS, dans le sens où tu t’évites les déboires des proprios et les mauvaises surprises après l’arrivée dans un nouvel appart.

Par contre, il faut déjà en bénéficier, ce qui n’est pas évident, et il faut en plus que l’administration fonctionne correctement. Et puis selon la chambre et le bâtiment, tu peux tomber sur des voisins plus ou moins bruyants. D’ailleurs, si tu choisis une chambre au rez-de-chaussée, pense à bien fermer les fenêtres en sortant et éventuellement à installer des rideaux pour éviter que tout le monde regarde chez toi en passant devant ta fenêtre.

Dans une résidence privée :
Ces résidences ne sont pas forcément réservées aux étudiants donc les places sont limitées et les loyers sont assez élevés. La raison? Tu ne payes pas seulement ton appart, mais aussi l’accès aux salles de sport, à la piscine privée, la bibliothèque et que sais-je… Certes, le cadre de vie est idéal mais n’est peut-être pas non plus très propice aux études.

Il existe également deux autres solutions de logement : la chambre chez l’habitant (généralement des seniors mais pas toujours) et les foyers (catholiques et laïcs).

Envie de plus de contenu sur la vie étudiante et la colocation ?
✅ Viens tenter notre test de personnalité : Quel type de coloc es-tu ? 🔥
✅ Et découvre nos conseils pour apprendre à gérer ton budget étudiant 💰

D’autres conseils d’ordre pratique à l’entrée dans un appart :

  • Fais très attention à l’état des lieux d’entrée – on est tellement content de rentrer dans notre appartement qu’on en oublie que le propriétaire a marqué que ce mur taché ou abîmé est « Neuf » sur l’état des lieux d’entrée. Le problème, c’est qu’on ne s’en aperçoit qu’à l’état des lieux de sortie et on perd sa caution. Donc sois très attentif et note chaque défaut constaté dans ton appartement.
  • Bon à savoir : tu disposes de 10 jours pour signifier d’éventuelles « découvertes » à ton propriétaire (prends des photos et envoie-les lui par mail, ou alors fais un drive que tu lui partages, ainsi tu les retrouveras rapidement si nécessaire)
    Sois attentif à la ventilation de ton appartement, surtout pour la salle de bain. L’humidité peut vite faire des ravages et faire prospérer des moisissures dans l’appartement.
  • Si tu choisis un appartement non-meublé, je te conseille de faire au plus vite une déclaration de revenus auprès du Trésor Public, même si tu n’as rien touché l’année dernière (en salaire hein, la bourse est non-imposable). Ça te permettra d’éviter de payer la Taxe d’Habitation.

 

La pré-rentrée à Sciences Po Aix📄

La réunion de pré-rentrée de Sciences Po ✏️

Il est 9h10, quelques personnes sont déjà là. Des petits groupes se forment devant la porte d’entrée de Sciences Po Aix (SPX pour les intimes) et certains retrouvent des amis de prépa. C’est le moment d’échanger avec les autres, on se présente rapidement en posant les questions habituelles : “tu viens d’où?”, “tu es passé par quelle filière?” “Ah! toi tu as fait 1 an de fac avant d’arriver ici?”.

Mais nous n’avons pas le temps de discuter plus longtemps car c’est déjà l’heure d’entrer. Enfin, nous y sommes : nous faisons nos premiers pas dans notre nouvelle école !

Nous arrivons dans un amphithéâtre, qui deviendra l’endroit où nous assisterons à la plupart de nos cours (pour les plus assidus), afin d’écouter le discours de bienvenue du directeur. Les professeurs nous présentent tour à tour leur matière, les objectifs de l’année, les évaluations, les attendus…

Une rentrée assez classique au final. Jusqu’à ce que… le directeur nous fasse un prank avec la complicité de deux étudiants en 2ème année ! Et voilà que nous voyons débarquer dans l’amphi tout le BDE (Bureau des Élèves) en train de chanter à plein poumons l’une des nombreuses chansons du répertoire sciencepiste : le ton de l’année est donné !

S’ensuit la présentation de chaque association de SPX, puis nous sommes invités à aller les découvrir un peu plus au forum des associations qui a lieu l’après-midi.

 

INTÉRESSÉ(E) PAR DES COURS PARTICULIERS ? C’EST PAR ICI QUE ÇA SE PASSE 👇

 

Le forum des associations à Sciences Po 🔥

Arrivés au forum, nous sommes face à de nombreux stands derrière lesquels les membres des bureaux s’activent pour répondre aux questions des uns et des autres. Les associations fonctionnent entièrement grâce aux étudiants, généralement des 2e ou des 4e année, avec différents postes tels que président d’asso, trésorier, communication, secrétaire etc…

Le but de ce forum est de nous permettre d’aller voir un maximum d’associations pour se renseigner sur leurs activités car en réalité, chaque association organise ensuite des réunions d’informations ou des pique-niques pour apprendre à mieux se connaître.

Rapidement, on comprend que les assos sont centrales à Sciences Po et qu’elles rythment la vie étudiante (par l’organisation d’évènements, de soirées, de concours, de reportages, de photos, d’activités sociales, sportives, politiques, environnementales ou culturelles. Il y en a vraiment pour tous les goûts.

Et ce forum n’est qu’une avant-première des possibilités que nous avons de nous engager dans les domaines qui nous intéressent ! Alors rendez-vous un peu plus loin dans cet article pour avoir tous les détails sur les associations en elles-mêmes 😉

Une visite de la ville pas comme les autres 📸

Une fois rentrés chez nous, la journée n’est pas encore terminée puisque nous avons rendez-vous en début de soirée sur le parvis de l’IEP pour un départ groupé. La direction? Nous ne la connaissons pas car on nous a seulement dit que nous allions marcher dans les rues de la ville…

En réalité, notre “intégration” a commencé mais à ce moment là, nous ne le savons pas encore. Et puisque c’est une étape incontournable dans chaque école et qui crée des souvenirs mémorables, je ne peux pas en dire plus. Il faudra que tu voies par toi-même, et pour cela, réussir le concours et avoir un super dossier !

Visite de la ville be like

Etudes et cours en IEP (Sciences Po Paris, Sciences Po Aix…) 📚

Les cours à Sciences Po : sciences sociales, histoire, économie, science politique, sciences humaines…✍️

Une fois passées la pré-rentrée puis l’intégration, la première semaine de cours peut commencer. En 1ère année, le mois de septembre est assez calme au niveau des cours (et particulièrement fourni en soirées et réunions des assos !). Pour autant, attention au piège de se dire que ce sera le même rythme toute l’année et de ne pas se mettre « dans le bain » dès le début. Car les partiels de fin de semestre arrivent bien plus vite qu’on ne le pense…

Pour toi, futur sciencepiste, qui veut avoir une vision globale des cours à Sciences Po, je te mets ici le descriptif des cours à l’IEP d’Aix. Tu as 2 catégories de cours :

Les cours magistraux des instituts de Sciences politiques, 1er semestre 📝

  • Science politique 1 (20 heures)
  • Histoire de l’Europe 1, 1848-1960 (20 heures)
  • Organisation politique de l’État 1 (20 heures)
  • Analyse économique 1 (20 heures)
  • Théorie générale du droit (20 heures)
  • Organisation administrative de l’État (20 heures)
  • Vie de l’entreprise (20 heures)
  • Leçons de culture générale (14 heures)

Même chose au 2e semestre avec seulement 2 changements : à la place de Théorie générale du droit et d’Organisation administrative de l’Etat, il y a Grands courants des sciences humaines et Vie politique sous la Ve République

SI TU ES AU LYCÉE, NOS COURS PARTICULIERS D’HISTOIRE-GÉO PEUVENT T’INTÉRESSER !👇

 

Les conférences de méthode à Sciences Po (1er et 2ème semestre) 📖

  • Organisation constitutionnelle et politique (32 heures)
  • Science et politique (32 heures)
  • Analyse économique (32 heures)
  • Histoire (32 heures)
  • Culture générale (28 heures)

Et bien sûr une LV1, une LV2 et un sport obligatoire (à pratiquer soit à Sciences Po Aix, soit au Centre Sportif Universitaire rattaché à la fac).

Bref, globalement, des études bien évidemment centrées sur l’économie, science politique, sciences humaines, sciences sociales, etc, et qui orientent vers des métiers liés à la fonction publique par exemple, ou encore au journalisme.

Les différents formats de cours à Sciences Po : du changement par rapport au lycée ✨

A Sciences Po, comme tu as pu le remarquer dans la liste des cours, il existe deux types de cours :

  • Les cours magistraux qui se déroulent en amphithéâtre avec l’ensemble des étudiants de la promotion
  • Les conférences de méthodes qui sont en groupe de 25 à 35 étudiants, dans de petites salles (l’équivalent des classes au lycée)

 

Toi en conférences de méthodes à Sciences Po 💫

Programme de formation de Sciences Po : le cours magistral 📘

C’est le même principe que les cours à la fac : tout le monde est assis sur des bancs dans une grande salle et le ou la prof nous expose son cours. Chacun fait comme bon lui semble : certains prennent des notes sur leur ordinateur, d’autres sur papier mais dans tous les cas, ceux qui ne font rien et qui n’ont pas envie d’assister au cours peuvent très bien rester chez eux et travailler le cours de leur côté (ce qui n’est pas une mauvaise idée à condition de travailler sérieusement puis de reprendre les documents que le prof met en ligne).

Les interactions prof-élèves sont assez limitées si ce n’est pour poser des questions sur un point que l’on n’a pas compris. Certains profs essaient tout de même de nous faire participer en nous posant des questions ouvertes en introduction de cours ou alors pour donner des exemples. Mais l’essentiel du cours se compose de prise de notes en continu (c’est-à-dire durant 2h en général).

Ainsi, la partie la plus importante du travail personnel commence en dehors des cours : il faut à la fois reprendre les cours chaque soir pour vérifier sa prise de note et la mettre en page, approfondir ses recherches et aller voir les auteurs que le prof a cités, et enfin faire des fiches de révision en vue des partiels.

Et justement, j’en viens aux fameux partiels dont tu as peut-être déjà entendu parler. C’est un peu comme si tu passais le bac deux fois par an, dans le sens où pendant 2 mois, il y a des épreuves qui durent entre 1h et 5h pour les plus longues. De cette manière, les professeurs peuvent nous évaluer sur l’ensemble des connaissances acquises durant le semestre.

En parlant de partiels…
✅ Jette un œil à nos 8 meilleurs conseils pour organiser tes révisions ! 🔥
✅ Découvre aussi nos astuces pour te motiver à travailler ! 👊
✅ Et enfin, n’hésite pas à lire nos conseils pour bien ficher tes cours ✏️

Programme de formation de Sciences Po : la conférence de méthode 📗

C’est ce qui se rapproche le plus des cours que l’on peut avoir au lycée. On est en petits groupes, ce qui permet de mieux apprendre à connaître certaines personnes.

Le but des conférences de méthode (qui ne sont pas vraiment des conférences comme on peut se l’imaginer) est de faire des points sur la méthode de dissertation propre à chaque matière, sur les méthodes d’analyse, d’argumentation, bref, tous les aspects techniques que les enseignants en amphi ne peuvent pas aborder avec nous lorsqu’on est en amphi. D’une part parce qu’on est trop nombreux, et d’autre part parce que les cours magistraux ont vraiment pour but de nous apporter des connaissances brutes.

Les conférences de méthode sont donc le moment idéal pour reprendre certaines notions mal comprises et pour poser des questions au professeur. Le format de ces cours permet ainsi d’être mieux suivi par les profs et de rendre les cours plus individuels et personnalisés.

Nous sommes évalués en contrôle continu. En fonction de la matière enseignée et du professeur, l’évaluation peut prendre plusieurs formes : un exposé oral en petits groupes, des DM sous forme de dissertations, des commentaires de texte, des présentations d’articles de journaux… Et bien sûr en fin de semestre une évaluation écrite en classe.

Les associations à Sciences Po Aix (SPX) 🤩

A Sciences Po, la manière de travailler repose sur un volume horaire de cours assez léger pour encourager les étudiants à s’impliquer dans la vie associative. L’objectif, c’est d’acquérir des connaissances théoriques tout en développant sa personnalité dans les associations qui te plaisent, et de pouvoir concrétiser des projets qui te tiennent à coeur.

Ici, le choix des associations est extrêmement large. Bien sûr, une asso ne peut pas vivre si des étudiants ne décident pas de mener la barque. Le thème de l’association dépend donc du bon vouloir des étudiants : tu peux trouver des associations de sport, tout aussi bien que des assos culturelles, sociales, engagées ou professionnalisantes.

Envie d’en savoir plus sur les associations étudiantes ?
✅ Voilà notre article détaillé sur les associations en études supérieures 🔥
✅ Viens tenter aussi notre test de personnalité : quelle association te correspond ?

Les assos sportives à Sciences Po 🏈

De nombreux types de sports sont proposés, du foot à la danse en passant par le volley, le rugby, la pétanque (oui oui, c’est considéré comme un sport!), la natation, le sprint et l’endurance et bien d’autres encore.

Pour s’inscrire dans chaque sport, il y a une sorte de sélection qui permet de faire le tri entre les candidats. En réalité, selon les sports et le nombre de candidats, la sélection est plus ou moins informelle. Elle a surtout pour but de tester la motivation plutôt que la performance ou le niveau de chacun.

Le véritable enjeu que la sélection peut représenter est lorsque l’asso en question fait partie de la compétition inter-IEP, autrement dit le CRIT. C’est probablement l’un des événements les plus importants qui rythme la vie des Sciences Po. Cela consiste en une immense compétition sportive entre les équipes de tous les IEP de France (les 7 IEP du concours commun, Grenoble, Bordeaux et Paris). Pendant, plusieurs jours, il y a des matchs, des courses, des représentations de danse…

C’est une ambiance à la fois de compétition car on représente les couleurs et l’honneur de son IEP mais avant tout un moment de rassemblement qui permet de tisser des liens entre tous les sciencespistes. Pour ma part, j’ai choisi une asso de danse rock et puisque nous ne participons pas au CRIT, l’ambiance est très détendue car nous n’avons comme enjeu que les représentations aux divers galas qui ponctuent l’année.

Mais comme j’avais aussi envie de participer au CRIT et à la vie sportive de SPX, je fais partie de la Batucada, la fanfare qui soutient les équipes durant les matchs et qui met l’ambiance dans le stade pour encourager les joueurs et motiver le public.

En mode CRIT 🤩

Conclusion sur la rentrée à Sciences Po Aix 💫

Voilà comment s’est déroulé le début de ma vie étudiante à Sciences Po Aix ! J’ai appris à trouver mon propre rythme et à organiser mon emploi du temps en fonction des cours, de l’investissement dans les associations et des sorties et soirées.

Le meilleur conseil que je puisse te donner, c’est d’être curieux(se), de viser haut et de te donner les moyens d’atteindre tes objectifs ! 💖

 
❤️ Cet article t'a plu ? Si oui, parle de nous à tes amis, c’est la meilleure manière de nous renvoyer l’ascenseur 💫 Et comme d'habitude, tu peux nous poser tes questions en commentaires ou directement à hello@les-sherpas.co 🥳

Léane Grégoire

Passionnée par la géopolitique et soucieuse de notre planète, je rentre en 1ère année à Sciences Po Aix. 3 maîtres-mots pour te booster ? La créativité, la détermination et la persévérance !

Nos lecteurs ont apprécié cet article
Et toi ? As-tu aimé ?

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (66 votes, moyenne: 4,86 sur 5)